The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Représentations

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10768
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: * The Gruberova 50th anniversary Tour *

Message par tuano » 23 nov. 2017, 09:31

raph13 a écrit :
05 nov. 2017, 00:25
tuano a écrit :
04 nov. 2017, 07:35
Veux-tu dire qu'elle n'a pas tenté du tout l'aigu final de Bolena (ou qu'elle l'a fait mais de manière très écourtée) ?
La note n'est pas écrite et je ne pense pas avoir déjà entendu une autre chanteuse le faire en live ou dans un enregistrement live. Il y a Sills en studio... mais Sutherland transposait et tant d'autres ne s'y risquaient pas : Callas, Anderson, Netrebko...
En live, j’ai vu Irina Lungu le faire à Avignon en mai dernier. Radvanovsky le faisait aussi au Met la saison passée et Sills le donnait également en live (au NYCO en 73).
Radvanovsky ne devait pas le faire systématiquement. L'as-tu entendue ? Dans le live officiel disponible sur Met On Demand, elle ne le fait pas.

Du coup pour Lungu, j'ai recherché ton compte-rendu. Tu écris qu'elle frôle l'accident pour cette note. Est-ce que c'était crié ? pas juste ? très bref ?

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2798
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: * The Gruberova 50th anniversary Tour *

Message par raph13 » 23 nov. 2017, 18:04

tuano a écrit :
23 nov. 2017, 09:31
raph13 a écrit :
05 nov. 2017, 00:25
tuano a écrit :
04 nov. 2017, 07:35
Veux-tu dire qu'elle n'a pas tenté du tout l'aigu final de Bolena (ou qu'elle l'a fait mais de manière très écourtée) ?
La note n'est pas écrite et je ne pense pas avoir déjà entendu une autre chanteuse le faire en live ou dans un enregistrement live. Il y a Sills en studio... mais Sutherland transposait et tant d'autres ne s'y risquaient pas : Callas, Anderson, Netrebko...
En live, j’ai vu Irina Lungu le faire à Avignon en mai dernier. Radvanovsky le faisait aussi au Met la saison passée et Sills le donnait également en live (au NYCO en 73).
Radvanovsky ne devait pas le faire systématiquement. L'as-tu entendue ? Dans le live officiel disponible sur Met On Demand, elle ne le fait pas.

Du coup pour Lungu, j'ai recherché ton compte-rendu. Tu écris qu'elle frôle l'accident pour cette note. Est-ce que c'était crié ? pas juste ? très bref ?
Je ne sais pas si Radvanovsky le faisait tous les soirs en tout cas il y a une vidéo d'elle chantant cette note à la générale au Met :
https://www.youtube.com/watch?v=qd047LmawyE
Pour Lungu c'était plutôt bien parti mais la note s'est terminée pas loin du cri malheureusement.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8736
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par Bernard C » 23 nov. 2017, 18:10

Je l'ai entendue au MET , sans la queue du 🐈 qu'on ecrase à la fin.

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10768
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par tuano » 23 nov. 2017, 18:20

Peut-être que de la salle, ça passait mieux car ce petit cri (je dirais de souris plutôt que de chat) très bien capté par les micros du Met n'avais peut-être qu'une projection très limitée ? En tout cas ce lien officiel avec Radvanovsky ressemble étrangement à la description faite par Raph13 de Lungu à Avignon : ça commence bien mais ça ne dure pas et le son est vite étriqué.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12405
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par PlacidoCarrerotti » 29 nov. 2017, 23:02

Après une soirée comme celle-ci, les discussions sur la prochaine merde à Bastille me paraissent bien vaines...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8736
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par Bernard C » 29 nov. 2017, 23:21

PlacidoCarrerotti a écrit :
29 nov. 2017, 23:02
Après une soirée comme celle-ci, les discussions sur la prochaine merde à Bastille me paraissent bien vaine...
Tu es en lévitation ?

Bernard

raconte, ça me calmera :wink:
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
thierry
Alto
Alto
Messages : 482
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Italie
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par thierry » 29 nov. 2017, 23:51

Ah quand Edita chante Wagner.......

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8736
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par Bernard C » 29 nov. 2017, 23:57

thierry a écrit :
29 nov. 2017, 23:51
Ah quand Edita chante Wagner.......
"Hojotoho! Heiaha! Hojotoho! " ?? Nan ! :Jumpy:

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3388
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par jean-didier » 30 nov. 2017, 09:53

Que d'émotions hier soir ! !!! Mein Herr Marquis qui est un air plutôt anodin et tellement entendu par Edita était hier un événement exceptionnel. Tous les repères retrouvés la grande Edita des grands jours était bien là. Un Traurigkeit crépusculaire et bouleversant une Elettra pleine d'autorité ne renonçant jamais devant cette écriture meurtrière. L'acte 3 presque complet de Traviata nous sort du contexte du concert pour nous transporter à l'opéra Addio del passato sonne comme un Rückblick sur sa carrière titanesque. Une Elisabetta donizettienne hallucinée et hallucinante avec ce crescendo de tension dans la stretta et l'approche du suraigu final qui met la salle en délire. Ho veduto la regina cantar Wagner ! !!!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 83 invités