Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Représentations
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par jerome » 11 oct. 2017, 17:41

Moi je ne suis pas trop HS, puisque mon premier Don Giovanni en salle , c'était déjà à Nancy ... :wink:

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8315
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par Bernard C » 11 oct. 2017, 17:45

PlacidoCarrerotti a écrit :
11 oct. 2017, 15:21
JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:30
on n’oublie jamais son premier Don Giovanni en salle !

16-22 janvier 1991, Nice,
Don Giovanni*,
Michaël Schonwandt / Louis Erlo,
David Pittsinger (DG), Laszlo Polgar (Leporello), Richard Croft (Ottavio), Joyce Guyer (Anna), Waltraud Meier (première Elvira), Jamie Baer (Zerlina), Friedrich Molsberger (Masetto), Harry Peeters (Commandeur)

Le lendemain j'avais cours à 8h au Lycée Masséna (hypokhâgne)
Encore des HS !!!

Ruggero Raimondi, Malcom King, Ruth Falcon, Isobel Buchanan, Philip Langridge, Yapuka - (tiret) Heichele, Peter Meven dirigé par Lawrence Foster Salle Garnier. Monte-Carlo, 23 janvier 1983 dans une superbe mise en scène de Daniel Tosca du Plantier.

Allez la modo, on ouvre un fil ;-)
Que de Raimondi ! :mrgreen:

Mon premier Don Giovanni d'éternelle mémoire 4 mars 1977 : Ruggero Raimondi , Margaret Price , Kiri Te Kanawa , Gabriel Bacquier, Malcolm King , Stuart Burrows , Jane Berbié , John Macurdy ; Maag/Everding

Et puis il y a eu la Erlo/Casadesus de cauchemar qui m'a profondément agacé (avec un cheval dont on ne voyait que la croupe qui faisait son crottin dans un décor de salle de bains en faïences blanches) 21 avril 81 :
Ruggero Raimondi , Gabriel Bacquier , Ruth Falcon, Robert Lloyd , Felicity Lott , Maria Ewing , Yves Bisson , Claes Ahnsiö ; Casdesus/Erlo

Qu'est qu'on fait vieux Silènes !

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 878
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par philipppe » 11 oct. 2017, 18:30

JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:30
on n’oublie jamais son premier Don Giovanni en salle !

16-22 janvier 1991, Nice,
Don Giovanni*,
Michaël Schonwandt / Louis Erlo,
David Pittsinger (DG), Laszlo Polgar (Leporello), Richard Croft (Ottavio), Joyce Guyer (Anna), Waltraud Meier (première Elvira), Jamie Baer (Zerlina), Friedrich Molsberger (Masetto), Harry Peeters (Commandeur)

Le lendemain j'avais cours à 8h au Lycée Masséna (hypokhâgne)
Waltraud Meier n était elle pas blessée dans ces représentations ? Une jambe dans plâtre ou quelque chose comme ça ? Quel souvenir de son interprétation ? Il me semble qu'elle n'a jamais repris ce role par la suite

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8315
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par Bernard C » 11 oct. 2017, 18:35

philipppe a écrit :
11 oct. 2017, 18:30
JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:30
on n’oublie jamais son premier Don Giovanni en salle !

16-22 janvier 1991, Nice,
Don Giovanni*,
Michaël Schonwandt / Louis Erlo,
David Pittsinger (DG), Laszlo Polgar (Leporello), Richard Croft (Ottavio), Joyce Guyer (Anna), Waltraud Meier (première Elvira), Jamie Baer (Zerlina), Friedrich Molsberger (Masetto), Harry Peeters (Commandeur)

Le lendemain j'avais cours à 8h au Lycée Masséna (hypokhâgne)
Waltraud Meier n était elle pas blessée dans ces représentations ? Une jambe dans plâtre ou quelque chose comme ça ? Quel souvenir de son interprétation ? Il me semble qu'elle n'a jamais repris ce role par la suite
Au fait Jérôme , est ce que cette mise en scène à Nice de Erlo était la même ( pour moi de si triste mémoire , de plus avec Casadesus au pupitre) que celle 10 ans avant à Garnier ?
( décors de Rapp )
Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant.»
Montaigne Essais III,2

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par jerome » 14 oct. 2017, 10:32

Alors Aurélien, Le Don Giovanni de Nancy, tu en as pensé quoi ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20387
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par JdeB » 15 oct. 2017, 08:59

Bernard C a écrit :
11 oct. 2017, 18:35
philipppe a écrit :
11 oct. 2017, 18:30
JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:30
on n’oublie jamais son premier Don Giovanni en salle !

16-22 janvier 1991, Nice,
Don Giovanni*,
Michaël Schonwandt / Louis Erlo,
David Pittsinger (DG), Laszlo Polgar (Leporello), Richard Croft (Ottavio), Joyce Guyer (Anna), Waltraud Meier (première Elvira), Jamie Baer (Zerlina), Friedrich Molsberger (Masetto), Harry Peeters (Commandeur)

Le lendemain j'avais cours à 8h au Lycée Masséna (hypokhâgne)
Waltraud Meier n était elle pas blessée dans ces représentations ? Une jambe dans plâtre ou quelque chose comme ça ? Quel souvenir de son interprétation ? Il me semble qu'elle n'a jamais repris ce role par la suite
Au fait Jérôme , est ce que cette mise en scène à Nice de Erlo était la même ( pour moi de si triste mémoire , de plus avec Casadesus au pupitre) que celle 10 ans avant à Garnier ?
( décors de Rapp )
Bernard
Non Erlo s'est attaqué 4 fois à Don Giovanni
C'était une NP
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2249
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par aurele » 15 oct. 2017, 19:38

Mardi soir, il y avait plusieurs classes et j'ai subi là où j'étais les chuchotements d'adolescentes et adolescents durant le premier acte et je me suis retourné à un moment pour taper sur le bras de l'une des jeunes filles en loge derrière moi mais pas fort. Je me suis expliqué avec elles quand elles sont revenues de l'entracte, elles se sont excusées de m'avoir dérangé mais de manière peu sincère. Elles se plaignaient beaucoup de ne pas pouvoir bien voir avant la représentation, durant l'entracte mais elles ont payé avec leur classe très peu. Cela ne m'a pas gâché néanmoins le spectacle et elles se sont tenues au second acte, tout comme les adolescents qui étaient 2-3 sièges près du mien. Un Monsieur à côté de moi mangeait son chewing gum tout du long au premier acte mais je ne lui ai rien dit et un Monsieur d'une bonne soixantaine d'années à côté de moi a parlé deux-trois fois avec sa femme pendant le premier acte, ce qui fut là aussi désagréable.

J'ai apprécié dans l'ensemble la production de Sivadier même s'il a rendu certains personnages un peu ridicules dans les mouvements qu'il leur impose, surtout Leporello ou Don Giovanni. Les costumes ne m'ont absolument pas gêné. J'étais de côté en première galerie (place de catégorie C). La fin est intéressante, avec cet aspect d'un Don Giovanni dénudé qui va vers l'Enfer même si c'est compliqué de comprendre pourquoi il est assimilé à une sorte de Christ. L'aspect de théâtre dans le théâtre est propre aux mises en scène de Sivadier, comme à celles de Carsen par exemple. La production ne gênait pas l'oreille. Et elle est effectivement minimaliste par moments.

J'ai trouvé la direction de Rani Calderon de qualité, il ne bouscule pas les tempi, met en relief certains instruments à plusieurs moments, ne sacrifie pas la musicalité au théâtre. C'est une direction que j'ai trouvée équilibrée.

André Schuen d'où j'étais a du charisme, une belle projection, un timbre intéressant, c'est un bon comédien. Je l'ai trouvé juste moyen dans "Fin ch'han dal vino". En revanche, dans "La ci darem la mano", je l'ai trouvé très bien. C'est un rôle qu'il chante régulièrement et le programme indique qu'il l'a interprété au Theater an der Wien sous la direction d'Harnoncourt. Il l'a aussi chanté sous la direction de Currentzis. Deux chefs aux options très particulières dans Mozart. Guglielmo et Figaro font également partie de son répertoire.

Nahuel di Pierro est très bien, je l'avais déjà apprécié en Assur la saison dernière mais ce rôle est plus dans ses cordes encore sur le plan vocal. Je n'ai rien à redire sur son Leporello. Le tandem avec son maître fonctionnait parfaitement.

Kiandra Howarth est pour moi l'un des gros points noirs de cette distribution. Elle a de la personnalité mais le vibrato est très prononcé, la diction très souvent sacrifiée, ce n'est pas très propre sur le plan musical à plusieurs moments. Elle remplaçait une autre cantatrice initialement prévue et elle l'a remplacé sur l'ensemble des représentations si j'ai bien suivi : Federica Lombardi.

Yolanda Auyanet a chanté Donna Anna en Espagne et au Maggio Musicale Fiorentino. Je pense qu'elle a plus le profil vocal pour ce rôle. La voix est intéressante et je serais curieux de l'entendre plutôt dans autre chose que Mozart. Comme Jerome, je l'ai trouvé meilleure au premier acte qu'au second.

Julien Behr que je connaissais déjà un peu à cause de concerts diffusés à la télévision est un bon ténor pour Mozart, je l'ai trouvé à l'aise dans les deux airs personnellement et notamment dans "Il mio tesoro" qui fut magnifiquement phrasé et interprété.

Francesca Aspromonte qui chante beaucoup de répertoire baroque : Cavalli, Rossi (notamment à Nancy pour Euridice dans L'Orfeo, que je n'ai pas vu ou entendu, même autrement qu'en salle) est une Zerlina superbe de timbre, de musicalité et sur le plan de l'interprétation. Elle est en plus très jolie et on comprend pourquoi Don Giovanni veut la séduire. Beaucoup de fraîcheur chez cette Zerlina.

Levente Pall incarne très bien ce balourd de Masetto, macho et bourru avec sa Zerlina mais vocalement, ce n'était pas trop ça comme certains l'ont fait remarquer.

David Leigh extraordinaire dans la confrontation finale, plus en retrait au 1er acte effectivement mais très belle voix, très bon Commandeur.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20387
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par JdeB » 17 oct. 2017, 08:34

philipppe a écrit :
11 oct. 2017, 18:30
JdeB a écrit :
11 oct. 2017, 09:30
on n’oublie jamais son premier Don Giovanni en salle !

16-22 janvier 1991, Nice,
Don Giovanni*,
Michaël Schonwandt / Louis Erlo,
David Pittsinger (DG), Laszlo Polgar (Leporello), Richard Croft (Ottavio), Joyce Guyer (Anna), Waltraud Meier (première Elvira), Jamie Baer (Zerlina), Friedrich Molsberger (Masetto), Harry Peeters (Commandeur)

Le lendemain j'avais cours à 8h au Lycée Masséna (hypokhâgne)
Waltraud Meier n était elle pas blessée dans ces représentations ? Une jambe dans plâtre ou quelque chose comme ça ? Quel souvenir de son interprétation ? Il me semble qu'elle n'a jamais repris ce role par la suite
Le soir où j'ai assisté à ce DG non, elle n'était pas blessée. En effet, elle n'a jamais repris Elvira. J'avais 18 ans et peu de références en la matière pour juger de sa prestation mais bien sûr qu'elle était en décalage avec les autres, question de volume et de style.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7980
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par jerome » 17 oct. 2017, 09:45

JdeB a écrit :
17 oct. 2017, 08:34
En effet, elle n'a jamais repris Elvira. J'avais 18 ans et peu de références en la matière pour juger de sa prestation mais bien sûr qu'elle était en décalage avec les autres, question de volume et de style.
Elle a repris le rôle pour l'enregistrer en studio chez ERATO avec Barenboim. :wink:

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 476
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Mozart - Don Giovanni - Calderon/Sivadier - Nancy - 09-10/2017

Message par sopranolove » 19 oct. 2017, 09:02

Merci, Jerôme, pour ce que vous avez dit de moi. Moi aussi, j'ai été très contente de vous rencontrer...

J'ai été assez mitigée sur cette mise en scène. Un petit détail en passant que personne n'a relevé : la différence de taille entre DG et Leporello ! Comment Donna Elvira peut-elle les confondre ? Bien sûr, cela donne lieu à des scènes assez hilarantes, comme quand nos deux lascars échangent leurs costumes. Et pour la scène finale, on avait habillé et coiffé les trois femmes de la même manière. Et on était un peu perdu, même quand on connaît la partition. Alors, pour ceux qui découvrent l'opéra ? Heureusement qu'elles ne se ressemblent pas vocalement ! Une vocaliste de type classique pour Anna, une chanteuse de type lirico spinto pour Elvira et un mezzo de type rossinien pour Zerline, voilà un bel équilibre vocal. Encore heureux ! Parce que si on avait eu, comme pour un Cosi de Zurich un trio composé entièrement de mezzo (Bartoli en Fiordiligi, Nichiteanu en Dorabella et Baltsa (!!!) en Despina....
Dans le DJ de Sellars, DJ et son valet sont deux jumeaux dans la vie, et là on comprendrait très bien DE§

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 40 invités