Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Représentations
elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1437
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par elisav » 19 mai 2017, 08:59

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2017, 07:41
On a vu l'effet inverse avec le Rosenkavalier qui n'a pas emballé les odébiens présents au grand étonnement de ceux qui ont écouté ou vu la retransmission.
Et pourtant, la plupart des critiques qui ont vu ce Rosenkavalier en salle ont été plutôt enthousiastes.
Par exemple,

Huffington Post: "Fleming Soars to New Heights in "Der Rosenkavalier" at the Met"
http://www.huffingtonpost.com/entry/fle ... 6697224ec7

New York Classical Review: "In her Met quasi-farewell Fleming strikes sparks with Garanča in new “Rosenkavalier”"
http://newyorkclassicalreview.com/2017/ ... nkavalier/

The New York Times: "Renée Fleming’s Poignant Farewell to ‘Der Rosenkavalier’"
https://www.nytimes.com/2017/04/14/arts ... music&_r=0

Seen and Heard International: "Renée Fleming and Elīna Garanča Bid Farewell in the Met’s Sumptuous Der Rosenkavalier"
http://seenandheard-international.com/2 ... nkavalier/

Même Martin Bernheimer du Financial Times, qui d'habitude n'aime pas grand chose de ce qu'il voit, a apprécié la production et le cast de ce Rosenkavalier. Il intitule sa critique: "A glamorous Renée Fleming in Der Rosenkavalier at the Metropolitan Opera, New York"
https://www.ft.com/content/c6720550-241 ... 8b4cb30025

Avatar du membre
Adalbéron
Ténor
Ténor
Messages : 763
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51
Localisation : Paris

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par Adalbéron » 19 mai 2017, 09:02

Nos ODBiens étaient trop gâtés pendant leur week-end new-yorkais ;).
"Songe bien, oui, songe en combattant qu'un oeil noir te regarde, et que l'amour t'attend."Carmen

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 5654
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par MariaStuarda » 19 mai 2017, 09:27

Adalbéron a écrit :
19 mai 2017, 09:02
Nos ODBiens étaient trop gâtés pendant leur week-end new-yorkais ;).
Comme souvent à NY :wink:
Mais j'ai déjà remarqué que le plaisir n'arrive pas forcément là ou on l'attend car une affiche peut être belle et le résultat moins excitant (et inversement).

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11389
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par PlacidoCarrerotti » 19 mai 2017, 09:50

elisav a écrit :
19 mai 2017, 08:59
PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2017, 07:41
On a vu l'effet inverse avec le Rosenkavalier qui n'a pas emballé les odébiens présents au grand étonnement de ceux qui ont écouté ou vu la retransmission.
Et pourtant, la plupart des critiques qui ont vu ce Rosenkavalier en salle ont été plutôt enthousiastes.
Par exemple,

Huffington Post: "Fleming Soars to New Heights in "Der Rosenkavalier" at the Met"
http://www.huffingtonpost.com/entry/fle ... 6697224ec7

New York Classical Review: "In her Met quasi-farewell Fleming strikes sparks with Garanča in new “Rosenkavalier”"
http://newyorkclassicalreview.com/2017/ ... nkavalier/

The New York Times: "Renée Fleming’s Poignant Farewell to ‘Der Rosenkavalier’"
https://www.nytimes.com/2017/04/14/arts ... music&_r=0

Seen and Heard International: "Renée Fleming and Elīna Garanča Bid Farewell in the Met’s Sumptuous Der Rosenkavalier"
http://seenandheard-international.com/2 ... nkavalier/

Même Martin Bernheimer du Financial Times, qui d'habitude n'aime pas grand chose de ce qu'il voit, a apprécié la production et le cast de ce Rosenkavalier. Il intitule sa critique: "A glamorous Renée Fleming in Der Rosenkavalier at the Metropolitan Opera, New York"
https://www.ft.com/content/c6720550-241 ... 8b4cb30025
Et ? C'est sensé impressionner ? Ça fait longtemps que la presse a compris qu'il ne fallait pas être critique envers un spectacle : les sponsors n'aiment pas ça, les spectateurs majoritairement bonasses non plus.
En 2010, Donald Rosenberg s'est fait virer du journal où il officiait depuis 16 ans pour avoir été trop critique envers Franz Welser-Möst à la tête de l'orchestre de Cleveland (sujet que Rosenberg maîtrise un brin : il en a écrit l'histoire en 700 pages).
D'ailleurs, il y a quasiment autant de critiques new-yorkais positifs (critiques dont la plupart ne sortent jamais de Manhattan) que d'odébiens insatisfaits (et autrement dotés de références) ...

PS : qu'est-ce que tu as préféré dans cette retransmission ?
Question stupide ! Tu ne l'as pas vue et tu fais du troll !
The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey).

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1437
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par elisav » 19 mai 2017, 10:20

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2017, 09:50

Et ? C'est sensé impressionner ? Ça fait longtemps que la presse a compris qu'il ne fallait pas être critique envers un spectacle : les sponsors n'aiment pas ça, les spectateurs majoritairement bonasses non plus.
Pas tout à fait, il ne faut pas généraliser.

Par exemple, Martin Bernheimer du Fianacial Times a publié une critique infecte du Cyrano du Met (spectacle que d'autres commentateurs ont beaucoup apprécié). Quant à la réception enthousiaste réservée par les spectateurs du Met à ce Cyrano, ça a été, aux yeux de Bernheimer, la preuve que la salle était peuplée par des ploucs...

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7814
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par quetzal » 19 mai 2017, 11:22

De surcroît il faut relire ce que nous avons écrit à propos de ce Rosenkavalier.
Pour ma part la critique porte essentiellement sur la direction musicale.
Une mise en scène bien peu exaltante malgré sa facture et une grosse faiblesse du II
Pour le trio des dames je l'ai trouvé somptueux.

Globalement .
Une " relative déception au regard des attentes" .

Ce spectacle fut vécu à New York comme une Cérémonie presque l'oraison d'une fin annoncée :
Les Adieux de la Diva de l'Amérique à la Maréchale .Rien ne peut venir gâcher, ni nuancer ce qui doit être un acte patriotique .

Même sur ODB les réserves exprimées sont devenues de sévères critiques universelles sur le Rosenkavalier...
Bref , gardons notre jugement libre. :D

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3027
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par Stefano P » 19 mai 2017, 11:54

elisav a écrit :
19 mai 2017, 10:20
Par exemple, Martin Bernheimer du Fianacial Times a publié une critique infecte du Cyrano du Met (spectacle que d'autres commentateurs ont beaucoup apprécié). Quant à la réception enthousiaste réservée par les spectateurs du Met à ce Cyrano, ça a été, aux yeux de Bernheimer, la preuve que la salle était peuplée par des ploucs...
Et cette réflexion stupide est à mes yeux la preuve que ce Bernheimer est un crétin de compétition, comme d'ailleurs celui qui vient avec gourmandise nous rapporter ici cet avis dont tout le monde se f... 8)
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7976
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par HELENE ADAM » 19 mai 2017, 12:01

Stefano P a écrit :
19 mai 2017, 11:54
elisav a écrit :
19 mai 2017, 10:20
Par exemple, Martin Bernheimer du Fianacial Times a publié une critique infecte du Cyrano du Met (spectacle que d'autres commentateurs ont beaucoup apprécié). Quant à la réception enthousiaste réservée par les spectateurs du Met à ce Cyrano, ça a été, aux yeux de Bernheimer, la preuve que la salle était peuplée par des ploucs...
Et cette réflexion stupide est à mes yeux la preuve que ce Bernheimer est un crétin de compétition, comme d'ailleurs celui qui vient avec gourmandise nous rapporter ici cet avis dont tout le monde se f... 8)
je crois surtout que, comme d'habitude, il vaut mieux aller à la source. il se trouve que l'auteur de l'article n'aime pas du tout cette oeuvre et c'est l'opéra d'Alfano qu'il critique, pas les représentations du MET. Comme je partage personnellement son avis (sur l'oeuvre :mrgreen: ), cela ne me choque pas plus que cela.
Il s'interroge du coup sur l'intérêt qu'a eu le MET à ressortir cet opéra (après que Domingo l'eut chanté dans une phase où il testait sa période baryténor...sic :wink: )

Ceci est totalement HS dans le fil.... :roll:
https://www.ft.com/content/84e633d2-2fe ... ef563ecf9a

HS pour HS, j'en profite pour signaler que Sébastien Guèze chantait Christian à Détroit en même temps dans un Cyrano composé par David DiChiera, que je ne connais pas du tout. Si quelqu'un ????
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 7976
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par HELENE ADAM » 19 mai 2017, 12:05

quetzal a écrit :
19 mai 2017, 11:22
De surcroît il faut relire ce que nous avons écrit à propos de ce Rosenkavalier.
Pour ma part la critique porte essentiellement sur la direction musicale.
Une mise en scène bien peu exaltante malgré sa facture et une grosse faiblesse du II
Tout à fait. Nos divergences d'appréciation étaient circonscrites. La mise en scène était nettement valorisée par la retransmission cinéma, les prises de vue étant manifestement très intelligemment en phase avec la conception de Carsen et "dévoilant" ou soulignant des aspects importants sans doute peu visibles depuis la salle.
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3027
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Gala du 50 eme anniversaire -MET - New York 07/05/17

Message par Stefano P » 19 mai 2017, 12:12

HELENE ADAM a écrit :
19 mai 2017, 12:01
je crois surtout que, comme d'habitude, il vaut mieux aller à la source. il se trouve que l'auteur de l'article n'aime pas du tout cette oeuvre et c'est l'opéra d'Alfano qu'il critique, pas les représentations du MET. Comme je partage personnellement son avis (sur l'oeuvre :mrgreen: ), cela ne me choque pas plus que cela.
Il s'interroge du coup sur l'intérêt qu'a eu le MET à ressortir cet opéra (après que Domingo l'eut chanté dans une phase où il testait sa période baryténor...sic :wink: )
Tu as parfaitement raison et j'ai voulu aussi lire l'original, qui relève les qualités d'Alagna (du chef et des autres chanteurs aussi) tout en critiquant l'ouvrage (ce que je fais aussi volontiers, mais quand même moins sévèrement que lui ; il n'a pas l'air d'ailleurs de connaître vraiment Alfano, en dehors du fait qu'il a terminé Turandot) ; on jugera par ailleurs de la fidélité de la traduction d'elisav pour ce passage :

"But, contrary to expectations, Cyrano and his singing-chanting-gurgling coworkers were back at the too mighty Met on Tuesday. And a big crowd, which included many who admitted paying less than normal box office prices for admission, cheered to the rafters."

Traduction elisavienne : "Quant à la réception enthousiaste réservée par les spectateurs du Met à ce Cyrano, ça a été, aux yeux de Bernheimer, la preuve que la salle était peuplée par des ploucs..."
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités