Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Représentations
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8661
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par HELENE ADAM » 13 sept. 2017, 07:38

philopera a écrit :
13 sept. 2017, 07:32
offenbach a écrit :
13 sept. 2017, 01:54

Pratt magnifique chanteuse, mais peu habitée, même si elle joue son rôle, et peu émouvante. Le médium sonne assez peu, étonnamment plat et trop vibré, alors que l'aigu éclate littéralement, riche et très sonore.
Parfaitement d'accord cette analyse ; je me disais que distribuer une chanteuse aussi peu habitée dramatiquement pour un hommage à Maria Callas c'est quand même gonflé !
Une conférence a eu lieu avant la représentation, à propos de Maria Callas justement, qui insistait (à juste titre) sur le fait que si elle laisse un tel souvenir et reste "irremplaçable" c'est sans doute du fait de son investissement scénique complet, total, encore vrai quand la voix ne suivait plus toujours. L'opéra est un tout... c'est aussi comme je le disais plus haut les limites d'une version concert pour un opéra qui nécessite autant de "théâtre" que Lucia.

PS : Ce serait bien de rétablir la distribution en en-tête du fil.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par philopera » 13 sept. 2017, 07:40

MariaStuarda a écrit :
13 sept. 2017, 07:09

Fanale complètement sous-dimensionné. je me suis sauvé après la scène de la folie (de bonne facture mais loin d'être anthologique), je n'avais pas le courage de subir la scène finale par l'Edgardo le plus falot que j'ai jamais entendu.
Évidement moi aussi je me suis barré ! on a du se croiser car visiblement on était les seuls :lol:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2573
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par Loïs » 13 sept. 2017, 07:44

.

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par philopera » 13 sept. 2017, 07:47

HELENE ADAM a écrit :
13 sept. 2017, 07:38


Une conférence a eu lieu avant la représentation, à propos de Maria Callas justement, qui insistait (à juste titre) sur le fait que si elle laisse un tel souvenir et reste "irremplaçable" c'est sans doute du fait de son investissement scénique complet, total, encore vrai quand la voix ne suivait plus toujours. L'opéra est un tout... c'est aussi comme je le disais plus haut les limites d'une version concert pour un opéra qui nécessite autant de "théâtre" que Lucia.
On parle souvent de l'investissement scénique de Callas mais il suffit d'écouter ses disques (même en studio !) pour se rendre compte que l'investissement dramatique existe dans la voix elle-même : coloration,inflexion de la ligne vocale,diction etc ...pas besoin d'avoir vu Callas pour être bouleversé. Miss Pratt se situe à des années lumières de cela et balancer magnifiquement des suraigus ne suffit pas pour incarner Lucia di Lammermoor à mon avis. La seule qui a réussi à me convaincre dans ce rôle avec une voix inadaptée mais grâce à un talent théatral exceptionnel est Natalie Dessay.

enrico75
Alto
Alto
Messages : 452
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par enrico75 » 13 sept. 2017, 07:53

Hiero von Stierkopf a écrit :
13 sept. 2017, 07:31
Je rejoins enrico sur l'attitude du public hier soir.
Très peu de perturbations pourtant habituelles dans ce lieu et mêmes des silences appréciables.
C'est suffisamment rare au TCE pour être souligné.
J'ai même trouvé le fou-furieux du rang C/D qui crie toujours bravo assez calme hier soir.

Je fais partie des minoritaires qui n'ont pas du tout aimé Fanale, voix laide et totalement sous-dimensionnée.
Les considérations physiques le concernant me semblent totalement hors-sujet, sauf à avoir la nostalgie des boys-band des années 90.
libre à toi de privilégier les décibels type marco berti!
les voix c'est comme les couleurs,chacun ses préférences alors affirmer que le timbre de P.F. est laid n engage que toi.
moi je pense le contraire,le timbre de paolo fanale est lumineux ,juvénile et je suis plus sensible au legato, aux nuances,à la vocalité et à la diction qu'à un déluge de décibels

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par philopera » 13 sept. 2017, 08:01

enrico75 a écrit :
13 sept. 2017, 07:53

moi je pense le contraire,le timbre de paolo fanale est lumineux ,juvénile et je suis plus sensible au legato, aux nuances,à la vocalité et à la diction qu'à un déluge de décibels
Je rappelle que l''action se déroule dans l'Écosse de la fin du XVIe siècle tandis que les guerres entre catholiques et protestants font rage. Avec Fanale on serait plutôt au XVII e siècle à Versailles en train de jouer au tric trac

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1485
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par Adalbéron » 13 sept. 2017, 08:04

philopera a écrit :
13 sept. 2017, 08:01
enrico75 a écrit :
13 sept. 2017, 07:53

moi je pense le contraire,le timbre de paolo fanale est lumineux ,juvénile et je suis plus sensible au legato, aux nuances,à la vocalité et à la diction qu'à un déluge de décibels
Je rappelle que l''action se déroule dans l'Écosse de la fin du XVIe siècle tandis que les guerres entre catholiques et protestants font rage. Avec Fanale on serait plutôt au XVII e siècle à Versailles en train de jouer au tric trac
Ce ne sont que des représentations. Caractériser toute une époque avec une voix, moi je dirais chapeau ;)
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 746
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par philopera » 13 sept. 2017, 08:08

Adalbéron a écrit :
13 sept. 2017, 08:04


Ce ne sont que des représentations. Caractériser toute une époque avec une voix, moi je dirais chapeau ;)
Évidemment que ce sont des représentations ; le chant parle à notre imaginaire . Dans la vraie vie j'avais bien remarqué qu'on ne chante pas pour communiquer :)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12059
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 13 sept. 2017, 08:14

MariaStuarda a écrit :
13 sept. 2017, 07:19
Adalbéron a écrit :
13 sept. 2017, 07:13
MariaStuarda a écrit :
13 sept. 2017, 07:09
Hiero von Stierkopf a écrit :
12 sept. 2017, 22:54
Belle soirée mais un peu décevante, je m'attendais à voir un phénomène.
Au final, pas beaucoup d'émotion ni d'excitation.
Un grand bravo à Luca Salsi.
Même sentiment général.
Excellents Raimondo et Arturo.
Fanale complètement sous-dimensionné. je me suis sauvé après la scène de la folie (de bonne facture mais loin d'être anthologique), je n'avais pas le courage de subir la scène finale par l'Edgardo le plus falot que j'ai jamais entendu.
Mais 8O :cry:
C'était très bien pourtant :(
Je me suis réveillé en me disant que je n'allais pas massacrer un artiste dés la rentrée donc je vais m'abstenir de plus de commentaires.
Une catastrophe pour moi et je vous trouve tous très gentils à essayer de trouver des qualités à ce garçon.
On peut ouvrir un sujet sur les coupes de cheveux. Dans le droit fil de celui de La Bohème.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12059
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Donizetti - Lucia di Lammermoor - R.Abbado - vc - TCE - 12/09/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 13 sept. 2017, 08:17

HELENE ADAM a écrit :
13 sept. 2017, 07:24

Choeurs un peu "assourdis" de la place où j'étais, dommage.
Le TCE semble décidé à avoir de plus en plus recours à des chœurs amateurs (ce sera le cas pour la reprise des Dialogues ...).
Ce niveau de qualité est tout simplement scandaleux : on avait l'impression d'entendre une chorale d'ados à peine pubères. Pas timbré, pas puissant, pas projeté. Quant aux aigus des ténors, il n'y en avait pas !
Lamentable.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 42 invités