Concert "La nuit dévoilée" - Mikrokosmos/L.Pierre - Vézelay - 25/08/2017

Représentations
Répondre
petitchoeur
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 19 sept. 2009, 23:00

Concert "La nuit dévoilée" - Mikrokosmos/L.Pierre - Vézelay - 25/08/2017

Message par petitchoeur » 11 sept. 2017, 15:40

La Nuit Dévoilée

que chuintent les ténèbres…
Joby Talbot (1971) : Leon (extraits)
Meredith Monk (1942) : Plague
Francis Poulenc (1899-1963) : Figure humaine (1943) extraits :
- Toi ma patiente
- Riant du ciel et des planètes
- Le jour m’étonne et la nuit me fait peur

Gjermund Larsen (1981) : Halling frå senja
Gjendine Slålien (1871-1972) : Gjendines bådnlåt (sur un arrangement de Günnar Eriksson de 1936)

…La nuit épouse en ombre tous les embrasements…
Meredith Monk : Jewish storyteller/Dance/Dream
Jaakko Mantyjärvi (1963) : Die Stimme des Kindes
Grete Pedersen (1960) : Ned i vester soli glader (hymne vespéral)
Peter Warlock (1894-1930) : The full heart

…voiles, voix et runes…
Joby Talbot : Leon (extrait)
Norman Luboff (1917-1987) : Black is the color
Veljo Tormis (1930-2017) : Laine veereb
Edvard Grieg (1843-1907) : Folktone opus 71(arrangement :Loïc Pierre)
Henning Sommerro / Grete Pedersen(1952) : Brujemarsj (marche nuptiale)

Mikrokosmos, ensemble choral
Loïc Pierre, direction


Basilique Sainte-Marie-Madeleine à Vézelay le 25 août 2017

Nuit magique peuplée d’étoiles ! Musiques rebondies sur les voûtes noir et blanc de la Madeleine de Vézelay. Sons, bruitages, frappements, onomatopées accompagnent le coucher du soleil et peuplent la nuit qui chuinte, crie, chante, danse, sonne, se glisse entre les piliers de la nef. Les oreilles s’émerveillent, les yeux cherchent les notes, les sons vous frôlent, la fraîcheur des voix est goûteuse, les couleurs sonores vous éblouissent, le spectacle vous enveloppe totalement…
Il est bien difficile de caractériser le concert des Mikrokosmos et de leur chef et fondateur en 1989 Loïc Pierre. En dehors des trois pièces extraites de Figure Humaine de Francis Poulenc composées en 1943 sur des textes de Paul Eluard, toutes les œuvres données ce soir ont été écrites par des compositeurs des XXème et XXIème siècles d’origine anglo-saxonne et nordique. En dehors de Grieg et de l’Estonien Tormis tous les autres sont des découvertes pour votre serviteur. Leurs pièces sont courtes, d’une variété et d’une originalité telles qu’elles plongent l’auditeur dans le ravissement. Le spectateur/auditeur est immergé dans la matière sonore : les chanteurs envahissent la totalité de la basilique, se déplaçant à pas feutrés par groupes (d’hommes, de femmes, mixtes) ou individuellement utilisant avec bonheur les qualités acoustiques du lieu. Et chaque intervention chorale est ponctuée par quelques notes, réverbérées dans tout l’édifice, d’un instrument ressemblant à une baguette magique : la cloche tubulaire de Yamaha!
La performance musicale des Mikrokosmos (quarante chanteurs) est impressionnante : une heure quinze de musique sans aucune partition en mains. Cela permet bien sûr de chanter dans le noir de la nuit ! Aucun décalage rythmique dans des partitions complexes mélangeant lignes musicales, bruitages et onomatopées chantés par des choristes disséminés dans tout l’espace (la nef de Sainte-Marie-Madeleine est fort longue !) et parfois à multiples voix. Et une justesse impeccable. Loïc Pierre est l’artisan de cette réussite par un travail d’une rigueur toute scientifique bonifiée d’une immense sensibilité.
Le public enthousiaste a eu droit à trois bis : un extrait des Vêpres de Rachmaninov, une mélodie populaire norvégienne harmonisée par Grete Pedersen et, dans le narthex de la basilique, à la reprise de Ned i vester soli glader « Le soleil se couche à l’ouest, merci de ce jour, mon Dieu », hymne vespéral du même Pedersen. Mikrokosmos et Loïc Pierre souhaitant bonne Nuit Dévoilée à tous…
Pierre Tricou
PS : Mikrokosmos a enregistré une vingtaine de CD (labels Jade, Naïve, Milan Music…).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités