Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Représentations
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Bernard C » 07 oct. 2017, 17:57

Norma071017.jpg
Norma071017.jpg (60.74 Kio) Vu 783 fois
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Bernard C » 07 oct. 2017, 19:49

Représentation du 7 octobre 2017
1 er acte
Dans un MET complètement saisi, Radva repousse les murs dans un "Ah ! Bello a me ritorna" d'anthologie

Trio magique où les timbres s'accordent, se contrastent admirablement.
Quelle représentation !
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7351
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par MariaStuarda » 07 oct. 2017, 19:52

Pas convaincu par l’ensemble mais Sondra est magnifique

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2684
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par dge » 07 oct. 2017, 19:56

Bernard C a écrit :
07 oct. 2017, 19:49
Représentation du 7 octobre 2017
1 er acte
Dans un MET complètement saisi, Radva repousse les murs dans un "Ah ! Bello a me ritorna" d'anthologie

Trio magique où les timbres s'accordent, se contrastent admirablement.
Quelle représentation !
+1 (au cinéma) :(

romance
Ténor
Ténor
Messages : 778
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par romance » 07 oct. 2017, 20:07

Du cinéma aussi : les "filles" fantastiques, Calleja excellent. Mac Vicar : c'est sombre ... et pourquoi ces postures si peu naturelles ?

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Bernard C » 07 oct. 2017, 20:09

Pourtant Calleja est sublime, il n'est pas un ténor di forza mais il a une projection et un rayonnement stupéfiants avec ce timbre et le charme de ce léger vibratello, son Pollione est très singulier (on en reparlera) il y a eu certes un aigu resté dans la gorge, mais c'est broutille face à l'ensemble vocal de l'incarnation .
Joyce est épatante et se donne là dedans à corps perdu. Elle fait face avec une vaillance qui émeut.

Bernard
Quant à la mise en scène elle est loin d'être lourdingue vue de mon balcon.
Elle dit bien le drame et sa lisibilité laisse toute sa place au tragique du chant.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 344
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Il prezzo » 07 oct. 2017, 20:13

Évidemment, ya moins de "messages" qu'avec les résistants de Bartoli....
Mais quelle soirée 😀

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 344
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Il prezzo » 07 oct. 2017, 20:20

romance a écrit :
07 oct. 2017, 20:07
Du cinéma aussi : les "filles" fantastiques, Calleja excellent. Mac Vicar : c'est sombre ...
Au clair de lune, il n'a jamais fait très clair😉
Pas plus que dans les habitations gauloises (j'imagine😀).
Non, j'ai pour ma part trouvé cette forêt magnifique, avec ces innombrables reffets mouvants qui arrivaient de l'arrière scène avec les protagonistes...

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par Bernard C » 07 oct. 2017, 21:47

Quel duo final.
Quelle émotion.

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7351
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini - Norma - Rizzi/McVicar - New York - 09-10/2017

Message par MariaStuarda » 07 oct. 2017, 21:58

Bernard C a écrit :
07 oct. 2017, 21:47
Quel duo final.
Quelle émotion.

B.
En effet.
Sondra a été magnifique de bout en bout malgré un Casta Diva pas transcendant. Et Calleja de très haut niveau malgré lui aussi un début poussif.
Mais je sors de là déçu par Joyce et mitigé par la m e s de Mc Vicar qui réussit parfaitement ses scènes intimistes et des gestes très signifiants (le baiser de Norma à Pollione qui explique mieux que quoi que soit la trahison, le coup d’oeil « petite conscience » de Clotilde à Norma lorsqu’elle va accuser Pollione) mais qui dans le même temps se vautre dans une Gaule style Conan le Barbare avec forces gesticulations de sauvages menés par des night-clubbeurs sortis du GMC gym club qui fait face au Lincoln Center.
Belle soirée quand même malgré ça.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 80 invités