Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2632
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par micaela » 08 déc. 2017, 14:11

Sur Eyvazov, je partais sans a priori . Mais bon, si on sent un effort pour nuancer, ça reste tout de même dur à supporter. Avoir toutes les notes et du souffle ne suffit pas (et un chant nuancé et expressif peut faire passer un timbre pas particulièrement beau).
Pour Alagna, c'est surtout à cause d'un incident particulier qu'il s'est pris de violentes critiques du public français.
Pour la France "fief inconditionnel de Kaufmann et Harteros", no comment...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

paul
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par paul » 08 déc. 2017, 14:55

Ben moi, je n'ai pas aimé la mise en scène, pas trop Netrebko (mais il faudrait que je réécoute), bien aimé Salsi (même si un peu passe-partout, c'est du beau boulot) et j'ai surtout bien aimé Eyvazov: un ténor au timbre pas très beau certes (et encore on a vu pire!!), mais une belle technique, saine, de la puissance a priori et des nuances à mon gout (mais je ne suis pas kauffmannien...) les notes et la vaillance du rôle... que demander de plus (c'est un piètre acteur mais bon...)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12609
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Giordano - André Chenier - Chailly / Martone - La Scala - 12/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 08 déc. 2017, 15:09

elisav a écrit :
08 déc. 2017, 14:01

Il n’y a qu’en France, qui est le fief inconditionnel de Kaufmann & Harteros, que Eyvazov suscite une unanimité de cris d’effroi.
C'est inexact. A Paris, que ce soit dans le Trouvère ou dans son concert avec Anna, je l'ai toujours vu bien accueilli par le public.
D'autre part, ledit fief est plus probablement Munich...

En revanche, en ce qui concerne la Scala :
- on ne sait pas qui avait le droit d'entrer aux loggione ("eh les gars : on les vend encore cette année, mais pas de scandale")
- il faut un prétexte pour lancer les protestations. J'ai discuté avec des loggionistes près à se payer un artiste, mais ils attendaient toujours, pour se déchaîner en huées, une faute qu'ils auraient laissée passer chez un autre.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6872
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - André Chenier - Chailly / Martone - La Scala - 12/2017

Message par MariaStuarda » 08 déc. 2017, 15:30

elisav a écrit :
08 déc. 2017, 14:01

Il n’y a qu’en France, qui est le fief inconditionnel de Kaufmann & Harteros, que Eyvazov suscite une unanimité de cris d’effroi.
Eh bien, je continue à pousser des cris d’effroi et, serai je le dernier, je continuerai et assumerai de considérer que ce ténor n'a rien à faire sur la scène de la Scala un soir de première annuelle.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9257
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - André Chenier - Chailly / Martone - La Scala - 12/2017

Message par HELENE ADAM » 08 déc. 2017, 16:33

MariaStuarda a écrit :
08 déc. 2017, 15:30
elisav a écrit :
08 déc. 2017, 14:01

Il n’y a qu’en France, qui est le fief inconditionnel de Kaufmann & Harteros, que Eyvazov suscite une unanimité de cris d’effroi.
Eh bien, je continue à pousser des cris d’effroi et, serai je le dernier, je continuerai et assumerai de considérer que ce ténor n'a rien à faire sur la scène de la Scala un soir de première annuelle.
Rassure-toi c'est un point de vue très largement partagé. Une partie du public renonce à aller écouter Netrebko si elle est accompagnée de Monsieur, il a été sifflé à Salzbourg cet été et suscite des protestations dans toute la presse internationale qui considère qu'il doit sa carrière à sa femme et pas à son talent. Ce n'est pas spécialement la presse française qui en parle, elle qui s'intéresse très peu à l'opéra. Et comme il a fait le tour des grandes places d'opéra depuis deux ans, dans les prestigieuses salles qui invitent la superstar Anna Netrebko, il commence à être très connu....qui peut prétendre qu'il aurait été le rôle titre de la Première de la saison de la Scala s'il n'était pas son mari ?
Il a peu de style, du coffre mais une technique assez sommaire, c'est un acteur catastrophique et j'ai failli me barrer du concert la première fois que j'ai eu la surprise de le découvrir en lieu et place d'Antonenko annoncé (dont je ne suis pas fan mais qui est à mille coudées au dessus).
J'espère juste pour la renommée de la Scala qu'elle ne va pas devenir la salle qui hue Beczala et Hymel et applaudit Eyvazoff...
Je ne reviens pas sur Alagna parce que c'était il y a plus de dix ans et que la salle a pu changer depuis... mais sinon, même remarque bien sûr.

PS : @ elisav : Kaufmann a son fief partout.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2028
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par Adalbéron » 08 déc. 2017, 16:38

Hélène qui en vient même à louer Antonenko aux dépens d'Eyvazof... Qui pourrait nier que l'affaire est grave ?
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9257
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par HELENE ADAM » 08 déc. 2017, 16:50

Ce qui est surprenant c'est qu'il y ait si peu à dire, pour le moment en tous cas, sur la prestation de Netrebko alors que c'était sa prise de rôle et qu'elle est autrement intéressante que son mari... qu'en ont pensé ceux qui ont vu cet AC ?
(moi je me réserve pour ce soir, Harteros en l'occurrence, ensuite j'essaierai d'écouter la diva en évitant la nouvelle coqueluche qui lui fait de l'ombre :mrgreen: )

NB : cet article du Washington Post signale juste que les trois héros (Chénier, Maddalena et Carlo Gérard) sont venus saluer tous les trois ensemble et pas l'un après l'autre, et des huées venant d'en haut tentaient de modérer les ardeurs des fans des chanteurs. "Anna Netrebko and husband tenor Yusif Eyvazov" etc etc.

https://www.washingtonpost.com/entertai ... 1653fac662
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6872
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par MariaStuarda » 08 déc. 2017, 17:15

HELENE ADAM a écrit :
08 déc. 2017, 16:50
Ce qui est surprenant c'est qu'il y ait si peu à dire, pour le moment en tous cas, sur la prestation de Netrebko alors que c'était sa prise de rôle et qu'elle est autrement intéressante que son mari... qu'en ont pensé ceux qui ont vu cet AC ?
(moi je me réserve pour ce soir, Harteros en l'occurrence, ensuite j'essaierai d'écouter la diva en évitant la nouvelle coqueluche qui lui fait de l'ombre :mrgreen: )

NB : cet article du Washington Post signale juste que les trois héros (Chénier, Maddalena et Carlo Gérard) sont venus saluer tous les trois ensemble et pas l'un après l'autre, et des huées venant d'en haut tentaient de modérer les ardeurs des fans des chanteurs. "Anna Netrebko and husband tenor Yusif Eyvazov" etc etc.

https://www.washingtonpost.com/entertai ... 1653fac662
C’est qui la nouvelle coqueluche ?

Oui, en effet, ils sembleraient avoir opté pour des saluts groupir et, je l’ai signalé, Chailly s’est bien gardé d’observer un temps de pause après le premier grand air de Yusif. Zéro risque en somme ...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9257
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par HELENE ADAM » 08 déc. 2017, 17:19

MariaStuarda a écrit :
08 déc. 2017, 17:15
HELENE ADAM a écrit :
08 déc. 2017, 16:50
Ce qui est surprenant c'est qu'il y ait si peu à dire, pour le moment en tous cas, sur la prestation de Netrebko alors que c'était sa prise de rôle et qu'elle est autrement intéressante que son mari... qu'en ont pensé ceux qui ont vu cet AC ?
(moi je me réserve pour ce soir, Harteros en l'occurrence, ensuite j'essaierai d'écouter la diva en évitant la nouvelle coqueluche qui lui fait de l'ombre :mrgreen: )

NB : cet article du Washington Post signale juste que les trois héros (Chénier, Maddalena et Carlo Gérard) sont venus saluer tous les trois ensemble et pas l'un après l'autre, et des huées venant d'en haut tentaient de modérer les ardeurs des fans des chanteurs. "Anna Netrebko and husband tenor Yusif Eyvazov" etc etc.

https://www.washingtonpost.com/entertai ... 1653fac662
C’est qui la nouvelle coqueluche ?

Oui, en effet, ils sembleraient avoir opté pour des saluts groupir et, je l’ai signalé, Chailly s’est bien gardé d’observer un temps de pause après le premier grand air de Yusif. Zéro risque en somme ...
C'est confirmé par cet article italien qui dit explicitement que le choix de venir saluer tous ensemble protégeait Eyvazov, "qui jouait une partie trop importante pour lui, avec une voix qui ne se compare pas aux talents passés dans ce rôle et même aux interprètes actuels comme Kaufmann qui chante en ce moment même le rôle à Munich."
Excellentes prestations de Netrebko et Salsi. L'article rappelle que les places pour la Saint Ambroise sont à partir de 3000 euros...(le siège)

http://www.ilsole24ore.com/art/cultura/ ... d=AEc3yAPD
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2514
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par dge » 08 déc. 2017, 17:25

J'ai visionné aujourd'hui cette retransmission et j'avoue avoir passé plutôt un bon moment.
Je craignais le pire pour Eyvazov vu ce qui s'écrit ici ( et là !) et j'ai été plutôt étonné. Certes il n'a pas le plus beau timbre du monde, a un chant qui manque de nuances ( encore que son dernier air come un bel di di maggio est assez bien réussi) mais il assure ce rôle difficile et ils ne sont pas légion aujourd'hui les ténors qui peuvent faire aussi bien. Je crois qu'il faut le juger sur CETTE prestation et non sur de possibles échecs passés. ( D'ailleurs parmi les critiques qui apparaissent sur ce fil combien viennent elles de ceux qui l'ont écouté intégralement ?). Par contre quel manque de jeu scénique !
Netrebko superbe, même si ce rôle arrive sans doute un peu tard. Salsi très bien. Mise en scène très fluide, très cinématographique pour une œuvre qui se prête guère aux transpositions, grâce aussi à de superbes costumes et éclairages.
Et puis direction magnifique de Chailly. Tout y est : théâtre, nuances, raffinement de l'orchestration...Je n'aime pas particulièrement cette œuvre, mais là j'ai adoré.

Généralement on critique le public des premières de la saison milanaise qui hue très souvent. Cette fois on s'étonne qu'il ait applaudi 8O

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 50 invités