Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Représentations
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3640
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par David-Opera » 21 avr. 2017, 10:59

Autolycus a écrit :
21 avr. 2017, 10:54
Intéressante analogie. Ne croyez-vous pas que, lorsqu'on met en scène pour la première fois dans un grand théâtre une oeuvre pratiquement inconnue du public (c'est le cas des deux oeuvres invoquées), la déontologie (l'éthique professionnelle) exige qu'on la serve avec humilité et modestie, en s'efforçant de la représenter aussi fidèlement que possible?
Non, je n'ai pas cette croyance, car Art et Déontologie (les normes, la morale) s'opposent.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2328
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par micaela » 21 avr. 2017, 11:05

+ 1 D'ailleurs je ne vois pas ce que "représenter aussi fidèlement que possible" veut dire, sauf évidemment pour le respect de la partition. (qu'on peut retrouver dans des mises en scène ultra-décalées)...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 11:05

David-Opera a écrit :
21 avr. 2017, 10:56
paco a écrit :
21 avr. 2017, 10:44
... De fait elle comprend parfaitement le parti-pris de Tcherniakov et elle pense que c'est ce qu'il avait de mieux à faire, car elle est convaincue qu'une approche plus "respectueuse" du livret, plus dans la tradition Korsakovienne, serait hermétique au public parisien tant nous ignorons les codes de cet univers. Nous le trouverions ridicule.
Je suis d'accord, et si je devais voir cet opéra dans une mis en scène plus proche de la culture russe, je préfèrerais aller le voir à Moscou ou St-Petersburg, parmi un public autochtone.
Oui, je pense que cette analyse est tout à fait juste (tout comme je suis d'accord avec le peu d’adéquation de Warli's ou de Tcherna's avec ce style d'opéra) mais je laisse le spécialistes s'exprimer là-dessus étant à la fois peu familier de la culture russe plus "traditionnelle" et de cet opéra (que j'avoue n'avoir guère envie d'analyser bien loin)
micaela a écrit :
21 avr. 2017, 11:05
+ 1 D'ailleurs je ne vois pas ce que "représenter aussi fidèlement que possible" veut dire, sauf évidemment pour le respect de la partition. (qu'on peut retrouver dans des mises en scène ultra-décalées)...
+ 1

Autolycus
Alto
Alto
Messages : 252
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par Autolycus » 21 avr. 2017, 11:26

David-Opera a écrit :
21 avr. 2017, 10:59
Autolycus a écrit :
21 avr. 2017, 10:54
Intéressante analogie. Ne croyez-vous pas que, lorsqu'on met en scène pour la première fois dans un grand théâtre une oeuvre pratiquement inconnue du public (c'est le cas des deux oeuvres invoquées), la déontologie (l'éthique professionnelle) exige qu'on la serve avec humilité et modestie, en s'efforçant de la représenter aussi fidèlement que possible?
Non, je n'ai pas cette croyance, car Art et Déontologie (les normes, la morale) s'opposent.
Ah. Là, au moins, les choses sont claires.

Autolycus
Alto
Alto
Messages : 252
Enregistré le : 31 mars 2013, 10:28

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par Autolycus » 21 avr. 2017, 11:33

micaela a écrit :
21 avr. 2017, 11:05
+ 1 D'ailleurs je ne vois pas ce que "représenter aussi fidèlement que possible" veut dire, sauf évidemment pour le respect de la partition. (qu'on peut retrouver dans des mises en scène ultra-décalées)...
Si je comprends bien, cette notion de "respect de la partition" n'englobe pas, selon vous, le livret voulu (ici : écrit) par le compositeur et sur lequel il a composé sa musique ?

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3640
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par David-Opera » 21 avr. 2017, 11:39

Autolycus a écrit :
21 avr. 2017, 11:33
Si je comprends bien, cette notion de "respect de la partition" n'englobe pas, selon vous, le livret voulu (ici : écrit) par le compositeur et sur lequel il a composé sa musique ?
Un texte est un texte, c'est à dire qu'il est interprétable. Exemple : La Neige peut être interprétée au premier degré (eau congelée), ou bien considérée pour sa valeur symbolique (la virginité).

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6564
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 11:40

Autolycus a écrit :
21 avr. 2017, 11:26
David-Opera a écrit :
21 avr. 2017, 10:59
Autolycus a écrit :
21 avr. 2017, 10:54
Intéressante analogie. Ne croyez-vous pas que, lorsqu'on met en scène pour la première fois dans un grand théâtre une oeuvre pratiquement inconnue du public (c'est le cas des deux oeuvres invoquées), la déontologie (l'éthique professionnelle) exige qu'on la serve avec humilité et modestie, en s'efforçant de la représenter aussi fidèlement que possible?
Non, je n'ai pas cette croyance, car Art et Déontologie (les normes, la morale) s'opposent.
Ah. Là, au moins, les choses sont claires.
Je rejoins tout à fait David.

Petit rappel de définition (Larousse) : Déontologie : ensemble des règles et des devoirs qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l'exercent, les rapports entre ceux-ci et leurs clients et le public.

Ceci est bon pour les professions qui ont précisément un code nécessaire de déontologie (avocats, journalistes)
Heureusement, qu’aucune règle ne vient codifier l'art.
L'art peut parfois être conforte aux essais de le normer (voir les salons officiels de peinture, par exemple, le salon des Verdurin, chez Proust (aussi , quoi que celui-ci n'est pas fermé à la découverte) et à ce propos, l’excellent M. Turner de Mike Leigh) mais cela ne résiste pas au temps.
Picasso aurait il pu s'inscrire dans une quelconque forme de déontologie ? Absurde !
Mozart fut révolutionnaire par rapport à des normes, c'est ce qui en fait le génie.
Bref, on tient là un sujet de thèse.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par Lucas » 21 avr. 2017, 11:44

paco a écrit :
21 avr. 2017, 09:27
La grande faiblesse de cette production est, selon moi, la distribution : diction souvent pâteuse, sous-dimensionnement en termes de puissance et d'aura, manque de charismes, de personnalités, de ces typologies d'artistes capables d'enflammer une salle et dont l'oeuvre de Rimsky a tant besoin (pour s'en faire une idée, tapez sur Voldemort Arkhipova +, Atlantov +, Mazurok +, Petkov +, Minkiev +, etc.). On a un peu l'impression de Cimarosa perdu à la fin du XIXe siècle... C'est soigné, mais bof...
C'est bien là le problème. Même un Cosi fan tutte mal chanté deviendra assommant. C'est pourquoi j'ai donné en page 6, 18 extraits musicaux de cette œuvre avec guide d'écoute et tu verras, par exemple, que le Prologue est magnifique quand on dispose d'une grande interprète de la fée Printemps. J'ajouterai que ces extraits sont défendus par le top des chanteurs russes du dernier demi-siècle (Arkhipova, Vishnevskaïa, Lemeshev, Kozlovsky, Sokolik, Netrebko ...) qui n'ont pas forcément mauvais goût. Bref, le problème, ce n'est pas Rimsky-Korsakov mais des chanteurs de série B dans une mise en scène de série Z.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12222
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 21 avr. 2017, 11:46

Je rejoins néanmoins Autolycus sur la première partie de sa réflexion : monter une oeuvre inconnue en en détournant le sens me semble une absurdité.
Comment apprécier le détournement si on ne connaît pas l'original ?

En revanche, je rejoins David et MS : tout ça ce n'est pas le problème de Tcherniakov. C'était à Lissner de choisir un autre metteur en scène.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par Lucas » 21 avr. 2017, 11:50

PlacidoCarrerotti a écrit :
21 avr. 2017, 11:46
Je rejoins néanmoins Autolycus sur la première partie de sa réflexion : monter une oeuvre inconnue en en détournant le sens me semble une absurdité. Comment apprécier le détournement si on ne connaît pas l'original ?
Tout est dit. Et comment apprécier le détournement s'il est absurde. Imaginez un instant que vous n'ayez vu dans votre vie que le Don Giovanni de Tcherniakov avec des chanteurs médiocres. Qu'en penseriez-vous?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Epsilon et 33 invités