Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1489
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par Adalbéron » 20 sept. 2017, 08:30

Bernard C a écrit :
19 sept. 2017, 15:17
PlacidoCarrerotti a écrit :
19 sept. 2017, 14:48
tuano a écrit :
19 sept. 2017, 13:08
Je n'ai pas l'impression de me tromper en disant que dans la "version" Currentzis, aucune note écrite par Mozart n'a été supprimée, alors qu'il est courant de couper par ailleurs dans les récitatifs ou les dialogues de ses autres opéras très joués.
Ici on a même eu droit à du bonus. J'étais bien content d'entendre pour la première fois en vrai des extraits de sa Messe en ut mineur. Le public salzbourgeois n'a pas dû avoir l'impression d'avoir été floué puisqu'on n'a pas eu de Mozart en moins mais au contraire que du Mozart en plus. Il a d'ailleurs chaleureusement applaudi plusieurs passages de la messe alors qu'il a été moins démonstratifs après les airs de La Clemenza (sauf Parto parto qui a été très applaudi malgré des tempi très contestables).
On peut voir ça comme ça. C'est quand même moins grave que d'intercaler des passages de l'Elixir d'amour dans Anna Bolena.
Le rigolo dans le récit de Tuano et qui va encourager ce genre d'entreprise, c'est que manifestement les spectateurs ovationnent les extraits de la messe et "boudent" la Clemenza pour laquelle ils sont venus.
C'est à mourir de rire.

:lol:

Bernard
Parce que tu n'as pas entendu comment Curretzis interprétait ces extrairs de la Messe...
Au-delà du problème des insertions, je crois qu'on peut dire que sa direction était encore plus intéressante dans ces passages que dans la Clémence.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1489
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par Adalbéron » 20 sept. 2017, 08:32

Attendez, tuano vient d'affirmer que les récitatifs sont de Süssmayer, et en plus qu'ils sont mauvais, et il n'y a pas de levée de bouclier du genre "tu racontes vraiment n'importe quoi" ?
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1489
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis/MusicAeterna - TCE - 15/09/2017

Message par Adalbéron » 20 sept. 2017, 08:34

JdeB a écrit :
19 sept. 2017, 08:57
Adalbéron a écrit :
18 sept. 2017, 23:08
srourours a écrit :
18 sept. 2017, 22:42
Allez pour une fois je pique. Intempestif intempestif il.conviendrait peut être de définir dans quel sens on entend le terme, car de son étymologie latine à Deleuze en.passant par Nietzche et Descartes, il y a quand même une belle ribambelle de concepts et de définitions ;)
D'autant plus que les traducteurs français des Unzeitgemässe Betrachtungen de Nietzshe ne se mettent pas d'accord entre eux : tantôt on lit les "Considérations inactuelles", tantôt les "Considérarions intempestives".
D'ailleurs, la deuxième traite De l'utilité et de l'inconvénient des études historiques pour la vie, est-ce que ça s'invente ? ;)

Heureusement que j'ai séché les cours de philo qui m'auraient donné des réponses toutes cuites ! :mrgreen:
Pour la vie, il n'y a qu'une seule méthode, s'y frotter donc sortir des salles, des livres, des musées, des écrans petits et grands et s'y coller vraiment ! Aller dans le dur d'autrui

Ce qu'enseigne la méthode historique peut être vachement utile dans ce parcours

Si c'est effectivement ce que les cours de philo sont devenus, ...C'est bien triste. Décidément, tu n'auras vraiment pas eu de chance dans ta scolarité. :lol:
Non, non, j'ai dit ça parce que tu disais que j'aurais eu "la réponse" à la question de l'inactualité en cours de philo :wink:.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20387
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par JdeB » 20 sept. 2017, 08:41

Enfin, comme il n'y pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, c'est probable que dans ton cas, cela n'aurait pas suffi

oui, je crois que c'est une des rares questions philosophiques assez simples et à laquelle on peut apporter UNE réponse. Mais c'est un autre débat.

Revenons à Mozart. Merci
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par aroldo » 20 sept. 2017, 08:49

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 sept. 2017, 14:48
tuano a écrit :
19 sept. 2017, 13:08
Je n'ai pas l'impression de me tromper en disant que dans la "version" Currentzis, aucune note écrite par Mozart n'a été supprimée, alors qu'il est courant de couper par ailleurs dans les récitatifs ou les dialogues de ses autres opéras très joués.
Ici on a même eu droit à du bonus. J'étais bien content d'entendre pour la première fois en vrai des extraits de sa Messe en ut mineur. Le public salzbourgeois n'a pas dû avoir l'impression d'avoir été floué puisqu'on n'a pas eu de Mozart en moins mais au contraire que du Mozart en plus. Il a d'ailleurs chaleureusement applaudi plusieurs passages de la messe alors qu'il a été moins démonstratifs après les airs de La Clemenza (sauf Parto parto qui a été très applaudi malgré des tempi très contestables).
On peut voir ça comme ça. C'est quand même moins grave que d'intercaler des passages de l'Elixir d'amour dans Anna Bolena.
Je crois que Sutherland raconte dans son autobiographie qu'un soir de fatigue elle avait interpolé une cadence de Maria Stuarda par erreur dans Anna Bolena (ou de Lucrezia Borgia dans Stuarda ?) . Elle rajoute que personne ne s'était rendu compte de l'erreur vu que tout cette production musicale se ressemble pas mal. Mais je l'ai toujours soupçonnée de ne pas être passionnée par le répertoire qui l'a rendue célèbre, en fait.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20387
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par JdeB » 20 sept. 2017, 08:53

Comme pas mal d’interprètes finalement...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Autolycus
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 248
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Mozart - La Clemenza di Tito - Currentzis - TCE - 15/09/2017

Message par Autolycus » 25 sept. 2017, 10:36

Que l'on trouve que "La Clemenza" est un chef d'oeuvre, ou qu'on en doute, une chose est certaine : le titre à l'affiche de cette production est un mensonge. Simple mensonge dans la version de concert, double mensonge dans la version scénique où les manipulations musicales de M. Currentzis servent les manipulations tout aussi déplorables de M. Sellars. Inutile donc de se demander où M. Currentzis a trouvé l'inspiration et la justification de sa démarche pour le moins cavalière. Un peu de cohérence : soit on respecte l'intégrité d'une oeuvre, soit on s'assoit dessus, en n'en gardant que l'étiquette au nom d'un certain confort commercial.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 34 invités