Giordano - Andrea Chénier - Wellber/Stölzl - Munich/TCE - 03-04-07/2017

Représentations
Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par Stefano P » 20 mars 2017, 16:12

Bien sûr que cette alchimie existe entre Harteros et JK, et ce qu'ils font est exceptionnel ; ce n'est pas seulement une lubie de fan, c'est tout à fait comparable aux grands moments offerts par les monstres sacrés du passé. Allez par exemple jeter un œil aux duos de la Manon Lescaut de Turin avec Siri et Kunde, et comparez avec ceux d'Andrea Chenier, ça en dit beaucoup plus qu'un long discours...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2573
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par Loïs » 20 mars 2017, 16:38

Stefano P a écrit :
20 mars 2017, 16:12
Bien sûr que cette alchimie existe entre Harteros et JK, et ce qu'ils font est exceptionnel ; ce n'est pas seulement une lubie de fan, c'est tout à fait comparable aux grands moments offerts par les monstres sacrés du passé. Allez par exemple jeter un œil aux duos de la Manon Lescaut de Turin avec Siri et Kunde, et comparez avec ceux d'Andrea Chenier, ça en dit beaucoup plus qu'un long discours...
Bien sur. Pour autant je ne crois pas que cela soit lié au passé ou au présent même si nous avons tous en mémoire les "duos" précédemment cités; on se souvient que Horne et Caballé respiraient et trillaient ensemble ne faisant plus qu'une, que Pavarotti et Freni avaient deux voix (une pour les autres et une pour eux), etc....Outre Kauffmann & Harteros, il y avait Villazon & Netrebko il n'y a pas si longtemps et parfois il s'agit de l'étincelle d'une seule représentation (Alagna-Garanca dans Carmen au MET ou Hampson-Graham dans Werther)
Parce qu'un artiste est d'abord homme ou femme, cette fusion existera toujours mais sera toujours exceptionnelle aux deux sens du terme Elle ne se limite pas à deux chanteurs mais aussi à un chanteur avec un chef : il est flagrant de voir comment certains s'abandonnent aux mains de certains chefs (Carreras disait que Karajan pourrait lui demander de chanter Micaela) ou sont transfigurés par eux (Domingo par Giulini par exemple).

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1220
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par offenbach » 20 mars 2017, 16:39

Stefano P a écrit :
20 mars 2017, 16:12
Allez par exemple jeter un œil aux duos de la Manon Lescaut de Turin avec Siri et Kunde, et comparez avec ceux d'Andrea Chenier, ça en dit beaucoup plus qu'un long discours...
C'est sûr que l'alchimie n'est pas comparable. Siri n'a pas l'air de galvaniser Kunde. Pas sûr que leur Chénier romain fasse des étincelles.
En revanche, le Chénier de Bilbao en mai où il retrouve Pirozzi (si elle est remise de son accouchement prévu pour bientôt) promet d'être flamboyant. :akuma:

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par Stefano P » 20 mars 2017, 16:52

HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 09:31
Un article pour Stefano....(pour qu'il nous traduise les passages essentiels :wink: )

http://www.enricostinchelli.it/site/new ... ionfa.html
Merci Hélène, je n'ai pas le temps de tout traduire, alors juste un passage essentiel : "Parmi les caractéristiques de la voix de Kaufmann, il y a la couleur sombre du timbre (et sa technique vocale l'assombrit encore davantage), la facilité à atteindre les aigus (qui sont toujours très sûrs), et un phrasé qui ne souffre aucune comparaison, que l'on se réfère aux interprètes du présent ou du passé. Sa musicalité est exceptionnelle : il sait lier parfaitement les phrases, en leur restituant toute leur puissance expressive, il nuance les couleurs et la dynamique du chant est variée et toujours pertinente. Ce n'est pas peu, et c'est même beaucoup, et cela fait de Kaufmann le plus grand interprète d'aujourd'hui." :wink:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3455
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par Stefano P » 20 mars 2017, 16:55

offenbach a écrit :
20 mars 2017, 16:39
Stefano P a écrit :
20 mars 2017, 16:12
Allez par exemple jeter un œil aux duos de la Manon Lescaut de Turin avec Siri et Kunde, et comparez avec ceux d'Andrea Chenier, ça en dit beaucoup plus qu'un long discours...
C'est sûr que l'alchimie n'est pas comparable. Siri n'a pas l'air de galvaniser Kunde. Pas sûr que leur Chénier romain fasse des étincelles.
En revanche, le Chénier de Bilbao en mai où il retrouve Pirozzi (si elle est remise de son accouchement prévu pour bientôt) promet d'être flamboyant. :akuma:
Pour l'anecdote, à Bilbao, Zilio laisse tomber (pour une fois) Madelon pour chanter le rôle de la Comtesse de Coigny... :wink:

(Finalement, j'ai vérifié, elle chante les deux...)
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8661
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par HELENE ADAM » 20 mars 2017, 17:28

@Lucas, petite mise au point.
Je n'avais pas lu tous les échanges mais je viens de le faire et ce que tu dis à Paul (MariaStuarda) me choque. Paul est un ami personnel, l'ami de beaucoup d'Odbiens ici, qui le connaissent bien (comme moi) et savent à quel point il est un mélomane très cultivé, très passionné, très connaisseur des artistes d'hier et d'aujourd'hui et des oeuvres. Retrouver Paul (et d'autres) au foyer de l'opéra de Munich, au bar de la PP ou de Londres, c'est toujours un grand moment d'échanges lyriques, euphoriques, sympathiques. Bref, que tu sois d'accord ou pas avec ses appréciations (ce qui est un tout autre problème), je crois qu'absolument rien ne justifie de lui parler sur ce ton et de l'affubler de noms d'oiseaux qui n'ont rien à faire ici. C'est la moindre des choses sur un forum... Echarpons nous sur le talent de tel ou tel artiste autant que nous voulons, mais évitons de porter des jugements blessants sur d'autres Odbiens qui contribuent à la richesse de ce site. Paul n'est pas sourd, il n'est pas snob, il est fort cultivé et ici, nous sommes nombreux à apprécier sa compagnie.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8661
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par HELENE ADAM » 20 mars 2017, 19:29

offenbach a écrit :
20 mars 2017, 16:39
Stefano P a écrit :
20 mars 2017, 16:12
Allez par exemple jeter un œil aux duos de la Manon Lescaut de Turin avec Siri et Kunde, et comparez avec ceux d'Andrea Chenier, ça en dit beaucoup plus qu'un long discours...
C'est sûr que l'alchimie n'est pas comparable. Siri n'a pas l'air de galvaniser Kunde. Pas sûr que leur Chénier romain fasse des étincelles.
En revanche, le Chénier de Bilbao en mai où il retrouve Pirozzi (si elle est remise de son accouchement prévu pour bientôt) promet d'être flamboyant. :akuma:
Kunde, selon les cas et en particulier la direction d'acteur, est plutôt parmi mes favoris du point de vue de l'expressivité en scène. Il joue plutôt bien (même s'il est souvent un peu âgé aujourd'hui pour les rôles de ténor qui sont souvent de très jeunes gens...) et surtout, son chant rend bien compte de ce qu'il exprime à l'instant t. (mais j'ai déjà remarqué que si partenaire est un peu godiche sur scène, il n'ose pas forcément "forcer" un comportement plus convivial ou passionné).
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1786
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par Lucas » 20 mars 2017, 20:02

HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
@Lucas, petite mise au point.
Paul n'est pas sourd, il n'est pas snob, il est fort cultivé et ici, nous sommes nombreux à apprécier sa compagnie.
J'adore ce ton de maîtresse d'école. Comme tu peux être premier degré, Hélène ... Il faut que je mette un smiley ou un lol à la fin de chaque phrase pour que tu comprennes?
HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
Retrouver Paul au foyer de l'opéra de Munich, au bar de la PP ou de Londres, c'est toujours un grand moment d'échanges lyriques, euphoriques, sympathiques.
Petit bréviaire du snobisme ...

Je rappelle au passage qu'ODB n'a pas vocation à être l'antichambre du fan club de quelque chanteur que ce soit. Ce qui était vrai pour Alagna, hier, l'est aussi pour Kaufmann ou Harteros, aujourd'hui.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6460
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par MariaStuarda » 20 mars 2017, 20:29

Lucas a écrit :
20 mars 2017, 20:02
HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
@Lucas, petite mise au point.
Paul n'est pas sourd, il n'est pas snob, il est fort cultivé et ici, nous sommes nombreux à apprécier sa compagnie.
J'adore ce ton de maîtresse d'école. Comme tu peux être premier degré, Hélène ... Il faut que je mette un smiley ou un lol à la fin de chaque phrase pour que tu comprennes?
Merci à Hélène qui, elle, est une personne qui sait débattre sans insulter les gens.
Lucas a écrit :
20 mars 2017, 20:02
HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
Retrouver Paul au foyer de l'opéra de Munich, au bar de la PP ou de Londres, c'est toujours un grand moment d'échanges lyriques, euphoriques, sympathiques.
Petit bréviaire du snobisme ...
Eh ben, le nombre de snobs qu'il y a sur cette terre. Enfouis toi vite sous ta couette à écouter un bon vieux CD de Maria, ils mordent ... LOL (c'est comme ça qu'il faut faire ? ou il faut rajouter 3 :lol: pour que ça fasse plus "là, je me fous carrément de ta gueule" ?)
Lucas a écrit :
20 mars 2017, 20:02

Je rappelle au passage qu'ODB n'a pas vocation à être l'antichambre du fan club de quelque chanteur que ce soit. Ce qui était vrai pour Alagna, hier, l'est aussi pour Kaufmann ou Harteros, aujourd'hui.
C'est une règle que son altesse vient d'inventer ?

Pour information, j'aime : Harteros, Kaufmann, Pirozzi, Kunde, Netrebko, Alagna, Tezier, Mosuc et même Gruberova (Comme tu vois, j'ai des gouts de chiotte et je les assume). Du coup, flûte, quand je vais les voir je dis du bien d'eux et elles. Je vais m'abstenir alors. Je ne parlerais plus que de la mise en scène, de l'orchestre ... et de l'ambiance au bar bien sûr (re LOL pour le gamin)

Et maintenant que tu as fait ton caca, on peut reparler opéra ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8661
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Giordano-Andrea Chénier-Wellber/Stölzl-Munich/TCE-03-04-07/2017

Message par HELENE ADAM » 20 mars 2017, 21:01

Lucas a écrit :
20 mars 2017, 20:02
HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
@Lucas, petite mise au point.
Paul n'est pas sourd, il n'est pas snob, il est fort cultivé et ici, nous sommes nombreux à apprécier sa compagnie.
J'adore ce ton de maîtresse d'école. Comme tu peux être premier degré, Hélène ... Il faut que je mette un smiley ou un lol à la fin de chaque phrase pour que tu comprennes?
HELENE ADAM a écrit :
20 mars 2017, 17:28
Retrouver Paul au foyer de l'opéra de Munich, au bar de la PP ou de Londres, c'est toujours un grand moment d'échanges lyriques, euphoriques, sympathiques.
Petit bréviaire du snobisme ...

Je rappelle au passage qu'ODB n'a pas vocation à être l'antichambre du fan club de quelque chanteur que ce soit. Ce qui était vrai pour Alagna, hier, l'est aussi pour Kaufmann ou Harteros, aujourd'hui.
La question d'un fan-club est totalement hors sujet. Ce qui m'a choqué n'est pas du tout ton opinion sur Harteros, Kaufmann ou Alagna, sujets sur lesquels nous avons dialogué fort souvent sans problème (ou Grigolo d'ailleurs ou Del Monaco...). Non, ce qui m'a choquée c'est le ton que tu as employé à l'égard de MariaStuarda.
Je regrette que tu prennes cela pour autre chose que ce que c'est : une alerte sur certaines tonalités dans les échanges qui ne sont pas forcément plébiscités ici. Je veux bien croire que tes mots ont totalement dépassé ta pensée mais je ne vois vraiment pas ce qui justifiait dans les propos de Paul, le fait de le traiter de manière aussi méprisante. On peut aussi blesser par certains mots. Cela m'est arrivé une fois sur ce forum et j'ai fait amende honorable auprès de la personne que j'avais heurtée par des propos trop rapides et trop lapidaires.
Il parait qu'ODB est un bac à sable. Nous sommes donc tous des sales gosses prêts à s'arracher les cheveux et à se flanquer des claques quand nous parlons de nos passions d'opéra. Mais c'est tout... :wink:

PS : je suis technicienne des télécommunications, aux prises quotidiennement avec la construction de réseaux internationaux de haute technologie, ce faisant je travaille avec des techniciens de tous les pays du monde et de toutes sortes de sociétés de téléphonie. Je ne suis donc pas... maitresse d'école du tout :wink: , par contre je crois à l'amitié. En toutes circonstances. :wink:
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 49 invités