Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par HELENE ADAM » 16 mars 2017, 10:41

PlacidoCarrerotti a écrit :
16 mars 2017, 10:37
Moi itou (mais au bémol du contre ut non écrit très tiré à Venise).
Vu son volume torrentiel c'est sans doute un des seuls Alfredo actuels pour Bastille.
C'est probable en effet mais je ne sais pas s'il a très envie de refaire ce rôle à présent...en tous cas aucun des Alfredo récents entendus à Bastille n'ont été convaincants...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1551
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par elisav » 17 mars 2017, 02:23

@PlacidoCarrerotti:

Non, je n'ai pas peur d'attaques et de critiques; j'en ai l'habitude ici. :lol:

Il y a de nombreux sujets qui m'attirent tout particulièrement. Par exemple, j'aimerais savoir comment naissent et se répandent parmi les lyricomanes les "vérités établies" concernant les compositeurs, les artistes, les théâtres d'opéra. Et comment, de temps à autre, les idées reçues arrivent à changer.

Un autre sujet qui mériterait d'être abordé: j'ai trouvé intéressant ce petit mot de JdeB sur un autre fil:
JdeB a écrit :
15 mars 2017, 10:49
On voit bien entre les lignes que c'était très bien mais loin d'être exceptionnel mais on fait comme si...pour encourager nos chouchous respectifs et pour ne pas se déjuger.
En d'autres mots, on a tendance à surévaluer les prestations des artistes que l'on aime -pour ne pas se déjuger- et à sous-estimer les prestations des artistes que l'on n'aime pas. Même la perception du remplissage des salles et de la puissance et la durée des applaudissements est influencée par nos sympathies et nos antipathies.

Les préférences et l'accueil réservé par les lyricomanes à divers types de mises-en-scène représentent un autre (vaste) sujet passionnant.

Je pourrais continuer ma liste... :)

Par contre, je ne prends vraiment pas mon pied à m'extasier devant certains artistes et à démolir d'autres artistes. :lol:

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par HELENE ADAM » 17 mars 2017, 07:15

elisav a écrit :
17 mars 2017, 02:23
@PlacidoCarrerotti:

Non, je n'ai pas peur d'attaques et de critiques; j'en ai l'habitude ici. :lol:

En d'autres mots, on a tendance à surévaluer les prestations des artistes que l'on aime -pour ne pas se déjuger- et à sous-estimer les prestations des artistes que l'on n'aime pas. Même la perception du remplissage des salles et de la puissance et la durée des applaudissements est influencée par nos sympathies et nos antipathies.

Les préférences et l'accueil réservé par les lyricomanes à divers types de mises-en-scène représentent un autre (vaste) sujet passionnant.

Je pourrais continuer ma liste... :)

Par contre, je ne prends vraiment pas mon pied à m'extasier devant certains artistes et à démolir d'autres artistes. :lol:
Le problème, ici, c'est que tu ne donnes jamais le moindre avis sur un opéra que tu aurais vu ou sur un artiste que tu aimerais ou non. C'est donc difficile de savoir en te lisant si tu t'appliques à toi même les leçons que tu nous donnes et les intentions ou comportements que tu nous prêtes. Ou si au contraire, comme je serais tentée de le penser, tu te décris toi même en prétendant t'adresser à nous. Car, encore une fois, ce comportement est assez peu présent à ODB justement.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8034
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par jerome » 17 mars 2017, 08:13

PlacidoCarrerotti a écrit :
16 mars 2017, 10:37
Vu son volume torrentiel c'est sans doute un des seuls Alfredo actuels pour Bastille.
torrentiel ??? faut quand même pas exagérer lol
torrentiel, c'est un adjectif qu'on pouvait appliquer au volume vocal de Del Monaco, ça oui! Mais là, pour Grigolo, par delà les qualités sonores incontestables du beau Vittorio, l'adjectif me semble très ... hyperbolique ... :lol:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12409
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mars 2017, 08:34

jerome a écrit :
17 mars 2017, 08:13
PlacidoCarrerotti a écrit :
16 mars 2017, 10:37
Vu son volume torrentiel c'est sans doute un des seuls Alfredo actuels pour Bastille.
torrentiel ??? faut quand même pas exagérer lol
torrentiel, c'est un adjectif qu'on pouvait appliquer au volume vocal de Del Monaco, ça oui! Mais là, pour Grigolo, par delà les qualités sonores incontestables du beau Vittorio, l'adjectif me semble très ... hyperbolique ... :lol:
Torrentiel je maintiens. .. par rapport à la norme actuelle :-)
Ce n'est pas del Monaco mais c'est une des plus grosses voix du circuit.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12409
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par PlacidoCarrerotti » 17 mars 2017, 08:36

elisav a écrit :
17 mars 2017, 02:23
@PlacidoCarrerotti:

Non, je n'ai pas peur d'attaques et de critiques; j'en ai l'habitude ici. :lol:

Il y a de nombreux sujets qui m'attirent tout particulièrement. Par exemple, j'aimerais savoir comment naissent et se répandent parmi les lyricomanes les "vérités établies" concernant les compositeurs, les artistes, les théâtres d'opéra. Et comment, de temps à autre, les idées reçues arrivent à changer.

Un autre sujet qui mériterait d'être abordé: j'ai trouvé intéressant ce petit mot de JdeB sur un autre fil:
JdeB a écrit :
15 mars 2017, 10:49
On voit bien entre les lignes que c'était très bien mais loin d'être exceptionnel mais on fait comme si...pour encourager nos chouchous respectifs et pour ne pas se déjuger.
En d'autres mots, on a tendance à surévaluer les prestations des artistes que l'on aime -pour ne pas se déjuger- et à sous-estimer les prestations des artistes que l'on n'aime pas. Même la perception du remplissage des salles et de la puissance et la durée des applaudissements est influencée par nos sympathies et nos antipathies.

Les préférences et l'accueil réservé par les lyricomanes à divers types de mises-en-scène représentent un autre (vaste) sujet passionnant.

Je pourrais continuer ma liste... :)

Par contre, je ne prends vraiment pas mon pied à m'extasier devant certains artistes et à démolir d'autres artistes. :lol:
"Redresseur de torts" : la posture classique du troll.
Les vrais justiciers ont des idéaux, des valeurs positives. Les trolls ne cherchent qu'à foutre la merde.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8034
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par jerome » 18 mars 2017, 00:01

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mars 2017, 08:34
jerome a écrit :
17 mars 2017, 08:13
PlacidoCarrerotti a écrit :
16 mars 2017, 10:37
Vu son volume torrentiel c'est sans doute un des seuls Alfredo actuels pour Bastille.
torrentiel ??? faut quand même pas exagérer lol
torrentiel, c'est un adjectif qu'on pouvait appliquer au volume vocal de Del Monaco, ça oui! Mais là, pour Grigolo, par delà les qualités sonores incontestables du beau Vittorio, l'adjectif me semble très ... hyperbolique ... :lol:
Torrentiel je maintiens. .. par rapport à la norme actuelle :-)
Ce n'est pas del Monaco mais c'est une des plus grosses voix du circuit.
:lol: ah oui effectivement dit comme ça, je suis d'accord! Oui enfin la "norme actuelle" (petite voix, petit volume, petite projection, petite technique, ...) n'a absolument rien de normal.
Il est tout de même hallucinant de réaliser qu'on en vient à devoir qualifier de torrentielle une voix qui, il y a 30, 40 et 50 ans, aurait été qualifiée de "plutôt relativement modeste et banale". C'est dire combien la "norme actuelle" en est réduite à un vaste n'importe quoi et combien le contexte d'une époque, par sa richesse ou sa pauvreté, impacte considérablement la valeur des choses.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12409
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par PlacidoCarrerotti » 18 mars 2017, 00:11

jerome a écrit :
18 mars 2017, 00:01
PlacidoCarrerotti a écrit :
17 mars 2017, 08:34
jerome a écrit :
17 mars 2017, 08:13
PlacidoCarrerotti a écrit :
16 mars 2017, 10:37
Vu son volume torrentiel c'est sans doute un des seuls Alfredo actuels pour Bastille.
torrentiel ??? faut quand même pas exagérer lol
torrentiel, c'est un adjectif qu'on pouvait appliquer au volume vocal de Del Monaco, ça oui! Mais là, pour Grigolo, par delà les qualités sonores incontestables du beau Vittorio, l'adjectif me semble très ... hyperbolique ... :lol:
Torrentiel je maintiens. .. par rapport à la norme actuelle :-)
Ce n'est pas del Monaco mais c'est une des plus grosses voix du circuit.
:lol: ah oui effectivement dit comme ça, je suis d'accord! Oui enfin la "norme actuelle" (petite voix, petit volume, petite projection, petite technique, ...) n'a absolument rien de normal.
Il est tout de même hallucinant de réaliser qu'on en vient à devoir qualifier de torrentielle une voix qui, il y a 30, 40 et 50 ans, aurait été qualifiée de "plutôt relativement modeste et banale". C'est dire combien la "norme actuelle" en est réduite à un vaste n'importe quoi et combien le contexte d'une époque, par sa richesse ou sa pauvreté, impacte considérablement la valeur des choses.
Faut pas pousser Meier dans Deshorties : Grigolo, c'est plus puissant qu'Alagna.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8034
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par jerome » 18 mars 2017, 06:40

PlacidoCarrerotti a écrit :
18 mars 2017, 00:11
Faut pas pousser Meier dans Deshorties : Grigolo, c'est plus puissant qu'Alagna.
:lol: Ah mais je n'ai jamais fait partie de ceux qui considéraient qu'Alagna était le nouveau Pavarotti!!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Recital Juan Diego Flórez/V.Scalera-Palais Garnier-12/03/17

Message par HELENE ADAM » 18 mars 2017, 07:33

jerome a écrit :
18 mars 2017, 06:40
PlacidoCarrerotti a écrit :
18 mars 2017, 00:11
Faut pas pousser Meier dans Deshorties : Grigolo, c'est plus puissant qu'Alagna.
:lol: Ah mais je n'ai jamais fait partie de ceux qui considéraient qu'Alagna était le nouveau Pavarotti!!
Ces pseudo-comparaisons n'ont jamais eu beaucoup de sens. En Italie, la présentation de Grigolo se fait aussi sous ce mode (le nouveau Pavarotti) comme dans le temps (c'est fini depuis longtemps :wink: ), une certaine presse voyait dans Alagna un nouveau Pavarotti et dans Gheorghiu une nouvelle Callas. Or chaque artiste a sa personnalité et concernant ces trois-là, leurs voix reconnaissables facilement est assez éloignée en timbre et en style des modèles qu'on leur attribue.
La puissance est une autre question... et concernant cette autre question, si, Grigolo a une puissance en décibels et en projection très comparable à celle de Pavarotti ou de Domingo voire supérieure à ce dernier. On pourra le vérifier très prochainement à Bastille d'ailleurs. Mais il ne se compare à aucun de ses ainés quant à son style. Il est... Vittorio Grigolo (dont on reparlera :D )

PS : je ne sais pas ce qu'est "la norme actuelle" quand j'entends, hier à la Philharmonie, les chanteurs Russes dans "La Pucelle d'Orléans" de Tchaikovsky, orchestre ne comptant pas moins de 8 contrebasses et 16 violoncelles, cuivres et bois en immense quantité, forêt de violons et d'alto, maximum de percussions etc. (il faut aussi tenir compte de la taille de l'orchestre pour juger des performances d'un chanteur sinon on compare un chanteur avec un petit orchestre baroque à un chanteur confronté à l'orchestre de Wagner ou de Mahler et c'est ridicule...), un choeur complet et puissant. J'ai pensé à Jérôme, d'ailleurs, il y avait un côté "torrentiel". :lol:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Epsilon, MariaStuarda, Yahoo [Bot] et 42 invités