Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10201
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Bernard C » 31 mars 2017, 18:23

Du 2 au 30 avril 2017 Werther dans une nouvelle production à l'OpernHaus de Zürich avec pour la seconde fois dans un Werther mis en scène : Juan Diego Flórez.

Une courte vidéo introductive de JDF en séance de travail :

https://www.youtube.com/watch?v=EqxhylzHzuc

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10201
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Bernard C » 31 mars 2017, 18:38

Après une prise de rôle au Théâtre des Champs Élysées il y a un an en concert , puis une série de représentations à Bologne en décembre , le voici à Zürich .

Nous avons pu apprécier récemment un récital de Juan Diego Flórez au palais Garnier qui a valu d'intenses échanges sur ODB .



La distribution:

Direction : Cornelius Meister
Production : Tatjana Gürbaca
décors et lumières : Klaus Grünberg
Costumes : Silke Willrett
Chef des Chœurs :Ernst Raffelsberger

Werther Juan Diego Flórez
Charlotte Anna Stéphany
Sophie Mélissa Petit
Albert Audun Iversen
Le Bailli Cheyne Davidson
Schmidt Martin Zysset
Johann Yuriy Tsiple


Commentaires après la dernière le 30/04/17

Des ODBiens n'attendront pas la dernière pour nous faire un CR .

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10201
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Bernard C » 04 avr. 2017, 00:24

Quelques premières critiques enthousiastes sur le spectacle et la distribution : ( et nombre de photos des décors )

http://www.tagesanzeiger.ch/kultur/klas ... y/11315294

https://www.nzz.ch/feuilleton/opernhaus ... -ld.155159

https://www.srf.ch/news/regional/zueric ... ngen-stube

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10201
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Bernard C » 04 avr. 2017, 07:19

Le trailer publié hier par l'Opernhaus :

https://www.youtube.com/watch?v=CBxHMXoT3AY

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1721
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 09 avr. 2017, 08:22

J'ai assisté à la représentation d'hier soir et j'ai passé une soirée assez mauvaise.

J'ai trouvé la mise en scène affligeante.
Un huis-clos dans un salon en bois clair, transposition milieu du 20eme siècle, tout est étriqué pour évoquer un modèle de société fermé et pesant. La chute du IV part en vrille dans un trip extra-terrestre que j'ai trouvé hors de propos.

Je commence à en avoir ras-le-bol d'aller voir des oeuvres dramatiques et de me retrouver au milieu de spectateurs qui se bidonnent de rire parce qu'un metteur en scène veut se faire plaisir.
Je suis loin d'être réactionnaire en la matière mais enough is enough.

Toute la première partie à été ruinée par mon voisin qui riait. Il faut dire que les cordes a sauter, rubans, Werther qui fait la queue pour prendre le goûter, le duo final du I avec Werther déguisé en indien et Charlotte en night-clubeuse lui donnait de bonnes raisons. A noter une délicate main au cul de Sophie par Johann ou Schmidt.

Il y a une évolution au fil des actes avec passage de l'enfance adolescence a l'âge adulte. Toujours pas compris la pertinence du couple de petits vieux pendant la mort de Werther vu de l'espace. Mais j'imagine qu'il y a une idée de génie derrière tout ça. J'ai pour ma part trouvé ça navrant.

Comme souvent à Zürich, j'ai le sentiment d'entendre des sonorités inédites dans la fosse. Sur ce plan, j'ai plutôt apprécié.

J'étais allé voir Florez au TCE avec quelques doutes mais j'avais globalement apprécié sa prise de rôle, étant assis dans les tous premiers rangs - mais sans échapper à la mort de Werther sous fond de techno !

J'ai été beaucoup moins convaincu hier soir. La mise en scène n'a pas aidé et m'a fait voir tout en noir.
Pas suicidaire pour un sou (difficile d'incarner cet aspect avec une telle mise en scène), son Werther est bien chanté et il y a eu de très beau passages mais j'ai eu le sentiment qu'il était obligé de forcer par moments.
Il m'a semblé parfois un peu couvert par l'orchestre mais j'étais clairement trop prêt de la fosse hier soir.

Je dois me rendre à l'évidence, je n'ai pas ressenti d'émotions hier soir, j'avais le sentiment d'écouter des numéros successifs dans un récital ou une version de concert (Oh nature, pourquoi me réveiller). Je n'ai pas été convaincu par son incarnation du personnage mais il faudrait en juger avec une mise en scène plus adéquate avant d'être définitif.

Bonne diction française pour Florez, le reste du plateau chante au mieux en franco-javanais.

Je suis un peu dur, mais mon mécontentement n'a cessé de croître au fil de la soirée.
Incapable d'applaudir aux saluts, j'ai constaté que je n'étais pas en phase avec le public qui était très enthousiaste.

J'ai noté quelques huées timides cependant rapidement couvertes par les applaudissements.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10201
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Bernard C » 09 avr. 2017, 15:46

Merci pour ces impressions.
Je sens que je vais bouillir.
Je comprends mieux l'extrême réserve gênée de Flórez s'exprimant dans sa dernière interview sur cette production.
J'ai incidemment loupé le Parsifal de fous de Vienne et après coup je m'en réjouis.
Je vais subir ce Werther .
Je boycotte l'Allemagne depuis quelques années,
Et j'espère que l' ONP ne va pas nous servir une merde pour le chef d'oeuvre de Rimski .
Se réfugier en Amérique me protège beaucoup de ces insanités.
Tu me désespères Hiero avec ton CR alors que Florez mérite un écrin pour un tel rôle.

C'est comme Stemme avec les Isolde , rarement servie par autre chose que des merdouilles sauf à Londres et à Stockholm.

À bientôt.
Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2209
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Lucas » 09 avr. 2017, 17:17

quetzal a écrit :
09 avr. 2017, 15:46
Et j'espère que l' ONP ne va pas nous servir une merde pour le chef d'oeuvre de Rimski .
Tu m'as ôté les mots de la bouche. J'ai très envie d'aller voir Snégourotchka qui est un opéra que j'adore. Mais Tcherniakov me fait tellement peur que j'attends d'avoir des échos et des photos qui me donneront envie d'y aller ... ou de fuir.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12142
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re:HS Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par HELENE ADAM » 10 avr. 2017, 00:49

Lucas a écrit :
09 avr. 2017, 17:17
quetzal a écrit :
09 avr. 2017, 15:46
Et j'espère que l' ONP ne va pas nous servir une merde pour le chef d'oeuvre de Rimski .
Tu m'as ôté les mots de la bouche. J'ai très envie d'aller voir Snégourotchka qui est un opéra que j'adore. Mais Tcherniakov me fait tellement peur que j'attends d'avoir des échos et des photos qui me donneront envie d'y aller ... ou de fuir.
Tcherniakov avait réalisé une très belle mise en scène pour Iolanta a Garnier l'an dernier et les photos sur le site de l'ONP sont très prometteuse pour la Fille de neige.

(HS)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4194
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par Loïs » 10 avr. 2017, 12:38

Hiero von Stierkopf a écrit :
09 avr. 2017, 08:22
J'ai assisté à la représentation d'hier soir et j'ai passé une soirée assez mauvaise.

J'ai trouvé la mise en scène affligeante.
Un huis-clos dans un salon en bois clair, transposition milieu du 20eme siècle, tout est étriqué pour évoquer un modèle de société fermé et pesant. La chute du IV part en vrille dans un trip extra-terrestre que j'ai trouvé hors de propos.

Je commence à en avoir ras-le-bol d'aller voir des oeuvres dramatiques et de me retrouver au milieu de spectateurs qui se bidonnent de rire parce qu'un metteur en scène veut se faire plaisir.
Je suis loin d'être réactionnaire en la matière mais enough is enough.

Toute la première partie à été ruinée par mon voisin qui riait. Il faut dire que les cordes a sauter, rubans, Werther qui fait la queue pour prendre le goûter, le duo final du I avec Werther déguisé en indien et Charlotte en night-clubeuse lui donnait de bonnes raisons. A noter une délicate main au cul de Sophie par Johann ou Schmidt.

Il y a une évolution au fil des actes avec passage de l'enfance adolescence a l'âge adulte. Toujours pas compris la pertinence du couple de petits vieux pendant la mort de Werther vu de l'espace. Mais j'imagine qu'il y a une idée de génie derrière tout ça. J'ai pour ma part trouvé ça navrant.

Comme souvent à Zürich, j'ai le sentiment d'entendre des sonorités inédites dans la fosse. Sur ce plan, j'ai plutôt apprécié.

J'étais allé voir Florez au TCE avec quelques doutes mais j'avais globalement apprécié sa prise de rôle, étant assis dans les tous premiers rangs - mais sans échapper à la mort de Werther sous fond de techno !

J'ai été beaucoup moins convaincu hier soir. La mise en scène n'a pas aidé et m'a fait voir tout en noir.
Pas suicidaire pour un sou (difficile d'incarner cet aspect avec une telle mise en scène), son Werther est bien chanté et il y a eu de très beau passages mais j'ai eu le sentiment qu'il était obligé de forcer par moments.
Il m'a semblé parfois un peu couvert par l'orchestre mais j'étais clairement trop prêt de la fosse hier soir.

Je dois me rendre à l'évidence, je n'ai pas ressenti d'émotions hier soir, j'avais le sentiment d'écouter des numéros successifs dans un récital ou une version de concert (Oh nature, pourquoi me réveiller). Je n'ai pas été convaincu par son incarnation du personnage mais il faudrait en juger avec une mise en scène plus adéquate avant d'être définitif.

Bonne diction française pour Florez, le reste du plateau chante au mieux en franco-javanais.

Je suis un peu dur, mais mon mécontentement n'a cessé de croître au fil de la soirée.
Incapable d'applaudir aux saluts, j'ai constaté que je n'étais pas en phase avec le public qui était très enthousiaste.

J'ai noté quelques huées timides cependant rapidement couvertes par les applaudissements.
Sinon c'est qui et que vaut l'interprète de Charlotte?

muriel
Basse
Basse
Messages : 2828
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Massenet-Werther-Meister/Gürbaca- Zürich -04/2017

Message par muriel » 10 avr. 2017, 14:24

Anna Stéphany

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 78 invités