Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20221
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par JdeB » 12 mai 2017, 10:07

Adalbéron a écrit :
12 mai 2017, 10:02
Grammaticalement, c'est fautif.
Mais c'est une figure littéraire tout à fait acceptable. C'est l'un des bonheur de la littérature que de déplacer la langue courante pour brouiller les sens et percevoir comme nous sommes aliéné.e.s par la langue.
Si Debussy s'est permis cette licence, c'est assurément en pleine conscience, pour densifier le mystère du texte.
En analyse littéraire, je crois qu'on parlerait d'anacoluthe.
plutôt tmèse non ?*

on est plus dans l'analyse rhétorique que dans l'analyse littéraire en fait.

je suis fondamentalement d'accord sur le reste. C'est le concept de parlar disgiunto chez le Tasse
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20221
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par JdeB » 12 mai 2017, 10:12

Nous en somme à la 5ième production vue à Paris depuis 25 ans : Stein, Wilson, Martinoty, Braunschwieg, Ruf ! + des versions de concert

Aucun autre opéra n'a eu cet honneur me semble-t-il
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1392
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par Adalbéron » 12 mai 2017, 10:14

JdeB a écrit :
12 mai 2017, 10:07
Adalbéron a écrit :
12 mai 2017, 10:02
Grammaticalement, c'est fautif.
Mais c'est une figure littéraire tout à fait acceptable. C'est l'un des bonheur de la littérature que de déplacer la langue courante pour brouiller les sens et percevoir comme nous sommes aliéné.e.s par la langue.
Si Debussy s'est permis cette licence, c'est assurément en pleine conscience, pour densifier le mystère du texte.
En analyse littéraire, je crois qu'on parlerait d'anacoluthe.
plutôt tmèse non ?*

on est plus dans l'analyse rhétorique que dans l'analyse littéraire en fait.

je suis fondamentalement d'accord sur le reste. C'est le concept de parlar disgiunto chez le Tasse
Oui tu as raison. La tmèse étant une variété d'anacoluthe :wink:.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
jmc
Alto
Alto
Messages : 446
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par jmc » 12 mai 2017, 10:18

Adalbéron a écrit :
12 mai 2017, 10:02
Debussy s'est permis cette licence.
En analyse littéraire de quoi parlerait-on : "il se permet ce qui est permis" :shutup: .

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1006
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par xavierscriabine » 12 mai 2017, 10:41

JdeB a écrit :
12 mai 2017, 08:50
j'ai hâte de découvrir la version pour ténor l'an prochain à Bordeaux.
Il n'y a pas de version pour ténor.
Il n'y a qu'une version, la partition va du do2 au la3 pour le rôle de Pelléas; c'est a priori plutôt la tessiture d'un ténor, et c'est écrit en clé de sol, mais comme le rôle est très souvent dans le grave, on le confie plus fréquemment à un baryton ou un baryton martin.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par HELENE ADAM » 12 mai 2017, 10:48

Mélisande

Image
Leb wohl! Mir zürnt der Gral, wenn ich noch bleib!
Leb wohl, leb wohl!


Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20221
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par JdeB » 12 mai 2017, 10:51

xavierscriabine a écrit :
12 mai 2017, 10:41
JdeB a écrit :
12 mai 2017, 08:50
j'ai hâte de découvrir la version pour ténor l'an prochain à Bordeaux.
Il n'y a pas de version pour ténor.
Il n'y a qu'une version, la partition va du do2 au la3 pour le rôle de Pelléas; c'est a priori plutôt la tessiture d'un ténor, et c'est écrit en clé de sol, mais comme le rôle est très souvent dans le grave, on le confie plus fréquemment à un baryton ou un baryton martin.
tu as raison, je voulais dire un Pelléas chanté par un ténor.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Alto
Alto
Messages : 253
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par lionrougeetblanc » 12 mai 2017, 11:57

HELENE ADAM a écrit :
12 mai 2017, 10:48
Mélisande

Image
Magnifique photo !

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2231
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par aurele » 12 mai 2017, 12:26

J'ai vu que France 3 est citée sur le site du TCE. En dehors de la retransmission en juin sur France Musique, sait on si c'est filmé ?
Petibon est superbe sur la photo.

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 705
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Debussy - Pelléas et Mélisande - Langrée/ Ruf - TCE - 05/2017

Message par Piero1809 » 12 mai 2017, 14:05

Oui cette superbe photo et bien sûr les CR très élogieux donnent envie de voir ce spectacle.

Voilà une Mélisande mystérieuse et hiératique (Gustave Moreau n'est pas loin), assez éloignée de la femme-enfant qui est parfois représentée.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités