Strauss - Der Rosenkavalier - Weigle/Carsen - New York - 04-05/2017

Représentations
houppelande
Alto
Alto
Messages : 462
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par houppelande » 22 avr. 2017, 23:14

skipy a écrit :
22 avr. 2017, 15:13
Moi je n'ai jamais compris comment le sobriquet "Quinquin" avait pu atterrir dans le livret de Hofmannsthal !
Il y a des précédents :
Image
https://books.google.fr/books?id=c005AA ... &q&f=false

http://de.esterhazy.net/index.php/Graf_ ... 15_-_1785)
D'ailleurs, il paraît que le quinquin du Nord est relié au néerlandais kindekijn et à l'allemand Kindchen (petit enfant).

skipy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 128
Enregistré le : 15 oct. 2009, 23:00
Contact :

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par skipy » 23 avr. 2017, 07:05

Un grand merci pour ces éclaircissements, houppelande!

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 23 avr. 2017, 09:07

skipy a écrit :
22 avr. 2017, 15:13
MariaStuarda a écrit :
22 avr. 2017, 13:47
Seul point d'interrogation, je ne connais pas ce chef.
Tu as de bien curieuses interrogations. Moi je n'ai jamais compris comment le sobriquet "Quinquin" avait pu atterrir dans le livret de Hofmannsthal ! :mrgreen:
Superbe brushing de Renée Fleming en tout cas.
Toujours avec RenAAAY
Tu y seras je crois ?

skipy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 128
Enregistré le : 15 oct. 2009, 23:00
Contact :

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par skipy » 23 avr. 2017, 12:07

Ouiiiiiiiiii, j'y serai le 9 !! Je suis tout excité d'avance, je connais la fin du 1er acte par coeur pour ne pas rater une miette de l'interprétation de Renée (et son célèbre mari).

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2165
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par micaela » 23 avr. 2017, 12:20

je peux me tromper (je ne suis pas familière des infos "people"), mais je ne savais pas que le mari de Renée Fleming était une célébrité, qui plus est un chanteur...Ou alors il y a un second degré qui m'échappe...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

skipy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 128
Enregistré le : 15 oct. 2009, 23:00
Contact :

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par skipy » 23 avr. 2017, 12:30

micaela a écrit :
23 avr. 2017, 12:20
je peux me tromper (je ne suis pas familière des infos "people"), mais je ne savais pas que le mari de Renée Fleming était une célébrité, qui plus est un chanteur...Ou alors il y a un second degré qui m'échappe...
Mmmh.... juste un instant d'égarement en pensant à une célèbre diva québécoise imitée par Laurent Gerra en écrivant ce poste. OK, je :toilet:

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1140
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 23 avr. 2017, 12:41

C'est quand même pas rien d'être maqué avec l'inventeur de la pénicilline.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8158
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par Bernard C » 23 avr. 2017, 12:56

skipy a écrit :
22 avr. 2017, 15:13
MariaStuarda a écrit :
22 avr. 2017, 13:47
Seul point d'interrogation, je ne connais pas ce chef.
(...) Moi je n'ai jamais compris comment le sobriquet "Quinquin" avait pu atterrir dans le livret de Hofmannsthal ! :mrgreen:
(...)
Ce n'est nullement un sobriquet ,c'est un diminutif amoureux qui répond en miroir exactement à " Bichette "

Dans ce premier acte Octavian est son "baby" ( son chéri ), son Kindchen francisé * (" Quinquin") comme Marie-Thérèse est la petite Biche du Chevalier , "Bichette" ...(comme mon amoureux est "mon petit Loulou ").

* Nous sommes dans une société viennoise qui francise dans l'intimité .
C'est tout .

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 23 avr. 2017, 16:02

quetzal a écrit :
23 avr. 2017, 12:56
skipy a écrit :
22 avr. 2017, 15:13
(...) Moi je n'ai jamais compris comment le sobriquet "Quinquin" avait pu atterrir dans le livret de Hofmannsthal ! :mrgreen:
(...)
Ce n'est nullement un sobriquet ,c'est un diminutif amoureux qui répond en miroir exactement à " Bichette "

Dans ce premier acte Octavian est son "baby" ( son chéri ), son Kindchen francisé * (" Quinquin") comme Marie-Thérèse est la petite Biche du Chevalier , "Bichette" ...(comme mon amoureux est "mon petit Loulou ").

* Nous sommes dans une société viennoise qui francise dans l'intimité .
C'est tout .

Bernard
Finalement Octavian est un peu le petit scarabée de la Maréchale ....

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8158
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Strauss-Der Rosenkavalier-Weigle/ Carsen-Met- 04-05/2017

Message par Bernard C » 23 avr. 2017, 18:15

MariaStuarda a écrit :
23 avr. 2017, 16:02
quetzal a écrit :
23 avr. 2017, 12:56
skipy a écrit :
22 avr. 2017, 15:13
(...) Moi je n'ai jamais compris comment le sobriquet "Quinquin" avait pu atterrir dans le livret de Hofmannsthal ! :mrgreen:
(...)
Ce n'est nullement un sobriquet ,c'est un diminutif amoureux qui répond en miroir exactement à " Bichette "

Dans ce premier acte Octavian est son "baby" ( son chéri ), son Kindchen francisé * (" Quinquin") comme Marie-Thérèse est la petite Biche du Chevalier , "Bichette" ...(comme mon amoureux est "mon petit Loulou ").

* Nous sommes dans une société viennoise qui francise dans l'intimité .
C'est tout .

Bernard
Finalement Octavian est un peu le petit scarabée de la Maréchale ....
Certainement pas.
La Maréchale n'est pas Maître Po du Chevalier.
Je le répète , Quinquin et Bichette sont des diminutifs amoureux en miroir utilisés par les amants dans l'intimité.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités