Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2217
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par micaela » 23 sept. 2017, 16:14

J'en ai vu deux (à la télévision, ce qui fausse peut-être un peu le jugement) : la Traviata et Don Giovanni (tous les deux assez récemment). Si ça ne m'a pas semblé aussi catastrophique que ce décrivait asvo, ça ne cassait pas des briques non plus côté mise en scène.
Je pense aussi que le ratage vient de la conception même du projet. Les organisateurs semblent penser que, pour la mise en scène, on peut se passer de "professionnels de la profession" . Inviter une personnalité à réaliser sa première mise en scène d'opéra ? Pourquoi pas (les gens invités ne sont pas totalement étrangers au monde du spectacle, ou du moins des arts), mais alors avec derrière des assistants expérimentés. Ca ne semble pas être forcément le cas.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

houppelande
Alto
Alto
Messages : 473
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par houppelande » 23 sept. 2017, 17:11

Ces spectacles de plein air souffrent toujours pour moi d'un problème d'acoustique, avec une sonorisation ou trop puissante et déséquilibrée, ou au contraire insuffisante pour couvrir les bruits ambiants (bruits de la ville, alarmes diverses, klaxons, gravier sous les pas des visiteurs dans les parcs, etc.). Je trouve très difficile de me concentrer pour suivre un opéra en plein air.

romance
Ténor
Ténor
Messages : 646
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par romance » 23 sept. 2017, 21:43

EdeB a écrit :
23 sept. 2017, 13:13
.....
Si le metteur en scène n'a pas de conception d'ensemble ou de de réelle vision sur l'oeuvre, quel que soit son génie (à l'oeuvre, et même au metteur en scène), on ne peut avoir de résultat probant à la suite...
Sans préjuger de ce spectacle que je n'ai pas vu, et en restant dans les généralités, est-ce que ce n'est pas le principe fondateur d'Opéra en plein air qui pose problème ? Les "stars" invitées ne sont ni forcément des professionnels de la mise en scène (cela ne s'invente pas, c'est un véritable métier !) et avoir "des idées" sur l'oeuvre ne permet pas forcément d'animer des personnages en scène... (Personnellement, j'ai "des idées" sur les Nozze di Figaro, mais JAMAIS il ne me viendrait à l'idée de penser que je pourrais en faire une mise en scène...
Question d'ego pour certains peut-être ? D'autant que la campagne de pub qui annonce ces représentations, s'appuie essentiellement sur le nom du metteur en scène (ou de la), dont la renommée s'appuie sur d'autres ... talents. Que ces « metteurs en scènes » qui reçoivent un opéra à mettre en scène, appartiennent au monde de l’art n’en fait, effectivement, pas des metteurs en scène. S’il ne s’agissait que de musique et de paroles, on pourrait faire comme au music-hall : un micro, une bonne musique, un bon orchestre, une voix et tout irait bien. Certains grands de la chanson ont su nous donner des frissons sans avoir besoin d’une mise en scène autre que celle choisie par eux-mm.
Mais dans un opéra, nous entrons dans une autre dimension où tout ce qui est écrit, puis chanté doit se conjuguer à la musique voulue par l’auteur et ce, dans une « mise » en « scène » destinée à servir les intentions de l’auteur,… voire celles du metteur en scène, quand il s’éloigne des didascalies pour tenter de faire vivre une de ses visions… et qui, ce faisant, apporte un regard nouveau. Que ce dernier choix puisse être contesté, c’est certain. Mais au-moins y a-t-il une volonté sinon de « dépoussiérer », parfois de décaper l’œuvre, au point parfois de la trahir.
Tandis que ce type d’opéra se donne pour but de montrer que l’opéra n‘est pas qu’une affaire d’habitués, en smoking, qui « vontàl’opéra », mais un truc chouette qu’on peut aller écouter en plein air. Et c’est là que le bât blesse. Parce que l’acoustique était mauvaise, les voix, moyennes, l’orchestre, je ne me souviens plus, et la mise en scène ne mettait rien en scène, mais faisait se succéder des images convenues, dans un décor sans intérêt. Une non mise en scène. Un souvenir d’ennui sans nom où il me fallait fermer les yeux pour n’écouter que la musique.
Alors oui, je pense comme micaela que le « ratage vient de la conception du projet » où peut-être d’autres intérêts se cachent. Je n’en sais rien, mais si le vrai soin que l’on peut attendre de « prestataires d’opéra » (!) est respecté, alors, il ne suffira pas de prendre une œuvre célèbre et de donner l’impression de la "jouer" en plein air, mais de lui donner vie en veillant tant à la mise en scène qu’aux conditions extérieures dans lesquelles elle est donnée, comme le souligne houppelande. Ces critères sont-ils ceux des prestataires ?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2217
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par micaela » 23 sept. 2017, 21:56

En fait, ces "opéras en plein air" se soucient fort peu de mettre en valeur des opéras. Je ne crois pas que quelque chose se cache derrière tout ça, c'est juste qu'ils ont lancé un projet qui me semble tenir plus de l'animation touristique (une personnalité sur l'affiche, un lieu prestigieux...) que d'autre chose.
Il y a des projets pour faire vivre l'opéra en dehors des circuits habituels. J'ai cité le Rigoletto de la Porte St Marin, il y a aussi ça :
[urlhttp://www.lafabriqueopera.com/] [/url]
Je ne sais pas ce que vaut le résultat, mais je trouve l'initiative intéressante.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

romance
Ténor
Ténor
Messages : 646
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par romance » 23 sept. 2017, 22:09

Tu as probablement tout dit, en quatre lignes ! Une "animation touristique" qui utilise l'opéra sans chercher à le servir, où l'intérêt principal est de remplir les gradins avec un maximum de vente de billets, sur un titre d'opéra et un nom de célébrité à la mode. L'accès à l'art.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2217
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par micaela » 23 sept. 2017, 22:26

Je précise quand même que je n'ai rien contre les projets de prestige. Encore faut-il qu'ils soient bien menés,..Ici, c'est du prestige au rabais...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

romance
Ténor
Ténor
Messages : 646
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par romance » 23 sept. 2017, 22:47

C'est du toc qui se sert de l'opéra mais qui ne le sert pas.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12036
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 23 sept. 2017, 22:51

Quand j'avais vu le Don Giovanni, à un moment la sono (genre vieux Tepaz) est tombée en rade. Il n'y avait pas un son audible des chanteurs.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12036
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 23 sept. 2017, 22:54

Sinon il y a des entreprises qui invitent leurs clients à ce genre de merde. Ils pensent faire une affaire par rapport à une soirée d'opéra. Ils l'ont fait chez moi alors que je les avais avertis. Grosse déconvenue mais l'appat du gain avait été trop fort. Bien fait.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2217
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mozart - Les Noces de Figaro - Pouspourikas/Gayet - Invalides - 09/2017

Message par micaela » 23 sept. 2017, 22:56

D'après le site de Opéra en Plein Air, le but est (entre autres) de (je cite) "promouvoir l'opéra auprès d'un nouveau public, en particulier les enfants"'. Avec trois chanteurs et un piano dans la salle de musique de l'école, l'opéra sera peut-être mieux promu auprès de ce public...
Deuxième but "favoriser l'insertion professionnelle des jeunes chanteurs". Là c'est possible...
PS Je parlais "d'animation touristique", j'avais oublié les "animations pour entreprises"...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 34 invités