Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Représentations
Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 804
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Franz Muzzano » 11 oct. 2017, 10:07

Piersen a écrit :
11 oct. 2017, 08:54
Si vocalement Tézier est somptueux (avec un petit temps de chauffe et un air précédent la mort qu'on aurait pu aimer plus lent et legato)
D'accord avec toi, mais je pense que le seul responsable est Jordan, qui à de nombreuses reprises se contrefiche du tempo souhaité par les chanteurs, ne les écoute pas et dirige la tête dans le guidon. Il avait déjà flingué de nombreux moments lors de la Générale (pauvre Gerzmava simplement ignorée dans son air du II, parvenant tout de même à être magnifique). Tout est métronomique, aucun rubato à l'orchestre et quand un chanteur en fait, décalage immédiat, durée des silences effectivement exagérée, nuancier réduit...bref inadéquation totale avec cette musique. À se demander s'il l'aime vraiment, s'il ne se contente pas d'assurer "la direction d'une version intégrale qui sera l'événement de la saison". Totalement à côté du sujet, comme toujours lorsqu'il dirige autre chose que du répertoire germanique (Pelléas étant une exception). Si l'on sort de Bastille mitigé, du fait du manque d'émotion malgré la qualité parfois exceptionnelle du plateau, il en est, pour moi, le seul coupable.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20374
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par JdeB » 11 oct. 2017, 10:08

Piersen a écrit :
11 oct. 2017, 09:56
JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:35
Windgassen a écrit :
11 oct. 2017, 08:46
philipppe a écrit :
10 oct. 2017, 23:00
Y a t il un lavabo ou des toilettes sur scène ?
Point de porcelaine....
oui, un lavabo "en cage" (mais il faut être patient...)
Il y a en a un au tout début aussi, à l'avant-scène droite, dans l'espace "cellule psy" de Carlos
Près de la cheminée, côté Cour ?
Ah bon, je ne l'ai pas vu, j'étais côté Jardin.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20374
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par JdeB » 11 oct. 2017, 10:09

Franz Muzzano a écrit :
11 oct. 2017, 10:07
Piersen a écrit :
11 oct. 2017, 08:54
Si vocalement Tézier est somptueux (avec un petit temps de chauffe et un air précédent la mort qu'on aurait pu aimer plus lent et legato)
D'accord avec toi, mais je pense que le seul responsable est Jordan, qui à de nombreuses reprises se contrefiche du tempo souhaité par les chanteurs, ne les écoute pas et dirige la tête dans le guidon. Il avait déjà flingué de nombreux moments lors de la Générale (pauvre Gerzmava simplement ignorée dans son air du II, parvenant tout de même à être magnifique). Tout est métronomique, aucun rubato à l'orchestre et quand un chanteur en fait, décalage immédiat, durée des silences effectivement exagérée, nuancier réduit...bref inadéquation totale avec cette musique. À se demander s'il l'aime vraiment, s'il ne se contente pas d'assurer "la direction d'une version intégrale qui sera l'événement de la saison". Totalement à côté du sujet, comme toujours lorsqu'il dirige autre chose que du répertoire germanique (Pelléas étant une exception). Si l'on sort de Bastille mitigé, du fait du manque d'émotion malgré la qualité parfois exceptionnelle du plateau, il en est, pour moi, le seul coupable.
oui, tout à fait d'accord !

Mais ce public là l'applaudit toujours...

(oui, dans Pelléas, il est bien mais quand on a eu à Paris dans ce même ouvrage, Prêtre, Langrée, Haitink, Cambreling et Gardiner, ça fait pâle figure tout de même....)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 804
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Franz Muzzano » 11 oct. 2017, 10:13

JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 10:09

(oui, dans Pelléas, il est bien mais quand on a eu à Paris dans ce même ouvrage, Prêtre, Langrée, Haitink, Cambreling et Gardiner, ça fait pâle figure tout de même....)
Évidemment, si tu donnes dans le sublime... :)
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par philopera » 11 oct. 2017, 10:24

Suis je vraiment le seul ici à avoir été géné par les aigus de Yoncheva ?? c'est au bord du déraillement à chaque fois comme une soprano en fin de carrière...ceci dit j'ai beaucoup aimé sa composition du rôle et ce n'est peut être qu'un détail sans importance :roll:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20374
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par JdeB » 11 oct. 2017, 10:30

Oui, pour les aigus tenus à l'infini, on est loin de Caballé Vérone 69, c'est certain.
Mais pour le reste, il s'agit d'une femme brisée que Warli "adjanise" un peu d'ailleurs
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par philopera » 11 oct. 2017, 10:33

JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 10:30
Oui, pour les aigus tenus à l'infini, on est loin de Caballé Vérone 69, c'est certain.
Mais pour le reste, il s'agit d'une femme brisée que Warli "adjanise" un peu d'ailleurs
Sans aller jusqu'à Caballe ( à laquelle je n'ai pu m'empecher de penser souvent hier soir) je les trouve vraiment limite limite
Mais l'émotion était là et transmise malgré tout ( c'est pour cela que j'ai ecris que finalement ce n'est peut etre qu'un détail )
Bravo pour ta comparaison à Adjani ! c'est tout à fait cela

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20374
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par JdeB » 11 oct. 2017, 10:34

Si on veut faire cultureux, on peut citer aussi Goya et l'ultime épisode de Dallas (pour leur toute fin respective)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Piersen
Messages : 12
Enregistré le : 10 oct. 2017, 09:04
Localisation : Paris

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Piersen » 11 oct. 2017, 10:36

philopera a écrit :
11 oct. 2017, 10:24
Suis je vraiment le seul ici à avoir été géné par les aigus de Yoncheva ?? c'est au bord du déraillement à chaque fois comme une soprano en fin de carrière...ceci dit j'ai beaucoup aimé sa composition du rôle et ce n'est peut être qu'un détail sans importance :roll:
Ils étaient souvent un peu bas et manquaient de soutien effectivement, et du coup j'ai eu peur pour l'acte V alors qu'elle s'en est bien tirée, et que sa composition est vraiment intéressante, avec ou sans lunettes de soleil

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 804
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Franz Muzzano » 11 oct. 2017, 10:37

JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 10:34
Si on veut faire cultureux, on peut citer Goya et l'ultime épisode de Dallas (pour leur toute fin respective)
Chantal ? Ah oui, aussi... :akuma:
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 40 invités