Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Représentations
Répondre
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2073
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par micaela » 12 août 2017, 22:02

Oui, le duo était remarquable, bien meilleur que l'Air du Nil. Pas la catastrophe quand même, ce qu'elle fait, mais c'est juste bien.
C'est marrant, dans cette scène, Radamès est quasiment habillé façon Luke Skywalker...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8436
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par HELENE ADAM » 12 août 2017, 22:10

micaela a écrit :
12 août 2017, 22:02
Oui, le duo était remarquable, bien meilleur que l'Air du Nil. Pas la catastrophe quand même, ce qu'elle fait, mais c'est juste bien.
C'est marrant, dans cette scène, Radamès est quasiment habillé façon Luke Skywalker...
Et Semenchuk qui n'est que l'ombre de ce qu'elle était a Rome sous la baguette de Pappano a la robe de Princesse Leia...
Meli force trop...
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Igguk
Soprano
Soprano
Messages : 56
Enregistré le : 21 févr. 2016, 18:38

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par Igguk » 12 août 2017, 22:16

Je trouve pourtant Semenchuk extraordinaire, la meilleure du plateau. Classe, style, puissance, solide.

Poliuto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 223
Enregistré le : 27 avr. 2005, 23:00

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par Poliuto » 12 août 2017, 22:21

Et formidablement nuancée et dramatique.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8436
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par HELENE ADAM » 12 août 2017, 22:23

Igguk a écrit :
12 août 2017, 22:16
Je trouve pourtant Semenchuk extraordinaire, la meilleure du plateau. Classe, style, puissance, solide.
Ça dépend des moments. Dans ce dernier acte elle se surpasse en effet mais je ne la trouve pas globalement a son niveau habituel et je lui trouve de curieux sauts de registre qu'elle n'avait pas avant...
Elle reçoit a l'instant une ovation considérable...
Globalement elle et Salsi sont les plus intéressants..les autres sont un peu ch... et je ne comprends pas ce qu'on trouve a Meli

Le duo final est mou mou mou...je vais réécouter le CD Pappano..même Mutti m'endort
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Macbetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 117
Enregistré le : 14 juil. 2006, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par Macbetto » 12 août 2017, 22:25

zigfrid a écrit :
12 août 2017, 21:33
je n'ai pas entendu d'aida aussi somptueuse depuis Millo pour ma part...
Lire cela est inquiétant....non, désespérant!

Comme d'hab, je la trouve particulièrement inintéressante, molle du genou quoi.

En outre Muti donne le sentiment de tout alanguir et de s'endormir sur son pupitre, il vit sur sa réputation ou quoi?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2073
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par micaela » 12 août 2017, 22:38

Hélène a raison, le duo final est un peu mou du genou . D'ailleurs, c'est vrai que tout ça est un peu alangui.
Quelqu'un pourrait dire à Gerlach de se taire pendant les saluts ? Ses commentaires sont inutiles...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1095
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par zigfrid » 12 août 2017, 22:55

Macbetto a écrit :
12 août 2017, 22:25
zigfrid a écrit :
12 août 2017, 21:33
je n'ai pas entendu d'aida aussi somptueuse depuis Millo pour ma part...
Lire cela est inquiétant....non, désespérant!

Comme d'hab, je la trouve particulièrement inintéressante, molle du genou quoi.

En outre Muti donne le sentiment de tout alanguir et de s'endormir sur son pupitre, il vit sur sa réputation ou quoi?
désespérant en quoi? j'entends une voix magnifique brillante, à l'aise aussi bien dans le grave, le médium et l'aigu, qui respecte les nuances, avec des sonorités moirées; certes elle ne maitrise pas (et sans doute jamais) le véritable pianissimo, mais je persiste: depuis Millo, je n'avais pas entendu une pareille Aida. Je ne vois pas ce qu'il y a d'inquiétant ou desespérant. Mais bien évidemment, sans doute qu'avec Pirozzi ou Siri on aurait touché au sublime n'est ce pas?

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 380
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par apoline » 12 août 2017, 22:59

Je vous trouve globalement bien négatifs. Pour ma part, j'ai adoré Netrebko et Semenchuk. Méli n'était pas mal du tout. Dans l'ensemble bonne distribution. Les décors sobres et esthétiques se faisaient oublier, ça manquait d'Egyptiens quand même, les costumes n'aidant pas à l'identification. Et Muti que vous démolissez allègrement, pour vous autres : mou du genou. C'est une critique globale de " tontons flingueurs ".

Avatar du membre
Il prezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 146
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par Il prezzo » 12 août 2017, 23:00

Je vous trouve sacrément difficiles...
Si l'on se borne à comparer à la vulgarité et l'à peu près d'Orange, y a pourtant pas photo.
Sementchuk est largement aussi bonne que Raschev.xxx, Melli 10 fois meilleur qu'Alvarez, et Netrebko 100 fois mieux que O Connor. Tous / voix et jeu.
La mes est d'une élégance et d'une poésie (le Nil), un peu froide peut être, à des années lumière de la vulgarité d'Orange.
Et le son de Mutti à la Festspiel infiniment plus prégnant que la bouillie de l'autre soir.
Pour moi, qui comme d'hab, m'enthousiasme toujours trop ou pas assez, une soirée de rêve en tout cas. Que je compte bien me refaire en replay😉

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités