Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Représentations
enrico75
Alto
Alto
Messages : 479
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par enrico75 » 19 oct. 2017, 13:35

version concertante de La favorite
Léonor:Clémentine Margaine
Inés:Jennifer Michel
Fernand:Paolo Fanale
AlphonseXI:J.F.Lapointe
Balthazar:Nicolas Courjal
Gaspard:loic Felix

Choeurs et orchestre de l'opéra de marseille
direction:Paolo Arribabeni

cette soirée magnifique a vu le triomphe de Clémentine Margaine dans le role de Léonor dont je ne sais si c'est une prise de rôle.
Fernand,Paolo Fanale souffrant a progressivement perdu ses moyens vocaux au cours des deux premiers actes(les mauvaises langues diront :de toute façon vu qu'il a pas de voix :2guns: )
A la pause il a fait annoncer qu'il essaierait d'aller jusqu'au bout ce qu'il a fait en essayant de limiter la casse et en lâchant quand même un magnifique contre ut dans l'air ange si pur.Ajouté à un gros problème de santé depuis le début du mois, qu'il va essayer de traiter dans les semaine qui viennent,on ne peut que saluer son courage et rappeler le grand professionnalisme de la plupart des chanteurs et musiciens en général qui méritent notre respect.
la grande triomphatrice de la soirée a été sans nul doute Clémentine Margaine qui a déployé dans le rôle de Léonor une énergie phénoménale pour ce rôle de mezzo,vedette dans cet opéra;aigus lumineux, graves somptueux,maitrise totale de la voix,intensité dramatique épostouflante;un seul petit bémol la diction française perfectible.
en façe d'elle un J.f.Lapointe rayonnant par son timbre plein et direct campant un roi trés décidé peut être un peu trop déclamatoire...
Nicolas Courjal conférant à Balthazar la stature imposante de son barytonbasse aux timbre puissant et bien projeté à la diction et au français parfaits et à la présence des notes graves( AMHA il aurait fait un aussi bon roi à Bastille que qui l'on sait)
les rôles secondaires parfaitement tenus ,les chœurs bien préparés et intelligibles ,tout cela mené de main de maitre par Paolo Arrivabeni qui selon ces dires à comme principal souci de respecter les chanteurs en ne les couvrant pas par un orchestre assez fourni comme l'a voulu Donizetti, tout en restant un protagoniste important :arrow: suivez mon regard.
bien sur ce n'est qu un compte rendu succinct mais qui pourra faire l'objet de plus de discussions à propos de cet opéra assez singulier dans la production de Donizetti.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8843
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti-La favorite-version de concert-Arrivabeni-opéra de marseille-18/10/17

Message par HELENE ADAM » 19 oct. 2017, 14:29

enrico75 a écrit :
19 oct. 2017, 13:35

bien sur ce n'est qu un compte rendu succinct mais qui pourra faire l'objet de plus de discussions à propos de cet opéra assez singulier dans la production de Donizetti.
Merci Henri ! :D
En fait j'avais envie de faire des comparaisons avec la Favorite donnée récemment à Munich avec Garanca, Polenzani et Kwiecien : sais-tu si on peut réécouter quelque part cette version donnée à Marseille ?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

muriel
Basse
Basse
Messages : 2710
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Donizetti-La favorite-version de concert-Arrivabeni-opéra de marseille-18/10/17

Message par muriel » 19 oct. 2017, 16:55

Merveilleux concert dimanche dernier. Beaucoup de places vides au balcon.
Margaine splendide, investie, au timbre incroyablement chaud et riche, diction parfaite.
Formidable Lapointe au timbre de velours, ligne de chant parfaite, un grand baryton.
Très bon Fanale, qui commençait un peu à tousser, parfois couvert par l'orchestre mais à la grande musicalité, un chant raffiné et sensible. le français est plus ou moins bon selon les moments.
J'ai toujours autant de mal avec Courjal, sa voix heurtée, son vibrato bizarre.
Heureuse de revoir Félix et Michel.
Très belle direction d'orchestre, chœur magnifique.

enrico75
Alto
Alto
Messages : 479
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Donizetti-La favorite-version de concert-Arrivabeni-opéra de marseille-18/10/17

Message par enrico75 » 19 oct. 2017, 17:07

HELENE ADAM a écrit :
19 oct. 2017, 14:29
enrico75 a écrit :
19 oct. 2017, 13:35

bien sur ce n'est qu un compte rendu succinct mais qui pourra faire l'objet de plus de discussions à propos de cet opéra assez singulier dans la production de Donizetti.
Merci Henri ! :D
En fait j'avais envie de faire des comparaisons avec la Favorite donnée récemment à Munich avec Garanca, Polenzani et Kwiecien : sais-tu si on peut réécouter quelque part cette version donnée à Marseille ?
en fait il y avait une affiche à l'entrée de l'opéra qui stipulait que la représentation étai diffusée en direct sur facebook mais sans précision ,peut être s'agit t'il du site FB de l'opéra de marseille, mais bien sur il ne faudra pas tenir compte de la prestation de Paolo fanale qui a fini pratiquement en pleurs et qui a vraiment de gros problèmes de santé actuellement.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2710
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Donizetti-La favorite-version de concert-Arrivabeni-opéra de marseille-18/10/17

Message par muriel » 19 oct. 2017, 18:16

le pauvre, dimanche il était hilare

jpb30
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 150
Enregistré le : 17 avr. 2009, 23:00
Contact :

Re: Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par jpb30 » 20 oct. 2017, 22:54

DONIZETTI/LA FAVORITE – Paolo ARRIVABENI – Version concert- Marseille octobre 2017

Version origniale en français, opéra en 4 actes
Livret d’Alphose Royer et Gustave Vaëz
D’après le drame de François-Thomas-Marie De Baculard d’Arnaud,
« Les Amants malheureux ou le comte de Comminges »
Création à Paris, Opéra, le 2 décembre 1840
Dernière représentation à l’Opéra de Marseille, le 14 décembre 1968
VERSION CONCERTANTE.

Léonore de Guzman : Clémentine Margaine
Inès : Jennifer Michel
Fernand : Paolo Fanale
Alphonse XI : Jean-François Lapointe
Balthazar : Nicolas Courjal
Don Gaspar : Loïc Félix

Direction : Paolo Arrivabeni
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Marseille


Représentation du 18 octobre 2017
Nous sommes loin de ce que Boileau écrivait dans l’Art Poétique : « Qu’en un lieu, un seul jour…. » ! Donizetti et ses librettistes nous emmènent au premier acte à St Jacques de Compostelle, au deuxième nous voilà atterrissant sur une ile dans la baie de Cadix, puis après un passage à Séville au troisième nous repartons pour St Jacques de Compostelle au quatrième. Mais l’opéra nous a habitués à tous ces voyages et il ne faut surtout pas s’en offusquer !
Beaucoup de thèmes déjà utilisés : la lettre subtilisée (Lucia) ou qui seront repris plus tard : l’impossibilité de dire son nom (Le Vaisseau et Lohengrin), rejoindre son amoureux au couvent (Manon) ou encore sortir vainqueur d’une guerre et obtenir de la part du roi le cœur d’une belle…
Mais il est temps de revenir à cette version concertante de Marseille et de constater que le public boudeur semble venir à l’opéra plus pour le coté scénique que musical. C’est bien dommage car ce fut une merveilleuse soirée. Musicalement cet opéra semble monter en puissance pour finir dans le quatrième acte par des pages splendides : le prélude à l’orgue suivi par le chœur des moines puis le solo de Balthazar « Ange si pur ». Paolo Arrivabeni a su imprimer tant à l’orchestre qu’aux chœurs tous les sentiments de gravité qui parcourent cet ouvrage. Bien sûr, il ne faut pas oublier non plus l’excellent travail d’Emmanuel Trenque avec les chœurs qui à chaque représentation nous emballent. Visiblement, Paolo Fanale en première partie semblait en peine et après l’entracte, nous avons été informés que souffrant, il tiendrait tout de même son rôle, rôle qu’il assuma jusqu’au bout en économisant sa voix ce dont le public lui fut reconnaissant. Somptueuse Clémentine Margaine, impressionnante dans le personnage de Léonor la Favorite, sa voix de mezzo jaillit tant dans les dialogues avec Fernand « Oh mon Fernand » qu’avec le roi dans le duo « Léonor à tes pieds je suis esclave » ses graves sont sonores et pleins de relief, ses aigus sont lâchés avec une facilité enchanteresse. Elle sut moduler son timbre en deuxième partie pour rester dans la même puissance vocale que son partenaire Paolo Fanale qui ne pouvait pas donner toute la force que requiert le rôle de Fernand en raison de son refroidissement. Toujours fidèle à lui-même Nicolas Courjal fut un très bon Balthazar représentant intraitable de l’autorité divine mais avec un peu trop de vibrato. Jean François Lapointe impose royalement sa voix de baryton dans le rôle de Balthazar, sa ligne de chant est ferme et son duo où il sent que l’amour de Léonor lui échappe est sensuellement bien exploité. Très bonne prestation également de Loïc Felix et de Jennifer Michel très à l’aise dans leurs seconds rôles.
Image
Image
Crédit photos Christian DRESSE

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20566
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par JdeB » 21 oct. 2017, 07:51

et pour ceux qui aiment cet opéra et veulent le voir dans une version scénique, rdv à Liège à partir du 16 novembre :

Luciano Acocella / Rosetta Cucchi
Léonor de Guzman Sonia Ganassi
Fernand Celso Albelo
Alphonse XI Mario Cassi
Balthazar Ugo Guagliardo
Inès Cécile Lastchenko
Don Gaspar Matteo Roma
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1238
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 21 oct. 2017, 10:19

Clémentine Margaine chantera Léonor dans la reprise de la production de Munich (Aurélie Niermeyer) en début d’année prochaine.
Avec Polenzani et Ludovic Tézier.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Epsilon
Soprano
Soprano
Messages : 94
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par Epsilon » 21 oct. 2017, 16:08

Elle a vraiment une voix superbe et chante une très belle Favorite. Et que dire de l’Eboli qu’elle pourrait être! Par contre, ne l’ayant entendue que dans des concerts, je suis curieuse de savoir quelle actrice elle peut être.
Pour le reste de la distribution ( représentation de dimanche), je reste enthousiaste sur JF Lapointe: voix, style et prestance impeccables. N Courjal était mieux là qu’en Philippe II, mais sa façon de laisser tomber sa voix ( alléger?) en fin de phrase et de se retrouver de fait couvert par l’orchestre, est bizarre et assez mal venue.
Ne disons rien de P Fanale, handicapé par la toux en deuxième partie. Regrettons tout de même tous ces livrets d’opéra où les héros « fouient » ou ont l’intentention de « fouir »...
Les chœurs et l’orchestre sont en progrès constants, mais malgré les efforts de P. Arrivabeni, ce dernier sonne parfois trop fort et couvre beaucoup trop les voix dans certains ensembles.
Néanmoins, c’était en effet un bien beau concert, devant une salle loin d’être remplie, les absents, comme toujours, ont eu bien tort.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8524
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Donizetti-La Favorite-vc-Arrivabeni-Marseille- 10/2017

Message par Bernard C » 21 oct. 2017, 23:15

Je ne connais pas du tout C.Margaine dans ce rôle, mais c'est indiscutablement une chanteuse qui a probablement une très bonne formation en art dramatique. Elle joue très bien , un vrai talent, avec une impression de naturel et de spontanéité .
Elle est très appréciée en Amérique du Nord aussi pour ces qualités.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités