Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02-07/2017

Représentations
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7648
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par jerome » 05 mars 2017, 18:35

HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2017, 15:10
l'ouverture de Sémiramide exécutée par Mariotti vaudrait à elle seule l'écoute, AMHA.
ça c'est vrai! Magnifique direction de cette ouverture que tous les grands chefs ont voulu diriger avec des bonheurs très divers (et souvent de manière trop lente dans la 2ème moitié, cassant du coup littéralement le fameux crescendo rossinien!). Mariotti, lui dirige avec un sens du relief, une nervosité, une tension incroyable comme j'ai dû l'entendre 3 ou 4 fois seulement dans la discographie abondante de cette ouverture.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par Stefano P » 05 mars 2017, 18:59

Ce qui est étonnant dans cette production, c'est que Mariotti qui maîtrise si bien le style rossinien, avec ce côté "bigger than life", accepte en même temps un cast qui aplatit complètement l’œuvre (avec peut-être l'exception d'Idreno), la tire du côté du réalisme revendiqué par la mise en scène, avec ses évocations de l'imagerie des totalitarismes du vingtième siècle. C'est tout à fait évident quand on entend la Sémiramis laborieuse de JDD, qui se réfugie dans une incarnation presque vériste parce qu'elle est vocalement incapable d'endosser le côté flamboyant et excessif du rôle, incapacité qu'elle compense par un recours à un expressionnisme dramatique qui n'est pas du tout ce que l'on attend chez Rossini...
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7648
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par jerome » 05 mars 2017, 21:13

oui tout à fait!
cet apm je réécoutais l'intégrale studio qu'en a fait Gruberova en 1998 et je me disais que, bien que n'ayant pas, dans un autre genre, elle non plus, les moyens exacts du rôle (les graves sont assez étouffés ...), elle en avait au moins à cette époque la maîtrise technique la plus éblouissante qui soit et une santé vocale (pour ne pas dire une arrogance vocale) à toute épreuve par dessus un timbre de toute beauté, et sans aucun expressionisme. Et qu'en fait cette intégrale était vocalement d'assez haut vol et que c'est le chef (Marcello Panni) qui en était peut-être l'élément le moins convaincant. Comme quoi, cette musique est aussi une musique de chef!

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1076
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par zigfrid » 05 mars 2017, 22:39

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 févr. 2017, 19:10
Il manque quand même une chose à Radvanovsky pour être une vraie belcantiste : la capacité à colorer. Son chant est monochrome et de ce fait un tantinet ennuyeux dès lors qu'il n'y a pas d'effets spectaculaires.
Ceci dit je l'adore ;-)
une vraie belcantiste possède aussi une certaine "brillance" dans le timbre (sutherland, anderson) et surtout a des propentions à chanter juste. les défauts d'intonation de radvanovsky la disqualifient d'entrée de jeu pour prétendre briller ne serait ce quà un quart des chevilles de gencer, caballé, sutherland ou anderson..ajoutez à cela un timbre impavide et on a droit à tout, mais certes pas à une belcantiste.
(ce n'est pas la peine de lâcher les chiens, je suis vacciné contre la rage :blushing: )

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1100
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51
Localisation : Paris

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par Adalbéron » 06 mars 2017, 00:05

zigfrid a écrit :
05 mars 2017, 22:39
PlacidoCarrerotti a écrit :
17 févr. 2017, 19:10
Il manque quand même une chose à Radvanovsky pour être une vraie belcantiste : la capacité à colorer. Son chant est monochrome et de ce fait un tantinet ennuyeux dès lors qu'il n'y a pas d'effets spectaculaires.
Ceci dit je l'adore ;-)
une vraie belcantiste possède aussi une certaine "brillance" dans le timbre (sutherland, anderson) et surtout a des propentions à chanter juste. les défauts d'intonation de radvanovsky la disqualifient d'entrée de jeu pour prétendre briller ne serait ce quà un quart des chevilles de gencer, caballé, sutherland ou anderson..ajoutez à cela un timbre impavide et on a droit à tout, mais certes pas à une belcantiste.
(ce n'est pas la peine de lâcher les chiens, je suis vacciné contre la rage :blushing: )
Donc Callas ne fut pas une belcantiste ?

Je ne dirais pas que la voix de Radvanovsky manque de brillance, et je n'ai jamais remarqué chez elle de défaut d'intonation majeur, mais nous n'avons certainement pas en mémoire les mêmes représentations. Tu as un exemple ?
Dire que le timbre de Radvanovky est "impavide" est tout à fait subjectif ; c'est une impression qui peut être due à ce que Placido mentionnait au-dessus.
Il reste malgré tout que Radvanovsky est sans doute la plus grande verdienne de notre époque :mrgreen:
« L'opéra est à la musique ce qu'un lupanar est à l'amour. » — Berlioz

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1076
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par zigfrid » 06 mars 2017, 00:09

elle ne chantait pas faux. et puis je ne l'écoute pas, sa voix me hérisse.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par Stefano P » 17 mars 2017, 15:02

Signalons que Michele Mariotti vient de recevoir le prix Abbiati 2017 pour la meilleure direction d'orchestre ; le prix est décerné chaque année par l'Association des critiques musicaux italiens, il en est à sa trente-sixième édition. Cette récompense est tout à fait méritée, à mon avis !

Image
:clapping: (photo : Rocco Casaluci)
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1061
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 21 juil. 2017, 19:07

Première représentation de Semiramide dans le cadre de l'Opernfestspiele ce soir.

Le premier air de Idreno est squizzé comme en février.

Toujours pas convaincu par la production même si j'ai de meilleures sensations qu'à la création.
Le premier duo Semiramide/Arsace est très réussi.

Pour le reste je trouve que ça manque d'électricité.

La direction de Mariotti est très convaincante.
Madame est dans la salle.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1061
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 21 juil. 2017, 21:41

J’ai passé finalement une bonne soirée (représentation du 21 juillet, cast identique à celui de la création sauf pour Azéma dont le rôle est mineur).

Soirée bien meilleure qu’en début d’année où j’avais croisé un autre odbien qui si j’ai bon souvenir n’était pas ressorti non plus très emballé.
Peut-être aussi un effet festival.

Le point faible reste pour moi la mise en scène.
Beaucoup d’éléments qui ne parviennent pas à restituer d’intensité dramatique.
L’utilisation des vidéos produit un effet désastreux provoquant plusieurs fois des rires dans la salle (papillons sur le Bel raggio, Nino en croisement de Karl Lagerfeld et de Staline, se clonant en marchant comme s’il dansait sur de la techno, etc.).

Je n’ai pas ressenti l’effervescence d’un feu d’artifice vocal comme je l’espérais.

Impression d’un volume plus important pour les chanteurs sauf pour Bronwlee qui est clairement celui qui a la plus petite voix du plateau.
Quand je pense qu’il a chanté Almaviva à Bastille !

Très fort engagement de Joyce DiDonato, je l’ai trouvée impressionnante à ce titre. Pas convaincu qu’elle a la voix du rôle mais je laisse ça aux spécialistes.
Le Bel raggio n’est pas chanté comme j’ai eu l’habitude de l’entendre au disque avec les Sutherland, Anderson and co.

Les passages les plus beaux ont été pour moi les deux duos entre DiDonato et Barcellona.
C’était très intense et l’entremêlement des voix était vraiment joli. Seuls vrais moments d’émotion pour moi.

A ce sujet, j’ai beaucoup aimé Daniela Barcellona.
Pas une grosse voix mais le timbre est beau et j’ai apprécié ses variations.
Elle est affublée de rouflaquettes qui rendent le personnage de Arsace parfois un peu ridicule notamment quand elle porte la couronne sur la tête au II.

Esposito que je n’avais pas trop aimé en février m’a finalement donné l’impression d’une voix parfois profonde.
Je n’ai pas trop aimé la scène du délire où j’avais par moments l’impression d’entendre Leporello, surtout que la mise en scène ne l’épargne pas beaucoup au II.

Brownlee se voit amputé de son air au I.
Au final, il chante très peu. Son air au II est très réussi mais je n’aime toujours pas son timbre. Et le volume est vraiment très faible.

Très belle direction de Mariotti qui m’a rendu attentif à l’orchestre.
Pour l’anecdote, j’ai passé toute la soirée assis à côté de Olga Peretyatko.

Beau succès au final avec un public très enthousiaste.
Barcellona et surtout DiDonato ont été très applaudies.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7648
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rossini - Semiramide - Mariotti/Alden - Munich - 02/2017

Message par jerome » 24 juil. 2017, 13:04

Hiero von Stierkopf a écrit :
21 juil. 2017, 21:41
j’ai beaucoup aimé Daniela Barcellona.
Elle est affublée de rouflaquettes qui rendent le personnage de Arsace parfois un peu ridicule notamment quand elle porte la couronne sur la tête au II.
:lol: :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 52 invités