Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8843
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par Bernard C » 18 déc. 2017, 17:26

MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Oui aussi... peut être moins aujourd'hui (?)
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6869
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par MariaStuarda » 18 déc. 2017, 17:38

Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 17:26
MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Oui aussi... peut être moins aujourd'hui (?)
Ah non, bien au contraire, je peux te dire que dans Adrienne à Vienne, ça "poussait aussi les murs" pour reprendre ton expression.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8843
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par Bernard C » 18 déc. 2017, 17:40

MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:38
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 17:26
MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Oui aussi... peut être moins aujourd'hui (?)
Ah non, bien au contraire, je peux te dire que dans Adrienne à Vienne, ça "poussait aussi les murs" pour reprendre ton expression.
Tant mieux, merci j'adore* :D

Bernard

surtout que ça peut être les plus beaux fortissimo aigus du monde
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 582
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par fomalhaut » 18 déc. 2017, 21:29

MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Non.
Anna n'est pas à la hauteur de Sondra dans de tels cas.

fomalhaut

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6869
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par MariaStuarda » 18 déc. 2017, 23:58

fomalhaut a écrit :
18 déc. 2017, 21:29
MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Non.
Anna n'est pas à la hauteur de Sondra dans de tels cas.

fomalhaut
Hmmmm ça reste à vérifier.
Pour le gala du MET, sa descente d'escalier façon Zizi Jeammaire qui aurait tourné Lady Macbeth me soufflait dans les bronches jusqu'au family circle.

paco
Basse
Basse
Messages : 7983
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par paco » 19 déc. 2017, 00:00

MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 23:58
fomalhaut a écrit :
18 déc. 2017, 21:29
MariaStuarda a écrit :
18 déc. 2017, 17:24
Bernard C a écrit :
18 déc. 2017, 16:52
(...)
en activité , il n'y a que Radvanovsky, dans quelques cas quand elle veut repousser les murs du Met qui possède une puissance équivalente ou peut être supérieure dans de très rares aigus fortissssimo quand elle veut faire une démo spectaculaire ( ce qui n'est pas du tout tous les jours).

(...)

Bernard
Tu oublies Nénette (*) quand même.

(*) Anna Netrebko pour les intimes
Non.
Anna n'est pas à la hauteur de Sondra dans de tels cas.

fomalhaut
Hmmmm ça reste à vérifier.
Pour le gala du MET, sa descente d'escalier façon Zizi Jeammaire qui aurait tourné Lady Macbeth me soufflait dans les bronches jusqu'au family circle.
Je plussoie avec MariaStuarda, j'ai déjà eu les tympans qui bourdonnent après un fortissimo d'Anna Netrebko (bon c'était au ROH à l'acoustique particulièrement flatteuse, mais quand même)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9234
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Strauss – Elektra – Franck/vc – Philharmonie de Paris – 15/12/2017

Message par HELENE ADAM » 19 déc. 2017, 00:30

Je ne vous suis pas trop sur ce coup.
Il faut faire attention à ne pas comparer des performances qui ne peuvent pas l'être sérieusement.
Quelqu'un soulignait à juste titre qu'une formation scénique et une formation concertante, ce n'est déjà pas la même chose sur le plan de l'acoustique et des problèmes posés par l'équilibre orchestre-voix.
Or vos exemples concernent deux sopranos qui , à ma connaissance, n'ont jamais chanté Elektra (donc affronté l'un des plus gros orchestre qui existent à l'opéra, avec une dominante cuivre-percussion très impressionnante) : rien ne prouve qu'elles le pourraient. Vos exemples renvoient aussi à des performances scéniques dans les deux cas (orchestre dans la fosse), dans des salles très différentes de la PP (Vienne et Londres).
Mathias Goerne qu'on n'entendait pas (ou peu ça dépend des places) à la PP avec l'orchestre de Strauss, est audible sans le moindre effort avec un piano au TCE. Il semble même avoir une voix puissante.

J'aurais plutôt été chercher des comparaisons avec les chanteurs (Anna Smirnova en particulier) qui affrontaient l'énorme orchestre de la Pucelle d'Orléans de Tchaikovski avec choeurs et orgue à fond des ballons, l'an dernier dans cette même PP. La disposition de l'ensemble était très astucieuse et optimisaient les voix comme nous l'avions noté à l'époque.

Voilà comment étaient placés les musiciens, les solistes et les choeurs dans la Pucelle d'Orléans de Tchaikowski, l'an dernier à la PP ((© Julien Mignot / Philharmonie de Paris)
Image


Pour Elektra, de là haut, deuxième balcon, donc le point culminant pour un spectateur de la PP (qui a les oreilles qui fonctionnent normalement comme nous tous, mélomanes, ici :wink: ), la voix qu'on entendait le mieux était celle de Gun-Brit, non parce qu'elle était plus puissante, mais parce qu'elle était plus perçante (problème de fréquence) et passait mieux les cuivres+percussions.
Stemme aussi d'une manière générale mais les nuances qu'elle a heureusement respectées dans la partition (et c'est l'un de ses très grands talents) ont parfois conduit à ce que sa voix nous arrive "trop lourdement accompagnées" pour qu'on puisse totalement en apprécier la beauté.
C'est en effet une discussion sérieuse qui concerne, non la puissance d'une telle ou d'une telle, mais l'équilibre voix-orchestre.

J'avais aussi parlé de la symphonie Résurrection dirigée le 10 novembre dernier par Franck à la PP (l'orchestre mahlérien est encore pire, il double ses cuivres et a un orgue, un vrai), et du placement des deux chanteuses et des choeurs (autrement puissants eux aussi que dans Elektra). J
'étais aussi au deuxième balcon sans aucun problème d'acoustique.
Je pense que la mise en espace était plus astucieuse et plus travaillée par Franck lui-même (même disposition que celle que montre la photo ci dessus). Et la clarté avec laquelle nous arrivait les voix de Gubanova et de Röschmann était sans commune mesure avec cette Elektra (je ne sous estime pas les différences entre les deux partitions et la manière dont chacun des compositeurs a traité la voix face à l'orchestre mais bon...)


Pour info voilà mes impressions après ce "résurrection" mémorable (et suivi d'une ovation hystérique et générale)
http://passionoperaheleneadam.blogspot. ... ustav.html

Mes impressions sur Elektra avec le recul....

http://passionoperaheleneadam.blogspot. ... rsion.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités