Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20703
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par JdeB » 18 août 2017, 10:38

altini a écrit :
18 août 2017, 10:31
Adalbéron a écrit :
18 août 2017, 10:28
Pour le coup ça fera 200 euros. Mais je prends les chèques vacances.

C'est à ce petit détail matériel qu'on reconnaît un lacanien. :mrgreen:
La facture est pour Maria ou pour ODB ? on déduit de tes cours d'été ou de ton compte invitations ?

Micro-séance, maxi profit ! on est bien lacanien mais par contre pour les chèques vacances, c'est une erreur, le paiement ne saurait être différé :mrgreen:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6692
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par MariaStuarda » 18 août 2017, 10:39

JdeB a écrit :
18 août 2017, 10:38
altini a écrit :
18 août 2017, 10:31
Adalbéron a écrit :
18 août 2017, 10:28
Pour le coup ça fera 200 euros. Mais je prends les chèques vacances.

C'est à ce petit détail matériel qu'on reconnaît un lacanien. :mrgreen:
La facture est pour Maria ou pour ODB ?
Je suis à sec ! :mrgreen:
Mais je peux payer en nature si besoin.

enrico75
Alto
Alto
Messages : 489
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par enrico75 » 19 août 2017, 06:25

je viens enfin de voir la vidéo de cet Aida:
Visuellement très réductrice : la dimension "cinémascope si spécifique à la scène de Salzbourg est gommée,de mème pour la profondeur et les les lumières bien affadies.
il y a aussi une importante compression audio qui efface pratiquement tous les effets dynamiques de l'orchestre et de Muti ,ce qui explique en partie l'impression de monotonie que certains ont ressenti; n oublions pas qu'à Salzbourg et c 'était le souhait de Karajan, l'orchestre n est pas vraiment dans une fosse mais plutôt dans un espace trés large juste sous la scène qui le met particulièrement en valeur.
Vocalement Meli n'est vraiment pas avantagé par la prise de son qui accentue tous ses défauts et ne rend pas compte de la projection de la voix qui est correcte,je l'ai dit, au détriment du timbre ,il est vrai.
de mème pour les femmes:l'impact des voix n'est pas rendu à sa juste valeur.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10727
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Aida - Muti/Neshat - Salzbourg - 08/2017

Message par tuano » 16 sept. 2017, 09:40

J'ai vu Aida en salle à Salzbourg et ça reste, malgré les limites du spectacle, une des plus satisfaisantes et poignantes représentations que j'ai vue de cet opéra mais j'avais eu droit à Barcellona en Amneris, qui malgré un instrument plus modeste que d'autres, se révèle être la meilleure chanteuse que j'ai vue dans le rôle. Je la préfère étrangement à Zajick, Borodina...
apoline a écrit :
15 août 2017, 07:55
jerome a écrit :
15 août 2017, 00:44
apoline a écrit :
14 août 2017, 12:52
+1 en ce qui concerne l'alchimie Netrebko - Villazon , c'était magique.
mouais enfin on sait aussi pourquoi ... Et puis si alchimie des timbres il y avait (ce qui est vrai), on ne pouvait en revanche pas parler d'alchimie des puissances vocales parce que là pour le coup, le Villazon de la grande époque avait une voix de taille très modeste et Netrebko projetait déjà 10 fois plus que lui.
Lorsque j'écrivais "alchimie" je pensais simplement à l'impression que le couple laissait sur le spectateur. Je n'avais jamais été attirée par l'opéra et c'est en voyant une retransmission de la Traviata de Salzbourg, sur la télé allemande, avec ces deux-là que j'ai eu une "révélation", L'opéra c'était autre chose que deux potiches qui chantent magnifiquement. La performance m'avait enchantée et depuis j'essaie, avec mes faibles moyens, de satisfaire ce plaisir tout récent ( à peine une dizaine d'années ). J'ai entendu 2 fois Villazon en live pour la Lucia d'Orange et en récital à Aix, je confirme, il a une toute petite voix mais un timbre !!! et un charisme indéniable. J'aimerais beaucoup entendre Mme Netrebko en live, là ça doit décoiffer.
Jérôme, que signifie "mouais enfin on sait aussi pourquoi" ? Parles-tu de leur contrat à Deutsche Grammophon ou insinues-tu qu'ils étaient amants à l'époque ? Ce n'est pas très clair.

Sinon je voudrais dire que l'alchimie était réelle et que Netrebko (en grande musicienne qu'elle est) ne couvrait absolument pas Villazon lorsqu'ils chantaient sur scène en duo. Pour moi c'est le meilleur duo amoureux que j'ai vu sur une scène d'opéra. Visuellement, théâtralement, musicalement, vocalement, c'était absolument exceptionnel... mais c'était il y a plus de dix ans.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 43 invités