Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10308
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 09 déc. 2017, 17:16

Hiero von Stierkopf a écrit :
09 déc. 2017, 16:35
Un autre sujet concernant Kunde et que j'ai observé quelques fois en salle.
Son âge et son physique induit ne permet pas de générer une adhésion pour une partie du public, peut-être moins connaisseur et donc moins enclin à apprécier sa performance.
Je ne l'ai pas vu en Manrico autrement qu'en retransmission cinéma et c'est sûr que les gros plans ne l'avantagent pas dans le rôle du fils d'Asuzena mais vu sur scène au DOB dans le Prophète, non, il ne fait pas spécialement vieux, sa silhouette reste relativement svelte (il y a bien pire en bien plus jeune :wink: ), il est alerte sur le plateau et ne parait pas son âge. C'est en plus un bel homme.
Personnellement mes réserves à son égard (secondaires d'ailleurs) tiennent plutôt au fait que lorsqu'il endosse le costume du Prophète il reste trop "Jean l'aubergiste" et n'arrive pas totalement à se surpasser pour paraitre un peu plus...charismatique. Il soulève les foules et leur fait faire ce qu'il veut... il lui faudrait sans doute un air un peu plus illuminé, touché par la grâce etc... Vocalement c'est impeccable par contre, rien à redire.

Une image : il ne fait pas tellement plus âgé que Seth Carico

Image

Photo Bettina Stöß
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6996
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par MariaStuarda » 09 déc. 2017, 18:22

Hiero von Stierkopf a écrit :
09 déc. 2017, 16:35
Je me rends compte que je me masturbe depuis ce matin en attendant le Prophète.
Placido m'a filé la gaule.
Cette histoire d'hétéro qui foutent la gaule entre eux n'est pas claire ! :bounce:
HELENE ADAM a écrit :
09 déc. 2017, 17:16
Je ne l'ai pas vu en Manrico autrement (...)
Dis donc, Hélène, tu n'as rien d'autre à foutre un samedi à Munich qu'à être scotchée devant ton ordinateur ? :lol:

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1541
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 10 déc. 2017, 01:45

J'ai passé une excellente soirée à la représentation du 9 décembre.

Tsallagova remplacée au pied-levé par la Berthe du cast de janvier.
J'ai tout de suite remarqué qu'elle avait de plus grands pieds.

J'ai trouvé Gregory Kunde énorme et en très grande forme. J'ai pris des shoot d'adrénaline toute la soirée et ce jusqu'au V. Chapeau l'artiste.
Les aigus claquent et remplissent très aisément la salle mais il sait aussi se montrer émouvant au I du V.
Il m'a mis à genoux au III. Il parvient à dominer orchestre et ensembles dans le final. Hymne triomphal qui m'a cloué sur mon siège.
Son français est excellent.
J'ai par ailleurs trouvé que sa performance d'acteur était très au-dessus de son niveau habituel.
Sa présence dans cette production justifie pour moi à elle seule le déplacement.

Clémentine Margaine, malgré les légers problèmes de justesse remarqués comme d'autres en première partie, s'impose très rapidement sur le plateau et devient carrément somptueuse aux IV et V. La voix est belle et pure dans les aigus, le volume impressionnant et les graves sont très sonores.
J'ai par ailleurs trouvé son français très compréhensible mais j'ai un doctorat en Garançais.
Aux saluts, elle était physiquement épuisée et visiblement émue par l'accueil du public.
Elle m'a donné envie de la voir et de la revoir.

La remplaçante de Tsallagova était un peu sous-dimensionnée générant parfois une impression de déséquilibre avec Kunde et Margaine mais n'altérant en rien cette superbe soirée. Son français était très correct.

Anabaptistes inégaux, Oberthal qui manque un peu de noirceur au début mais c'est finalement assez convaincant.
J'ai trouvé la direction de Mazzola très bonne et les chœurs superbes et très compréhensibles.

Une mise en scène finalement très soft, sans grandes idées et allant puiser dans du Py existant - on pense effectivement beaucoup à Aida.
Tout ça est est finalement très convenu et rien n'est scandaleux.
Le fétichisme du slip est peu gênant et il y en avait pour tous les goûts à la bacchanale. On voit des zigounettes mais il semblerait que les foufounes aient fait l'objet d'une censure pudique.

Ballet hué par des imbéciles après le quadrille.
Ce n'était certes pas très original mais rien qui justifiait ce type de comportement grossier et moutonnier.
On a vu bien plus shocking que ça dans des théâtres allemands.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1986
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par Efemere » 10 déc. 2017, 10:48

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
J'ai passé une excellente soirée à la représentation du 9 décembre
Idem.

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
Tsallagova remplacée au pied-levé par la Berthe du cast de janvier.
Il s'agissait de Nicole Haslett (pour l'instant programmée le 4 janvier prochain, Tsallagova devant chanter le 7 janvier).

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
J'ai trouvé Gregory Kunde énorme et en très grande forme. J'ai pris des shoot d'adrénaline toute la soirée et ce jusqu'au V. Chapeau l'artiste.
Les aigus claquent et remplissent très aisément la salle mais il sait aussi se montrer émouvant au I du V.
Il m'a mis à genoux au III. Il parvient à dominer orchestre et ensembles dans le final. Hymne triomphal qui m'a cloué sur mon siège.
Son français est excellent.
J'ai par ailleurs trouvé que sa performance d'acteur était très au-dessus de son niveau habituel.
Sa présence dans cette production justifie pour moi à elle seule le déplacement.
+ 1

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
Clémentine Margaine, malgré les légers problèmes de justesse remarqués comme d'autres en première partie, s'impose très rapidement sur le plateau et devient carrément somptueuse aux IV et V. La voix est belle et pure dans les aigus, le volume impressionnant et les graves sont très sonores.
J'ai par ailleurs trouvé son français très compréhensible mais j'ai un doctorat en Garançais.
Aux saluts, elle était physiquement épuisée et visiblement émue par l'accueil du public.
Elle m'a donné envie de la voir et de la revoir.
Pas mal de faussetés, mais effectivement, elle a été superbe dans les deux derniers actes. Et j'ai moi aussi compris son français malgré une diction moins bonne que celle des autres chanteurs (mais peut-être reconstituais-je le texte dans ma tête).

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
Une mise en scène finalement très soft, sans grandes idées et allant puiser dans du Py existant - on pense effectivement beaucoup à Aida.
Tout ça est est finalement très convenu et rien n'est scandaleux.
Le fétichisme du slip est peu gênant et il y en avait pour tous les goûts à la bacchanale. On voit des zigounettes mais il semblerait que les foufounes aient fait l'objet d'une censure pudique.
Pour moi, m.e.s. ne cassant pas trois pattes à un canard, et bien inférieure à celle de Tobias Kratzer pour le Badisches Staatstheater de Karlsruhe (2015-2016).

Hiero von Stierkopf a écrit :
10 déc. 2017, 01:45
Ballet hué par des imbéciles après le quadrille.
Ce n'était certes pas très original mais rien qui justifiait ce type de comportement grossier et moutonnier.
On a vu bien plus shocking que ça dans des théâtres allemands.
Le Ballet m'a fait ch... – la scénographie et la chorégraphie, pas la musique bien sûr.



2017.12.09_DOB.jpg
2017.12.09_DOB.jpg (51.25 Kio) Vu 965 fois

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1541
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 10 déc. 2017, 18:11

Hier soir au début de l'hymne triomphal, Kunde n'a pas chanté pas les premiers mots ("Roi du ciel") et a commencé à chanter à partir de "...et des anges".
Je n'en n'ai pas compris la raison et ne sais pas si c'est usuel.

A noter que dans la mise en scène de Py, Berthe ne se suicide pas mais quitte la scène en courant.
Et Jean se tire une balle dans la tête.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

leporenski
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 205
Enregistré le : 08 nov. 2014, 22:46

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par leporenski » 17 déc. 2017, 00:17

Passé une superbe soirée ce 16 décembre.
Margaine éblouissante et déconcertante de facilité. Minuscule bémol : une diction limite à certains moments.
Kunde très bon aussi, au 5 en particulier.
Beaucoup aimé Tsallagova également.
Excellente direction.
Applaudissements très nourris aux saluts avec même un rappel qui a eu l’air d’avoir surpris les artistes.
Un boo stupide au début du trois, et des huées au milieu du ballet et immédiatement à la fin. Visiblement la mise en scène de Py a déplu à certains. Rien de bien nouveau par rapport à ce qu’il propose d’habitude pourtant.
Pour ma part la mise en scène ne m’a pas particulièrement dérangé. Je me rends compte avec quelques heures de recul que je n’y ai pas prêté une très grande attention.
C’est la musique et le chant que je retiendrai. Je connaissais assez peu cette œuvre et cette soirée me donne envie de la réécouter et de la revoir.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4035
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par David-Opera » 17 déc. 2017, 16:46

Olivier Py fait des anabaptistes non pas des idéalistes en guerre contre la bourgeoisie mais des Allemands s'en prenant à des Français.
D'où certaines huées.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12446
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 17 déc. 2017, 18:39

David-Opera a écrit :
17 déc. 2017, 16:46
Olivier Py fait des anabaptistes non pas des idéalistes en guerre contre la bourgeoisie mais des Allemands s'en prenant à des Français.
D'où certaines huées.
Ça ne m'a pas frappé. Tu as vu / lu ça où ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4035
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par David-Opera » 17 déc. 2017, 20:24

Hier soir en salle (je fais le week end Le Prophète / Lohengrin).
Au début du III, les anabaptistes sont en tenue militaire aux couleurs allemandes, et les prisonniers qu'ils ramènent ressemblent au peuple du II qui est français (avec le symbole du Restaurant).
Il n'a aucune raison de voir des Français dans cet opéra, Py a donc cherché à faire passer un message subliminal, de mon point de vue.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1219
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Meyerbeer - Le Prophète - Mazzola/Py - Berlin - 11-12/2017

Message par offenbach » 17 déc. 2017, 20:35

Les drapeaux français au I m'ont aussi troublé, alors que sont évoquées explicitement des villes allemandes.
Quelqu'un a compris le mariage de Berthe au IV , totalement incongru par rapport au livret?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités