Mozart - Don Giovanni - Rhorer/Sivadier - Aix-en-Provence - 07/2017

Représentations
Autolycus
Alto
Alto
Messages : 322
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par Autolycus » 19 juil. 2017, 12:38

Piero1809 a écrit :
19 juil. 2017, 07:35
La sinfonia était prise au tempo giusto après un adagio pas trop lent.
L'introduction (et donc la scène du Commandeur) n'est pas marquée Adagio, mais Andante "alla breve" (battu à 2), ce qui suppose un tempo beaucoup plus rapide.

Stefano P

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par Stefano P » 19 juil. 2017, 12:48

Si on me permet ce petit HS, je recommande vraiment à ceux qui sont à Aix les deux dernières représentations d' "Erismena", c'est vraiment très bien (cela dit, ça doit probablement être déjà complet car le théâtre est très petit et le bouche à oreille excellent). Il y a aussi la captation sur Culturebox. Si jamais on ouvre un fil, j'en dirai un peu plus, mais pour l'instant, je n'ai qu'un smartphone...

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8304
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par jerome » 19 juil. 2017, 12:50

Stefano P a écrit :
19 juil. 2017, 08:12
il faut croire que la prise de son les flatte beaucoup, parce que sur place, cette excellence générale ne m'a pas sauté aux oreilles, si je puis dire...
la prise de son ne flatte pas spécialement les hommes et particulièrement le rôle-titre qui est le gros point faible vocalement parlant! Même à travers la vidéo, il était non seulement pénible à regarder mais aussi un peu difficile à entendre. Ce sont les 3 femmes, l'élément positif de cette production.

Stefano P

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par Stefano P » 19 juil. 2017, 12:58

jerome a écrit :
19 juil. 2017, 12:50
Stefano P a écrit :
19 juil. 2017, 08:12
il faut croire que la prise de son les flatte beaucoup, parce que sur place, cette excellence générale ne m'a pas sauté aux oreilles, si je puis dire...
la prise de son ne flatte pas spécialement les hommes et particulièrement le rôle-titre qui est le gros point faible vocalement parlant! Même à travers la vidéo, il était non seulement pénible à regarder mais aussi un peu difficile à entendre. Ce sont les 3 femmes, l'élément positif de cette production.
Un peu difficile à entendre oui, mais pénible à regarder, alors là, j'ai du mal à te suivre... :wink:

Sinon, les trois femmes, c'était pas franchement formidable, mais j'en ai déjà parlé, je ne voudrais pas donner l'impression de m'acharner...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10477
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par HELENE ADAM » 19 juil. 2017, 17:27

Stefano P a écrit :
19 juil. 2017, 12:48
Si on me permet ce petit HS, je recommande vraiment à ceux qui sont à Aix les deux dernières représentations d' "Erismena", c'est vraiment très bien (cela dit, ça doit probablement être déjà complet car le théâtre est très petit et le bouche à oreille excellent). Il y a aussi la captation sur Culturebox. Si jamais on ouvre un fil, j'en dirai un peu plus, mais pour l'instant, je n'ai qu'un smartphone...
Je vais l'ouvrir après avoir regardé la captation sur Culture box (j'ai déjà écouté la retransmission audio, très séduisante). :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8304
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par jerome » 19 juil. 2017, 23:17

Stefano P a écrit :
19 juil. 2017, 12:58
Un peu difficile à entendre oui, mais pénible à regarder, alors là, j'ai du mal à te suivre... :wink:
Il a une bonne bouille mais enfin c'est pas non plus un canon de beauté renversant! En revanche très pénible à regarder dans ses gesticulations vides et excessives, dans ses mimiques faciales et surtout oculaires crispantes! Un sale gosse capricieux (donc tout ce que n'est pas Don Giovanni) voilà ce que j'ai vu! Donc 2 baffes dans la gueule et au lit! :lol:

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/2017

Message par kirby » 20 juil. 2017, 15:51

J'étais à la représentation d'hier soir.
J'étais au debut un peu irrité par le côté bobo-chic de tout cela et puis...j'ai été emporté par les chanteurs-acteurs et la direction de rhorer et j'ai au final passé une magnifique soirée !!!
J'ai ri, j'ai été ému, j'ai tremblé au final...
C'est pourtant pas mon premier DG !!
Magie de la dernière ?
Merci aix pour ces moments magiques !!

wababelooba
Ténor
Ténor
Messages : 978
Enregistré le : 30 déc. 2009, 00:00
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/2017

Message par wababelooba » 20 juil. 2017, 16:16

Enormément de choses pertinentes ont été dites .
J’arrive bien tard . Mais juste quelques impressions …

Tout d’abord , oublier…
Oublier les dizaines de Don G . qui nous ont tant marqués.
Celui si giocoso des Hermann, vu il y a un bail au Châtelet , comme celui superbe et glaçant d’Haneke. Celui si décrié et pourtant tellement passionnant de Tcherniakov , ici même à l’Archevêché.
Oublier le choc Sellars à la MC 93.
Et les distributions géniales….En 98 , dans la pitoyable version Pitoiset , Terfel , Van Dam, Vaness , Fritoli…
En 2000 Ildebrando d’Arcangelo en Leporello, Schrott en Masetto , Koch en Zerline et Devia en Anna !
Ou ce superbe Ramey à Florence, ou plus récemment , chez Haneke, le splendide duo Mattei / Pisaroni, avec l’Anna de Christine Schäfer et l’Elvira de Delunsch.
Sans parler des incroyables jumeaux black de Sellars …

Pour cette avant dernière du DG d’Aix , j’avais l’impression d’avoir à me replonger dans un Don Giovanni des origines… Comme si on le redécouvrait avec un œil et une oreille toute neuve grâce au théâtre de tréteaux de Sivadier, et à l’engagement total d’une troupe jeune et fraiche.
Et Rohrer accentue encore l’impression avec un son plus proche de l’Idomenée que du DG auquel nous nous sommes fait.

Résultat : Une soirée revigorante avec quand même un paquet de bémols.
Bien sûr , le théâtre est grand vainqueur.
DG fonce dans la nuit, en avalant tout ce qui l’entoure comme dans un vortex.
Le début est enthousiasmant , avec une caractérisation des personnages , une dynamique du récit ( aaah , les récitatifs !!!...), une direction de comédiens au rasoir, qui font espérer une soirée de folie… Et puis Sivadier va se retrouver confronté aux grands airs que tout le monde attend, et là , l’affaire se corse…
Parce que les comédiens chanteurs sont moins chanteurs que comédiens, et la tension retombe.
Philippe Sly , littéralement fabuleux dans sa façon d’habiter son personnage en perpétuel mouvement, a une projection bien médiocre , Donna Anna vocalise scolairement et peine sur ses aigus, le Commandeur n’impressionne guère et le Masetto est transparent .
Restent l’Elvira bonne sans plus d’Isabel Leonard , l’Ottavio correct mais sans magie de Pavol Breslik et la Zerline délicieuse , mais un peu légère de Julie Fuchs.

Pour moi , seul sans faute de la soirée , le Leporello de Nahuel di Pierro qui applique ici la précision métronimique d’une technique rossinienne.
A noter d’ailleurs que Rohrer et son Cercle de l’Harmonie , assez imprécis le plus souvent, deviennent absolument parfaits quand ils l’accompagnent .
L’Air du catalogue est une vraie leçon de chant.

A ce propos , un mot sur la direction d’orchestre . Calamiteuse pour l’ouverture et les 20 premières minutes , elle a tendance à s’améliorer au fil de la soirée, révélant quelques réels moments de grâce , et une belle symbiose avec la vision survoltée de Sivadier .
On n’est pas en concert , on est vraiment au théâtre , et ça se sent.

Bien sûr , comme toujours chez Sivadier , ça fourmille d’idées, de solutions scéniques tellement évidentes et simples qu’on se demande pourquoi c’est la première fois qu’on les voit. Ça peut friser le bordélique , mais c’est toujours en situation.
Les ampoules de verre soufflées à la bouche par un artiste vénétien qu’on nous a vendues comme étant le point d’orgue de la déco , se révèlent être une vaste fumisterie,
Mais on s’en fout … C’est comme chez Deschamps , l’esthétique pauvre sied à Sivadier, et colle parfaitement à sa conception d’un Don G. à 200 à l’heure .
Son truc à lui , c’est d’habiter l’espace , de rythmer chaque entrée, de trouver mille petits trucs pour caractériser les personnages..

Très belle soirée , public ravi ( comme pour Carmen ???? !!! … Mais qu’ont-ils donc cette année ??... L’Effet Macron ????)


PS : Vus dans la salle la « Mamma » lyonnaise , Laurent Naouri et son Ophélie d’épouse.
Ai très chaudement félicité Laurent pour sa plendide et désopilante interprétation…

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 769
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/17

Message par Piero1809 » 20 juil. 2017, 17:03

Autolycus a écrit :
19 juil. 2017, 12:38
L'introduction (et donc la scène du Commandeur) n'est pas marquée Adagio, mais Andante "alla breve" (battu à 2), ce qui suppose un tempo beaucoup plus rapide.
Merci pour la précision. J'aurais du vérifier sur la partition mais j'avais dans la tête l'introduction adagio 4/4 de la symphonie Prague contemporaine!
Quand vous parlez de tempo beaucoup plus rapide pour l'introduction, je suppose que vous comparez le tempo andante 2/2 à un tempo adagio 4/4. Dans ces conditions avez-vous apprécié le tempo adopté par Rorher?

Incidemment j'ai adoré le son des trombones tendus et fins qui accompagnent le Commandeur Di rider finirai pria dell'aurora... dans la scène 11 de l'acte II.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7038
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Don Giovanni - Rhorer / Sivadier - Aix-en-Provence 07/2017

Message par MariaStuarda » 20 juil. 2017, 17:18

kirby a écrit :
20 juil. 2017, 15:51
Magie de la dernière ?
Merci aix pour ces moments magiques !!
Mon commentaire date du 9 juillet et était en phase avec toi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 31 invités