Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Représentations
Autolycus
Alto
Alto
Messages : 263
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Autolycus » 23 nov. 2017, 10:50

David-Opera a écrit :
23 nov. 2017, 09:58
Oui. L'intérêt du forum est de superposer différents points de vue exposés de façon rémanente, afin de laisser aux lecteurs d'en apprécier le contenu.
Absolument. Puisque tous les points de vue se valent, et seul le dernier des malotrus chercherait à démontrer que 2 et 2 ne font pas 5.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3708
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par David-Opera » 23 nov. 2017, 10:55

Autolycus a écrit :
23 nov. 2017, 10:50
Absolument. Puisque tous les points de vue se valent...
Tous les points de vue ne se valent pas, c'est pour cela que c'est intéressant de les croiser.

Autolycus
Alto
Alto
Messages : 263
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Autolycus » 23 nov. 2017, 11:50

David-Opera a écrit :
23 nov. 2017, 10:55
Autolycus a écrit :
23 nov. 2017, 10:50
Absolument. Puisque tous les points de vue se valent...
Tous les points de vue ne se valent pas, c'est pour cela que c'est intéressant de les croiser.
Intéressant - pourquoi ? Pour observer, avec un intérêt détaché, comment ils bougent - ou bien pour les examiner, avant de déterminer lequel des deux points de vue opposés est vrai, puisqu'ils ne peuvent l'être tous les deux ?

Autolycus
Alto
Alto
Messages : 263
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Autolycus » 23 nov. 2017, 12:07

JdeB a écrit :
23 nov. 2017, 09:14
Ben oui, laissons l'esprit de sérieux à d'autres et soyons bien conscients qu'on ne parvient jamais à convaincre autrui sur un forum. Merci.
Vous connaissez sans doute la vieille blague juive sur Tevye qui, jour après jour, implore Dieu de le laisser gagner à la loterie. Une fois, fatigué par ce harcèlement, Dieu se montre à lui et soupire : "Tevye, je t'en supplie, donne-moi une chance, achète un billet !".

"On ne parvient jamais ?" Peut-être faute d'avoir essayé.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2785
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Loïs » 23 nov. 2017, 15:52

Autolycus a écrit :
23 nov. 2017, 12:07
JdeB a écrit :
23 nov. 2017, 09:14
Ben oui, laissons l'esprit de sérieux à d'autres et soyons bien conscients qu'on ne parvient jamais à convaincre autrui sur un forum. Merci.
Vous connaissez sans doute la vieille blague juive sur Tevye qui, jour après jour, implore Dieu de le laisser gagner à la loterie. Une fois, fatigué par ce harcèlement, Dieu se montre à lui et soupire : "Tevye, je t'en supplie, donne-moi une chance, achète un billet !".

"On ne parvient jamais ?" Peut-être faute d'avoir essayé.
Dans le même sujet (mauvais gout surement) je suis à Osnabrück cette semaine (franchement je ne sais pas ce que j'ai foutu dans mes vies précédentes pour mériter d devoir aller dans des régions pareilles) et je vois l'affiche de Rigoletto ou à priori il y a comme un problème avec les didascalies (sujet qui occupe beaucoup visiblement depuis des semaines et qui s'apparente pour moi aux rapports contre nature avec des diptères scatophages)
Image

faustin
Basse
Basse
Messages : 3608
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par faustin » 23 nov. 2017, 22:27

Autolycus a écrit :
14 oct. 2017, 16:16

Hiero von Stierkopf a écrit :
14 oct. 2017, 10:48
Il y a une figurante noire et blonde qui arrive à plusieurs moments bien précis sur le plateau, elle fume notamment sur le canapé.
Je m'étais juré de l'observer plus en détails pour mieux comprendre mais j'étais trop focalisé sur les chanteurs quand elle était présente.
L'apparition de mystérieux personnages muets, non prévus par l'auteur, est un truc très vieux, datant des années 1970, je crois. Ceux de Warlikowski fument souvent. Leur rôle est de faire ce que celui-ci a, une fois de plus, accompli avec brio : suggérer des sous-entendus et simuler une profondeur de pensée que le mes n'a pas réussi a fabriquer par d'autres moyens. Le catalogue de références "intertextuelles" fait partie de la même panoplie.

On suppose parfois que ces silhouettes descendent toutes du mystérieux Passant éméché de l'acte II de La Cerisaie qui, selon certains, était une blague de Tchékhov destinée aux exégètes. Très réussie : on écrit encore des thèses à ce sujet.
Oui, dans Rake's progress d'Olivier Py, il est noir et il est nu, c'est encore plus chic.

Faustin

faustin
Basse
Basse
Messages : 3608
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par faustin » 23 nov. 2017, 22:38

JdeB a écrit :
15 oct. 2017, 08:32
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 oct. 2017, 15:23
JdeB a écrit :
14 oct. 2017, 15:13

Il n'y a eu que deux grandes productions dans l'histoire de Bastille
Saint François et Rusalka
Et les Contes, non ?
Non pour moi ce n'était qu'une excellente production.
Idem pour BBudd khovantchina etc

J'adore ces Contes mais il y a tout un aspect de l'oeuvre qui n'est pas pris en compte. C'est la production la plus séduisante je suis d'accord
Faut faire un sondage. je vais le faire.

Faustin

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3708
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par David-Opera » 23 nov. 2017, 22:57

Je viens de me rendre compte qu'une des coupures effectuées par Giuseppe Verdi pour la première du 11 mars 1867 a bien été réintégrée par Philippe Jordan en octobre dernier, mais n'existe pas sur l'enregistrement de Don Carlos chez Opera Rara.
Je crois bien que nous avons entendu pour la première fois ce passage (9 mesures seulement), à moins qu'il n'existe sur la version DVD enregistrée à Vienne en 2004 (Konwitschny, de Billy).

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 213
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par MezzoPower » 24 nov. 2017, 12:12

faustin a écrit :
22 nov. 2017, 23:31
Exemple, parmi d'autres d'incohérence: dans le livret le roi est un personnage extraordinairement puissant qui inspire le respect et sème la terreur. Dans la scène de l'auto-da-fé, il commence par se faire servir des petits alcools pour se remonter. Vous allez me dire c'est la fracture d'un homme déchiré. Oui, mais quand même, il ne ferait pas ça en public.
Bah, justement, il n'est pas en public.
faustin a écrit :
22 nov. 2017, 23:31
et puis cet homme terrible devient assez ridicule avec son immense traine.
Pourquoi ? Une traîne dans cette circonstance, ce n'est pas particulièrement nouveau.

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 213
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par MezzoPower » 24 nov. 2017, 12:13

JdeB a écrit :
23 nov. 2017, 09:14
Ben oui, laissons l'esprit de sérieux à d'autres et soyons bien conscients qu'on ne parvient jamais à convaincre autrui sur un forum. Merci.
Je ne suis pas d'accord. J'ai parfois été convaincu sur ce forum par différents intervenants.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 41 invités