Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9040
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 21 nov. 2017, 16:07

PlacidoCarrerotti a écrit :
21 nov. 2017, 15:30
paco a écrit :
21 nov. 2017, 15:16
Snobinart a écrit :
21 nov. 2017, 15:09
Bernard C a écrit :
21 nov. 2017, 13:43
Ettinger ?
Il est imprévisible, il peut m'enthousiasmer aussi souvent qu'il peut plomber un Verdi.

Parfois il semble avoir la baguette paresseuse.
Parfois c'est épatant.

Bernard
En comparaison de Jordan je prends de suite. Au moins il fait du théâtre :wink:
Je suis d'accord avec Bernard que Ettinger est irrégulier, capable de l'enthousiasmant comme du banal, mais c'est justement parce qu'il est un véritable artiste, avec ses hauts et ses bas, ses spleens et ses jours "avec", bref c'est ce qui en fait presque un "Grand". Tout comme Snobinart et Placido, comparé à un Jordan, et même à d'autres excellents chefs comme par exemple Luisi, je prends Ettinger sans hésiter !
Malheureusement, ce n'est pas son répertoire actuel qui fera bander Stéfanou. Si au moins il avait dirigé Ffdgvvfghbjhn de Gbhgnk au Festival de Kklk, dans une relecture de Gégé Zhjfhbjfbhdc...
Vladimir Jurowski, ou n'importe quel Jurowski du reste, est bien davantage lissnero-compatible.
Oui bon là j'avoue ne pas très bien comprendre le concept... ? J'apprécie Ettinger, il a un répertoire assez classique (Aida, Tosca, La traviata etc.) et il y est plutôt intéressant (et parfois explosif :wink: ) mais dans Aida où je l'ai entendu à Munich il y a deux ans, par exemple, il n'arrivait pas vraiment au niveau de Pappano entendu quelques mois auparavant dans le même opéra.
Que faut-il, de ton point de vue, pour être lissnéro-compatible ? Jordan n'avait pas un répertoire tellement plus original, mis à part sans doute Strauss, mais c'est justement ce qu'il dirige le mieux.
Et en quoi les Jurowski (qui m'intéressent davantage qu'Ettinger pour être honnête) seraient-ils davantage lissnéro-compatibles ? :?:

NB : pour mémoire, Ettinger avait déjà dirigé Mozart dans la reprise de (2009? pas sûre) des Noces (mise en scène Strehler, ça je suis sure) à Bastille. Il me semble qu'il était alors l'assistant de Jordan. Non ? Ce n'était pas une très bonne reprise....dans mon souvenir en tous cas.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12408
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 21 nov. 2017, 16:41

HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 16:07
Oui bon là j'avoue ne pas très bien comprendre le concept... ?
Voici ce que dit Operabase pour VJ :

7 juin-12 juil 2018 Boris Godunov [NP] Opéra National de Paris (ms:van Hove)
17 déc 2017 Weihnachts-Oratorium Théâtre des Champs-Elysées, Paris
sep 2017 Oedipe Festival Enescu, Bucuresti
août 2017 Wozzeck Salzburger Festspiele (ms:Kentridge)
juin-juil 2017 Hamlet [NP] Glyndebourne Festival (ms:Armfield)
nov 2016 Semyon Kotko [ c ] NTR ZaterdagMatinee, Amsterdam
juil 2016 The Fiery Angel Münchner Opernfestspiele (ms:Kosky)
nov-déc 2015 The Fiery Angel [NP] Bayerische Staatsoper, München (ms:Kosky)
avr-juil 2015 Moses und Aron [NP] Komische Oper Berlin (ms:Kosky)
fév 2015 Requiem [ c ] Théâtre des Champs-Elysées, Paris
jan 2015 The Miserly Knight London Philharmonic Orchestra (ms:Arden)
jan 2015 Boris Godunov [NP] Mikhailovsky Theatre, St Petersburg (ms:Fialkovsky)
mar 2014 9. Sinfonie Théâtre des Champs-Elysées, Paris
déc 2013 El Niño SBC, London
nov 2013 Die Frau ohne Schatten The Metropolitan Opera, New York (ms:Wernicke)
sep 2013 Peter Grimes Symphony Hall, Birmingham (ms:Slater)

Et voici le résultat pour Dan Ettinger :

août 2017 Madama Butterfly Festival Castell de Peralada (ms:Rechi)
juil 2017 Turandot Royal Opera, London (ms:Serban)
juin 2017 Le nozze di Figaro [ c ] Israel Philharmonic Orchestra, Tel Aviv...
Tel Aviv ◊ Jerusalem ◊ Haifa
mar 2017 Faust [NP] Israeli Opera, Tel Aviv (ms:Poda)
déc 2016 Turandot Bayerische Staatsoper, München (ms:Padrissa)
sep-oct 2016 Tosca Opéra National de Paris (ms:Audi)
août 2016 Le nozze di Figaro Salzburger Festspiele (ms:Bechtolf)
juil 2016 Idomeneo [NP] Nationaltheater Mannheim (ms:Kerkhof)
juil 2016 Turandot Münchner Opernfestspiele (ms:Padrissa)
juin-juil 2016 Götterdämmerung Nationaltheater Mannheim (ms:Freyer)
juin 2016 Siegfried Nationaltheater Mannheim (ms:Freyer)
mai-juin 2016 Die Walküre Nationaltheater Mannheim (ms:Freyer)
mai-juin 2016 Das Rheingold Nationaltheater Mannheim (ms:Freyer)
mai 2016 Carmen Bayerische Staatsoper, München (ms:Wertmüller)
avr-juil 2016 Carmina Burana [ c ] Nationaltheater Mannheim
mar-avr 2016 Turandot Bayerische Staatsoper, München (ms:Padrissa)
mar 2016 Salome New National Theatre Tokyo (ms:Everding)
déc 2015-avr 2016 Tosca Wiener Staatsoper (ms:Wallmann)
oct 2015-mai 2016 La bohème The Metropolitan Opera, New York (ms:Zeffirelli)
sep-oct 2015 Aida Bayerische Staatsoper, München (ms:Nel)
juil-août 2015 Le nozze di Figaro [NP] Salzburger Festspiele (ms:Bechtolf)
juil 2015 Der ferne Klang Nationaltheater Mannheim (ms:Gürbaca)
mai-juil 2015 La bohème Royal Opera, London (ms:Copley)
mai 2015 Yevgeny Onegin Bayerische Staatsoper, München (ms:Warlikowski)
mai-juil 2015 Le nozze di Figaro Nationaltheater Mannheim (ms:Schaaf)
avr-mai 2015 Die Walküre Nationaltheater Mannheim (ms:Freyer)
jan-juil 2015 Carmina Burana Nationaltheater Mannheim
jan 2015 La bohème Bayerische Staatsoper, München (ms:Schenk)
jan 2015 Guillaume Tell Bayerische Staatsoper, München

Je sais que pour toi Karlheinz Stockhausen ou Francis Lopez, c'est la même chose :D mais pas pour le commun des mortels ...
L'un des deux est clairement davantage lissnéro-compatible, si si.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 563
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par fomalhaut » 21 nov. 2017, 16:47

HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 12:42
fomalhaut a écrit :
21 nov. 2017, 12:36
Quel Jurowski ? Le père ou le fils ? Dimitri ou Vladimir ?

fomalhaut
Ils sont frères non ?
(je parlais de Dmitri personnellement).

PS : le père est Mikhail et a 71 ans....
Tu as raison...Autant pour moi !

fomalhaut

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9040
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 21 nov. 2017, 16:52

PlacidoCarrerotti a écrit :
21 nov. 2017, 16:41
Je sais que pour toi Karlheinz Stockhausen ou Francis Lopez, c'est la même chose :D mais pas pour le commun des mortels ...
L'un des deux est clairement davantage lissnéro-compatible, si si.
:lol:
(c'est qui Francis Lopez ? :mrgreen: )

D'accord les frères (l'autre c'est pareil) ont un répertoire plus original, plus contemporain et plus rare. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils m'intéressent davantage que Ettinger... :wink:
Mais comme on dit chez moi "qui peut le plus peut le moins". Il vaut mieux avoir tenté des opéras rares, savoir diriger Strauss et Wagner, Tchaikowski et Chostakovitch que d'avoir fait sa carrière dans tous les opéras archi-donnés sur toutes les places, je crois... (en tous cas pour être directeur musical de l'opéra de Paris). Mais, comme je le rappelais dans mon post précédent, Ettinger a été l'adjoint de Jordan à l'ONP. Donc je parierai plutôt sur lui que sur les frères J.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12408
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 21 nov. 2017, 16:57

HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 16:52
Mais comme on dit chez moi "qui peut le plus peut le moins". Il vaut mieux avoir tenté des opéras rares, savoir diriger Strauss et Wagner (etc.)
Rien n'est moins sûr. Je préfère a priori un bon chef de théâtre pour le répertoire, complété occasionnellement par un Salonen pour DLMDM, que Salonen s'essayant à Rigoletto, Lucia et la Veuve joyeuse.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8767
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par Bernard C » 21 nov. 2017, 17:17

PlacidoCarrerotti a écrit :
21 nov. 2017, 16:57
HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 16:52
Mais comme on dit chez moi "qui peut le plus peut le moins". Il vaut mieux avoir tenté des opéras rares, savoir diriger Strauss et Wagner (etc.)
Rien n'est moins sûr. Je préfère a priori un bon chef de théâtre pour le répertoire, complété occasionnellement par un Salonen pour DLMDM, que Salonen s'essayant à Rigoletto, Lucia et la Veuve joyeuse.
Bien sûr !

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1551
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par elisav » 21 nov. 2017, 17:50

Pour info:

Selon des lyricomanes allemands qui connaissent bien l’Opéra de Munich, Vladimír Jurowski est pressenti pour succéder à Petrenko au BSO.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9040
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 21 nov. 2017, 17:58

PlacidoCarrerotti a écrit :
21 nov. 2017, 16:57
HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 16:52
Mais comme on dit chez moi "qui peut le plus peut le moins". Il vaut mieux avoir tenté des opéras rares, savoir diriger Strauss et Wagner (etc.)
Rien n'est moins sûr. Je préfère a priori un bon chef de théâtre pour le répertoire, complété occasionnellement par un Salonen pour DLMDM, que Salonen s'essayant à Rigoletto, Lucia et la Veuve joyeuse.
Jurowski (Vladimir l'ainé, celui qui dirigera Boris à Bastille en juin prochain), a le même genre d'itinéraire que le directeur musicale de Munich, Kiril Petrenko, qui attend aussi un remplaçant d'ailleurs. Personnellement (mais je sens que nous divergeons sur ce point de vue...) je préfère ce genre de musicien qui apportent une vraie plus-value jusque dans leur direction du répertoire traditionnel parce qu'ils se sont frottés à beaucoup plus difficile (Jurowski a d'ailleurs dirigé un Ange de feu remarqué à Munich avec une mise en scène de Kosky assez géniale). De plus je pense qu'ils peuvent amener d'autres oeuvres au répertoire de l'ONP comme du Britten, davantage de Strauss, du Prokofiev ou du Chostakovitch. Etant parmi les chefs référencés pour ces oeuvres, c'est plus facile pour eux d'élargir le répertoire. Cela n'a empêché Munich sous Petrenko de jouer en majorité des oeuvres "classiques", avec des chefs invités beaucoup plus faciles à trouver par définition, souvent très bons (dont Ettinger d'ailleurs), et des oeuvres baroques ou du Mozart dans une proportion supérieure à celle de l'ONP.
Mais bon, Ettinger me parait être sur les rangs de manière plus crédible pour l'ONP et Jurowski (si la question se pose) pour Munich ou en mercato avec Pappano pour Londres ? (après tout il dirige l'orchestre philharmonique de Londres....). Les paris sont ouverts.

PS : Elisav et moi nous sommes croisés.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Snobinart
Baryton
Baryton
Messages : 1927
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par Snobinart » 21 nov. 2017, 20:04

Oui enfin Ettinger se frotte à tout le répertoire germaniste à Mannheim. Je suis pas allé l'écouter in loco, mais Mannheim est plutot dynamique ces dernières années. C'est un peu comme Sagripanti qu'on étiquette "jeune chef très bien pour le répertoire léger" alors qu'il est formé en Allemagne et a une approche intellectuelle qui n'a rien à envier à ces pairs.

Enfin Petrenko comme Jordan partagent ce point commun d'avoir dirigé dans un répertoire assez restreint avant leur nomination. Petrenko dans Mozart c'est d'ailleurs très très discutable...

paco
Basse
Basse
Messages : 7859
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Ettinger/Decker - ONP - 11-12/2017

Message par paco » 21 nov. 2017, 22:05

HELENE ADAM a écrit :
21 nov. 2017, 17:58
Jurowski (si la question se pose) pour Munich ou en mercato avec Pappano pour Londres ? (après tout il dirige l'orchestre philharmonique de Londres....).
Pour la succession de Pappano je commence à penser que le choix sera tout simplement britannique, car après le Brexit cela va être très compliqué pour une institution comme le ROH d'avoir un chef en résidence qui ne soit pas britannique, les permis de travail quels qu'ils soient vont, dans un premier temps, se gérer dans le chaos (l'administration n'est tout simplement pas prête, il y a des milliers de lois à détricoter avant de stabiliser la pays dans un univers post-Brexit). Déjà comme ça, Kasper Holten n'avait jamais réussi à ouvrir un compte en banque en Angleterre (yes !), alors après le Brexit je ne vous raconte pas...

Un signal qui va dans ce sens, c'est que le successeur de Holten est britannique, tiens-tiens comme par hasard. Un illustre débutant dans le métier (en dehors de la direction d'une toute petite institution en province, rien à voir avec le calibre d'opéras comme Strasbourg ou Lyon, non lui c'était vraiment une petite institution), mais un britannique.

Du coup, comme chef d'orchestre britannique disponible aux alentours de 2020, je ne vois qu'Edward Gardner (libre en 2021, mais bon).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 45 invités