Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Représentations
paco
Basse
Basse
Messages : 7586
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par paco » 15 mai 2017, 16:10

HELENE ADAM a écrit :
15 mai 2017, 15:42
paco a écrit :
15 mai 2017, 15:29

2/ quel travail d'équipe peut-il y avoir pour une production qui, à la base, ne repose sur aucune direction d'acteurs ? Y a-t-il vraiment besoin de quantité de répétitions pour juste savoir à quel emplacement se placer par rapport aux projecteurs ?
Une quantité pas forcément... La générale uniquement c'est probablement insuffisant (c'est un doux euphémisme).
On ne répète pas que pour l'aspect théâtral, qui a cependant plus d'importance que tu ne sembles le dire pour une production, certes connue, mais que ces protagonistes-là (Netrebko compris) n'ont jamais pratiqué. On répète aussi, surtout, en même temps (comme tu veux) pour l'aspect musical. Ce ne sont pas des airs juxtaposés avec un orchestre qui se débrouille pour s'adapter aux chanteurs...
Bref, que ce soit pour l'osmose et l'homogénéité musicale, la qualité d'interprétation (qui ne dépend pas du metteur en scène mais des chanteurs), l'incarnation des rôles en interaction (pareil) ou le placement harmonieux sur la scène, je ne voix comment donner de l'exceptionnel sans la moindre répétition en commun, sachant que la Générale, c'est ... la Générale et plus tout à fait une séance de travail.
oui sur ce point musical je suis d'accord. C'est là que l'on voit l'autorité que peuvent imposer un Muti ou un Pappano par exemple...

Ce qui aide, dans les théâtres de répertoire, c'est que les "générales" pour les reprises de répertoire n'existent pas en tant que telles, ce sont des "raccords" fermés au public... donc des séances de travail. Il est vrai que l'on n'est pas dans la même configuration à l'ONP.
J'avais assisté, il y a longtemps, en me cachant dans un trou de souris, à un "raccord" d'Elektra à Vienne, où Ludwig et Marton étaient arrivées le matin pour la soirée du lendemain. Le raccord avait lieu l'après-midi après leur arrivée et s'était résumé à la scène Elektra-Clytemnestre, puis à la scène finale d'Elektra pour mise en place du tempo avec l'orchestre, et basta : au revoir tout le monde rendez-vous au rideau de 19h30 demain ! 8O Le spectacle s'était super bien déroulé...
HELENE ADAM a écrit :
15 mai 2017, 15:42
PS : je ne sais pas comment fonctionne Vienne mais la dernière Tosca d'une production bientôt millénaire, presque identique à celle donnée l'an dernier, avec des protagonistes qui se connaissent en plus d'avoir pratiqué la mise en scène en question plusieurs fois, a donné lieu à plusieurs séance de travail (voir les photos :wink: )
En effet, mais c'était un cas atypique (retransmission, nécessitant forcément un peu plus de soin que d'habitude ;-)

Igguk
Soprano
Soprano
Messages : 57
Enregistré le : 21 févr. 2016, 18:38

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par Igguk » 15 mai 2017, 19:51

Petite précision : Netrebko a répété musicalement et scéniquement vendredi, avant la générale de samedi.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par HELENE ADAM » 16 mai 2017, 10:12

A noter : ce 16 mai est encore une de ces soirées très riches à Paris !
Outre la Première (très attendue :D ) de cet Eugène Onéguine, nous avons le concert donné par Lawrence Brownlee et Aida Garifullina au Théâtre des Champs Elysées et un Stabat Mater de Rossini dirigé par Mazzola à la Philharmonie de Paris...
Leb wohl! Mir zürnt der Gral, wenn ich noch bleib!
Leb wohl, leb wohl!


Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11962
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 16 mai 2017, 10:45

HELENE ADAM a écrit :
16 mai 2017, 10:12
A noter : ce 16 mai est encore une de ces soirées très riches à Paris !
Outre la Première (très attendue :D ) de cet Eugène Onéguine, nous avons le concert donné par Lawrence Brownlee et Aida Garifullina au Théâtre des Champs Elysées et un Stabat Mater de Rossini dirigé par Mazzola à la Philharmonie de Paris...
J'ai opté pour le TCE !
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par MariaStuarda » 16 mai 2017, 13:09

Adalbéron a écrit :
15 mai 2017, 10:15
(...) c'est la première fois que je l'entendrai en vrai.
Alors, tu vas forcément avoir un choc. Je pense que tu vas sortir de là excité comme une puce ! :wink:

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 858
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par Asvo » 16 mai 2017, 22:38

HELENE ADAM a écrit :
16 mai 2017, 10:12
A noter : ce 16 mai est encore une de ces soirées très riches à Paris !
Outre la Première (très attendue :D ) de cet Eugène Onéguine, nous avons le concert donné par Lawrence Brownlee et Aida Garifullina au Théâtre des Champs Elysées et un Stabat Mater de Rossini dirigé par Mazzola à la Philharmonie de Paris...
L'auditeur resté chez lui aurait pu avoir les 3 soirées en une en écoutant le CD du Stabat Mater de Rossini avec Brownlee et Netrebko :D

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8158
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par Bernard C » 16 mai 2017, 22:46

Représentation du 16 mai

Je ne dirai rien de la 33e de cette mise en scène de Bastille.

Mais ce soir personne ne méritait l'éternelle Tatiana d'Anna Netrebko.

Surtout pas un chef ignorant la substance tchaikovskienne .

La distribution fut d'un niveau globalement médiocre.
Même Peter Mattei avec son art et son style s'est montré en très grande difficulté dans des registres aigus usés, le timbre durci et chevrotant.

Le reste sans être indigne n'a guère fait plus que le Job.
Certes Netrebko n'est plus une jeune fille rêveuse. Elle a dans ce contexte fait la démonstration qu'il n'y a pas de Tatiana plus" idiomatique" vocalement mais aussi d'une perception intuitive de l'intimité russe du personnage..
Quand on a le souvenir de Netrebko dans les années passées en scène remonte la mélancolie et la violence mêlées des émotions.
Elle cherche même dans la grande vacuité de ce soir, à donner sans réserve quelque chose de ça.


Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

paco
Basse
Basse
Messages : 7586
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par paco » 16 mai 2017, 23:29

Je partage en partie ton point de vue mais suis beaucoup moins sévère que toi : ce n'est pas une grande soirée, mais on passe quand même un bon moment et le niveau global de la représentation est tout à fait digne de l'ONP.

Le seul vrai point faible fut, je suis d'accord avec toi, Peter Mattei, en difficultés pendant tout le 3e acte. Jusque là il était bien, mais d'un seul coup il a accusé un gros coup de fatigue et le haut medium ne passait plus la rampe. Comparé aux Oneguine de Hvorostovsky et Keenlyside, on était un niveau très en dessous. Mais ce n'était pas non plus catastrophique même si le duo final avec Tatiana s'en est trouvé déséquilibré et manquant d'impact dramatique.

J'ai trouvé Pavel Cernok excellent, bien meilleur que dans le Prince Igor d'Amsterdam, et les 3 mezzo très bien. Le Monsieur Triquet de Raul Gimenez est pas mal mais incompréhensible...

Anna Netrebko : je partage ton avis, c'est tout à fait ça, je n'en rajouterai pas. En tous cas elle continue de mériter que l'on se déplace pour la voir et l'entendre, malgré quelques acidités et instabilités dans le haut medium qui n'existaient pas jusqu'à peu...

J'ai entendu quelques réprobations aux saluts concernant le chef : j'ai trouvé qu'il avait très bien réussi les rubati (surtout si on pense au peu de répétitions dont il disposait) et il a bien su faire ressortir tous les passages nostalgiques. En revanche l'ensemble manquait de cette flamme, de ces tripes dont on a besoin dans Tchaïkovski, et c'est probablement ce qui explique que, dans l'ensemble, on passe une bonne soirée mais qu'il manque ce petit truc qui permette d'en ressortir ému, touché.

Mais dans l'ensemble ce spectacle est musicalement d'un bon niveau, je le reverrais volontiers. Quant à la production, elle a désormais un petit côté muséal "voilà comment on mettait en scène dans les années 90, voilà ce que le public parisien huait lors des Premières de l'époque"... Personnellement je trouve que les "vieilles" productions des années 70/80 se démodaient moins vite que celle-ci, mais ce n'est gênant à aucun moment, il reste un beau livre d'images...

Avatar du membre
Calaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 191
Enregistré le : 16 sept. 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par Calaf » 16 mai 2017, 23:32

quetzal a écrit :
16 mai 2017, 22:46
Représentation du 16 mai
un chef ignorant la substance tchaikovskienne .
niveau globalement médiocre.
registres aigus usés, le timbre durci et chevrotant.
Décidément, plus un spectacle a les faveurs du public parisien, plus tu le descends en flèche. Ce refus total de la nuance fait peut-être genre, mais ce n'est pas vraiment crédible. La représentation de ce soir a été, a juste titre, largement ovationnée. Netrebko magistrale, applaudie de longues minutes après l'air de la lettre ; Mattei très bon, et c'est du moins l'avis du public qui lui a réservé des applaudissements nourris et chaleureux. De très beaux moments, beaucoup d'émotion, et un public, depuis le second balcon où je me trouvais, très heureux d'entendre une si belle partition servie par un plateau d'une telle qualité. Ma plus belle soirée à Bastille de la saison.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3431
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Tchaikovski - Eugène Onéguine - Gardner/Decker - ONP - 05-06/2017

Message par David-Opera » 16 mai 2017, 23:58

Image
Anna Netrebko (Tatiana) - Eugène Onéguine - Opéra Bastille - Le mardi 16 mai 2017

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités