Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Représentations
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7153
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par MariaStuarda » 08 déc. 2017, 17:59

dge a écrit :
08 déc. 2017, 17:25

Généralement on critique le public des premières de la saison milanaise qui hue très souvent. Cette fois on s'étonne qu'il ait applaudi 8O
Signe qu'ils sont TOUJOURS à côté de la plaque ? :mrgreen:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12934
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 08 déc. 2017, 18:15

MariaStuarda a écrit :
08 déc. 2017, 17:59
dge a écrit :
08 déc. 2017, 17:25

Généralement on critique le public des premières de la saison milanaise qui hue très souvent. Cette fois on s'étonne qu'il ait applaudi 8O
Signe qu'ils sont TOUJOURS à côté de la plaque ? :mrgreen:
:lol: :lol: :lol:
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par micaela » 08 déc. 2017, 21:14

Bon OK, Eyvazov n'était pas à sa place hier soir. Mais Anna et lui se sont rencontrés sur une production où, me semble-t-il , il ne tenait pas un tout petit rôle. Il y a donc eu des gens qui l'ont trouvé assez bon pour faire face à Netrebko (ou alors c'était un remplacement, un cast B ?)...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 561
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Giordano - Andrea Chenier - Chailly/Martone - Milan - 12/2017

Message par Verdiprati » 04 janv. 2018, 02:13

5e représentation du 19.

Curieusement Netrebko impressionne nettement moins qu'en Adriana en novembre dernier, alors que j'imaginais que Maddalena conviendrait mieux à sa capacité vocale qu'Adriana qui exige de la subtilité linguistique du phrasé. Probablement son timbre opulent peut être plus valorisé avec Adriana.

Sa « La mamma morta » n'atteint pas l'intensité émotionnelle étonnante de Harteros en mars dernier au TCE, mais evidemment son duo final avec Chénier est bluffant avec son gabarit vocal.

Eyvazov a la voix trop légère pour Chénier. Aigus systématiquement étriqués et phrasé pas toujour stable, mais un certain sens de style et de nuance.
Contrairement à la première soirée, il est venu saluer seul à la fin, à peu près 60 pour cent de bravi et 40 pour cent de huées.

Salsi en Gérard correct comme au TCE.
Madelon est distribuée a une jeune voix et j'en suis content.

J'ai entendu Chénier dirigé par Chailly et chanté par Carreras, Marton et Zancanaro à Vienne en 83. A l'époque à mes oreilles habituées à l'enregistrement de Gavazzeni, Del Monaco, Tebaldi et Bastianini, tout y compris la direction de Chailly semblait très sous-dimentionné. L'orchestre continuait à jouer d'une manière très routinière malgré les bras extrêmement agités de Chailly... En effet c'était presque la représentation du répertoire.
35 ans après Chailly gagne en tout, en nervosité, ardeur sincère, sens épique, lyrisme robuste, rythmique naturelle, couleurs et nuances.
J'aime beaucoup la direction schématique et rationnelle de Gavazzeni comme interprétation vériste, mais la prestation à la fois nuancée et vigoureuse de Chailly est aussi intéressante.

Je n'ai pas grand-chose à dire de la MES classique de Martone sinon la tournette assez efficace.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités