Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Représentations
Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1654
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par Adalbéron » 09 sept. 2017, 10:32

jerome a écrit :
09 sept. 2017, 09:50
Camarena lui est très supérieur sur tous les plans
Non, je crois que Florez est plus grand ;)
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 561
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par fomalhaut » 09 sept. 2017, 10:34

Bel exemple de tir aux pigeons !
Après Stoyanova, Florez...Quel sera le/la suivant/suivante ?

fomalhaut

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par jerome » 09 sept. 2017, 11:02

Quel tir aux pigeons ??? On peut quand même encore s'exprimer sans avoir l'obligation de trouver tout absolument génial en en ayant même la bave qui coule des lèvres!
Ce n'est pas du tir au pigeons que de dire que Mme Stoyanova n'a absolument rien à faire dans Lucrezia Borgia et d'une manière générale dans le belcanto quand elle est si bien dans le dernier Verdi et le répertoire post-verdien.
Et ce n'est pas non plus du tir aux pigeons que de dire que Camarena est très supérieur à Florez! Florez c'est bien mais Camarena c'est encore mieux! Il est où le tir aux pigeons ???

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 509
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par DieFeen » 09 sept. 2017, 11:10

jerome a écrit :
09 sept. 2017, 11:02
Il est où le tir aux pigeons ???
Au Bois....

enrico75
Alto
Alto
Messages : 496
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par enrico75 » 09 sept. 2017, 11:29

:bangin: :bangin: :bangin:

ou la la je crains le pire aprés la représentation de Lucia mardi au TCE

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1654
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par Adalbéron » 09 sept. 2017, 12:19

jerome a écrit :
09 sept. 2017, 11:02
Quel tir aux pigeons ??? On peut quand même encore s'exprimer sans avoir l'obligation de trouver tout absolument génial en en ayant même la bave qui coule des lèvres!
Ce n'est pas du tir au pigeons que de dire que Mme Stoyanova n'a absolument rien à faire dans Lucrezia Borgia et d'une manière générale dans le belcanto quand elle est si bien dans le dernier Verdi et le répertoire post-verdien.
Et ce n'est pas non plus du tir aux pigeons que de dire que Camarena est très supérieur à Florez! Florez c'est bien mais Camarena c'est encore mieux! Il est où le tir aux pigeons ???
Mais supérieur en/sur quoi ?
Florez est un artiste extraordinaire, doté d'intuitions musicales rares.
Je ne vois pas en quoi il faudrait comparer Camarena et Florez, non pas que je considère l'un ou l'autre d'emblée supérieur, mais justement parce que les deux offrent des choses différentes.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par jerome » 09 sept. 2017, 12:25

Supérieur en ce que sa voix est plus riche, ronde et moins nasale que celle de Florez, que ses aigus et suraigus sont plus percutants pour ces mêmes raisons et que ses capacités techniques et son sens stylistique sont plus aboutis. Et bien sûr que oui que la comparaison peut s'imposer vu qu'ils sont beaucoup sur les mêmes répertoires!

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6698
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par MariaStuarda » 09 sept. 2017, 12:33

Bernard C a écrit :
09 sept. 2017, 08:51
Peleo a écrit :
09 sept. 2017, 08:21
Le problème c'est qu'il a été très bon dans un certain répertoire et que ce n'est plus le cas.
Il est meilleur d'année en année, encore faut-il aller l'entendre là où il se produit.

Bernard
Ah mais je suis d'accord avec toi, il est de plus en plus bon ... dans un répertoire dans lequel il devrait raisonnablement se limiter. Il a un champ assez grand notamment dans le bel canto et même si je ne suis pas totalement convaincu, il y a de nombreux rôles de Donizetti où il devrait assurer même s'il y a peu de chances que personnellement il me convainc complètement car j'aime les voix plus rondes plus lyriques (certes parfois au détriment de l'aigu mais je considère que le bel canto ne peut et ne devrait pas se limiter aux aigus pour le ténor comme pour la soprano). Je tiens à dire que j'ai aimé son Gennaro même si il ne rentrera pas dans mon panthéon. À choisir je préfère nettement un Castronovo que j'avais entendu à Bruxelles ou un Breslik que j'avais entendu à Vienne avec Grubie, tous les deux bien plus sensuels dans leur chant.
Par contre, quelles que soient les qualités intrinsèques que l'on peut lui trouver (bien sûr, c'est un excellent chanteur, professionnel et tout et tout et je ne contesterai jamais ce fait), je ne changerai jamais d'avis sur le fait qu'il n'a rien à faire dans le répertoire vers lequel il essaye aujourd'hui d'aller (Hoffmann après Werther !!!!). Comme certains peuvent le relever, c'est très séduisant ce qu'il fait dans Werther, ça a de la gueule, sauf que ça n'est tout simplement pas Werther et il sera encore moins Hoffmann ...
Bon mais nous ne tomberons pas d'accord sur ce point donc il ne parait pas nécessaire d'engager une nouvelle fois un débat sur ce point. Ça nous reposera tous les deux de l'éviter en tous cas et évitera un clash certain. D'autant plus que je précise une fois de plus que j'émets mon avis personnel et que celui n'a donc pas de valeur universelle LOL
Adalbéron a écrit :
09 sept. 2017, 12:19
Florez est un artiste extraordinaire, doté d'intuitions musicales rares.
Je ne vois pas en quoi il faudrait comparer Camarena et Florez, non pas que je considère l'un ou l'autre d'emblée supérieur, mais justement parce que les deux offrent des choses différentes.
Excuse moi Adal, mais ses intuitions pour aller vers Werther et Hoffmann me paraissent douteuses.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8697
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

HS Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par Bernard C » 09 sept. 2017, 12:40

J'adore Camarena, et depuis ses débuts sur les scènes.
Je ne ferai pas de comparaison, ce qui me préoccupe avec lui c'est l'inconstance vocale sur scène.
Ça va du sublime parfois au trop souvent problématique, qu'il s'agisse de justesse, de rigidité dans les aigus et d'alteration du timbre, soucis qui montrent une vulnérabilité de l'instrument vocal.
Quant à la présence scénique elle est sujette à quelques réserves pour le moins.
Mais bon cette discussion n'a pas lieu d'être ici.

Comme toujours la diversion sert la carence d'une véritable expérience du concert.
Après Kraus et Blake , Camarena...
Les éternelles ritournelles.

J'ai entendu souvent tout ce monde là au théâtre, je n'ai aucune envie de passer ma vie à tourner en rond dans de vaines comparaisons

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1654
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Donizetti - Lucrezia Borgia - Armiliato - vc - Salzbourg - 08/2017

Message par Adalbéron » 09 sept. 2017, 12:59

MariaStuarda a écrit :
09 sept. 2017, 12:33
Adalbéron a écrit :
09 sept. 2017, 12:19
Florez est un artiste extraordinaire, doté d'intuitions musicales rares.
Je ne vois pas en quoi il faudrait comparer Camarena et Florez, non pas que je considère l'un ou l'autre d'emblée supérieur, mais justement parce que les deux offrent des choses différentes.
Excuse moi Adal, mais ses intuitions pour aller vers Werther et Hoffmann me paraissent douteuses.
Il n'a peut-être pas « la voix de Werther » et « la voix d'Hoffmann » (en terme de puissance, de couleur, mais ça n'est jamais que la voix que nous fait entendre une tradition), mais avec quel style il se fait Werther, avec quelle musicalité ! C'est ça que je voulais dire. Sa diction en français, son phrasé, son sens des nuances sont admirables.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 45 invités