Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Représentations
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11580
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2017, 12:31

lionrougeetblanc a écrit :
13 févr. 2017, 10:20
Cette remarque renvoie à une anecdote racontée par JK, dans une interview, à propos d'un ténor, (dont je n'ai plus le nom en tête mais un(e) ODBien(ne) le retrouvera certainement), qui était surnommé "le canapé chantant". :nonono:
Qui connait cet épisode des Simpson (avec a participation de Domingo himself qui vient demander des conseils) ? Je recommande ;-)

Image

The Homer of Seville !
En français : Le Barbier de Springfield
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Ernesto
Alto
Alto
Messages : 393
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Ernesto » 13 févr. 2017, 13:41

Les vrais artistes sont toujours clivant. Tant d'autres, qui ont un chant plus "policé", tombent rapidement dans l'oubli.Personnellement, je garde dans mes souvenirs marquants: Vickers dans Othello, Jones dans Brünnehilde ,Schröder-Feinen dans Elektra, Kabaïvanska dans Léonore de la Force, à Garnier. Et même Sylvia Sass Traviata, à Aix..
Et désormais Herlitzius dans Ortrude.

paco
Basse
Basse
Messages : 7417
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par paco » 13 févr. 2017, 15:02

PlacidoCarrerotti a écrit :
13 févr. 2017, 12:31

Qui connait cet épisode des Simpson (avec a participation de Domingo himself qui vient demander des conseils) ? Je recommande ;-)
The Homer of Seville !
En français : Le Barbier de Springfield
Actuellement diffusé sur le site du ROH : http://www.roh.org.uk/news/8-brilliant- ... ts-from-tv

Miranna
Messages : 12
Enregistré le : 01 nov. 2016, 00:26

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Miranna » 15 févr. 2017, 15:21

Pour les moins de 28 ans (et peut être d'autres catégories?): Il reste une vintaine de places pour ce soir à 35 euros en catégorie 1

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19682
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par JdeB » 15 févr. 2017, 15:25

CONFERENCE "'Lohengrin' et sa postérité", dimanche 18 février 2017, Hôtel Bedford, 17 rue de l'Arcade, 75008 Paris, 15 h 00. par Timothée Picard

"Quintessence du merveilleux romantique empreint de religiosité, ou parabole pessimiste pour modernité désenchantée ? Fable politique sur la grandeur et les dangers du héros charismatique, ou portrait de l’artiste romantique en incompris cherchant à concilier le réel et l’idéal ? 'Lohengrin' s’offre à de multiples interprétations, qui lui ont assuré une riche postérité – littéraire, musicale, cinématographique, scénique, etc. –, dont il s’agira de dessiner les grandes lignes, de Baudelaire à Julien Gracq, d’Otto Rank à Salvatore Sciarrino, de Chaplin à Werner Herzog et de Wieland Wagner à Claus Guth."
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Il prezzo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 139
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Il prezzo » 16 févr. 2017, 00:38

[quote="HELENE n

PS : ce Lohengrin est disponible à la réécoute sur France Mu pour ceux qui l'ont raté hier soir.
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... rdan-31716
[/quote]

Le dernier acte écouté. Scotché. Quelle palette d'émotions JK arrive à transmettre, même uniquement à l'audio😀Stupéfiant. Pas de rédemption pour Haller par rapport à ma soirée, Elsa totalement "extérieure". Par contre la sincérité d'Herlitzius et son incarnation (vocale à défaut de visuelle) écrasent complètement la pauvre Schuster.
Décidément quel choix imbécile que d'avoir laissé passer cette 1ère distribution.😢

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3331
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par David-Opera » 16 févr. 2017, 07:59

JdeB a écrit :
15 févr. 2017, 15:25
CONFERENCE "'Lohengrin' et sa postérité", dimanche 18 février 2017, Hôtel Bedford, 17 rue de l'Arcade, 75008 Paris, 15 h 00. par Timothée Picard
C'est entrée libre ou bien réservé au Cercle National Richard Wagner?
http://www.cnrw-paris.org/categorie/conferences/

Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 582
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par cosimus » 16 févr. 2017, 08:36

David-Opera a écrit :
16 févr. 2017, 07:59
JdeB a écrit :
15 févr. 2017, 15:25
CONFERENCE "'Lohengrin' et sa postérité", dimanche 18 février 2017, Hôtel Bedford, 17 rue de l'Arcade, 75008 Paris, 15 h 00. par Timothée Picard
C'est entrée libre ou bien réservé au Cercle National Richard Wagner?
http://www.cnrw-paris.org/categorie/conferences/
Les conférences sont réservées aux membres du Cercle mais vous pouvez vous présenter à cette conférence le jour même, comme quelqu'un qui veut se rendre compte par lui-même de l'intérêt des conférences organisées. Des adhérents viennent parfois accompagnés d'amis pour leur faire connaître ce cercle. C'est alors gratuit et sans réservation! Bien sûr si vous reveniez plus d'une fois on vous demanderait d'adhérer au Cercle national Richard Wagner. :wink:
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Avatar du membre
Adalbéron
Ténor
Ténor
Messages : 962
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51
Localisation : Paris

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Adalbéron » 17 févr. 2017, 13:44

Représentation du 15 février

Une soirée globalement plutôt ennuyeuse pour ma part, malgré de belles qualités ici et là, sans doute parce que je n'étais pas suffisamment disponible pour apprécier Wagner, écoutant presque exclusivement du Verdi, du Rossini et du Mozart depuis le début du mois de janvier où j'avais réécouté Lohengrin (version Abaddo). Seuls le début du IIe acte et le IIIe acte m'ont vraiment captivé (au premier, excusez ma trivialité, je ne pensais qu'au sandwich que j'allais manger à l'entracte). J'aime l'extension autant que la concentration dramatique (les deux dernières minute d'Il Trovatore !), mais ça me semble moins bien fonctionner dans Lohengrin que dans Tristan und Isolde par exemple (qui est pour moi un sommet, où musique et texte parviennent à me maintenir constamment attentif). Je ne m'étais pas ennuyé un instant pour Die Meistersinger l'an dernier. Mais peut-être cet ennui a-t-il pour responsables les exécutants de la partition. Ou bien, peut-être, Wagner, ce n'est pas encore pour moi.

Jolie mise en scène de Claus Guth, qui a l'avantage de présenter l'oeuvre avec un regard plein de fraicheur. Mais rien de très excitant finalement : c'est fin, c'est beau, mais souvent peu émouvant.

J'ai beaucoup aimé Stuart Skelton, qui possède une voix vraiment très belle, alliant douceur et rondeur du timbre et force de la projection. Son entrée, murmurée, allongé de dos, était un moment de grâce, tout comme son récit du Graal. Hélas, — je n'aime pas évoquer cela en général — son physique le rend peu convaincant dans cette mise en scène (canons et codes stéréotypique obligent...) [une dame a ri aux éclats quand il a frappé Telramund avec son bâton à l'acte III...] ; surtout, c'est assez étrange, il semble à certains moments être à la peine vocalement, puis retrouve tout son éclat, puis de nouveau apparaît fatigué. Quoi qu'il en soit, c'est un très beau Lohengrin, et il est pour moi celui qui tire le plus son épingle du jeu dans cette distribution.
Edith Haller est une Elsa plutôt moyenne, aux aigus criés et dont le timbre semble complètement fabriqué pour faire "jeune fille". Mais elle assure finalement tout de même le rôle convenablement.
Belle prestation de Tomasz Konieczny : joli timbre et bel engagement, mais j'avoue ne pas avoir été particulièrement emballé.
J'ai aimé l'Ortrud de Michaela Schuster, qui était la plus convaincante théâtralement, ce qui sauve ce qu'elle fait vocalement, qui est loin d'être impeccable : les aigus sont riches et bien projetés (ça fait son effet), mais tous l'ambitus de la voix souffre cependant de "trous" et le médium est souvent détimbré (on entend surtout les consonnes). Mais ça ne m'a pas dérangé plus que ça à vrai dire, puisqu'elle s'en servait pour composer théâtralement son personnage (c'est son image que je conserve le plus distinctement deux jours plus tard).
Bon Rafal Siwek — pouvant cependant manquer par moments de panache, tant sur le plan théâtral que vocal.
Enfin, superbe Héraut d'Egils Silins, noble et majestueux, bien meilleur qu'en Grand Prêtre !

Extraordinaire prestation de l'Orchestre de l'Opéra de Paris ! Des sonorités vraiment superbes... Le prélude était sans doute le plus beau moment de la soirée ! ( :blushing: ) J'ai beaucoup aimé la direction de Philippe Jordan : quand je m'ennuyais, j'écoutais l'orchestre et c'était assez délicieux. J'imagine cependant qu'il est en partie responsable également de cet ennui, puisque ça manquait tout de même constamment de tension dramatique... :lol:
« L'opéra est à la musique ce qu'un lupanar est à l'amour. » — Berlioz

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8213
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par HELENE ADAM » 17 févr. 2017, 16:52

Il prezzo a écrit :
16 févr. 2017, 00:38
HELENE ADAM a écrit :
29 janv. 2017, 11:03

PS : ce Lohengrin est disponible à la réécoute sur France Mu pour ceux qui l'ont raté hier soir.
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... rdan-31716
Le dernier acte écouté. Scotché. Quelle palette d'émotions JK arrive à transmettre, même uniquement à l'audio😀Stupéfiant. Pas de rédemption pour Haller par rapport à ma soirée, Elsa totalement "extérieure". Par contre la sincérité d'Herlitzius et son incarnation (vocale à défaut de visuelle) écrasent complètement la pauvre Schuster.
Décidément quel choix imbécile que d'avoir laissé passer cette 1ère distribution.😢
Il semble que la retransmission de France Musique soit celle du 27 janvier et non celle du 24 janvier, d'après tous ceux qui ont assisté aux deux performances. J'étais à celle du 24 mais pas à celle du 27, la distribution était la même puisque Edith Haller remplaçait aussi Martina Serafin et Tomasz Konieczny, Wolfgang Koch, mais le 24 Haller avait franchement raté son acte 3 (voir nos CR).
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 35 invités