Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Représentations
Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2470
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par dge » 12 févr. 2017, 23:28

C'est vrai qu'elle a une belle présence scénique et le théâtre lui permet de moins mettre en avant ses problèmes vocaux. Ils sont pourtant bien là. Mais Ortrud c'est aussi une très belle partition vocale et c'est une erreur de s'aventurer dans un rôle que je trouve n'être pas pour elle.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par HELENE ADAM » 12 févr. 2017, 23:54

Lohengrin, dit Jordan, ne peut se réussir qu'avec de très grandes voix. Le rôle de Lohengrin est un rôle à l'italienne, avec un legato très important. C'est un opéra de jeunesse, une oeuvre de transition, entre Rienzi et les "drames musicaux" qui suivront, avec le premier prélude qui annonce le drame mais cela reste une oeuvre simple, qu'il ne faut pas "remplir de tempi lents et lourds", il faut lui garder sa jeunesse et sa transparence (Kaufmann avait souligné aussi la différence de direction entre Jordan et Barenboim), sa fluidité et sa lumière (des cordes, des bois, des cuivres). Le "bleu argent" de Thomas Mann. On est encore loin du Ring...
C'était une très, très belle retransmission ... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 858
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Franz Muzzano » 13 févr. 2017, 00:02

HELENE ADAM a écrit :
12 févr. 2017, 23:54
Lohengrin, dit Jordan, ne peut se réussir qu'avec de très grandes voix. Le rôle de Lohengrin est un rôle à l'italienne, avec un legato très important. C'est un opéra de jeunesse, une oeuvre de transition, entre Rienzi et les "drames musicaux" qui suivront, avec le premier prélude qui annonce le drame mais cela reste une oeuvre simple, qu'il ne faut pas "remplir de tempi lents et lourds", il faut lui garder sa jeunesse et sa transparence (Kaufmann avait souligné aussi la différence de direction entre Jordan et Barenboim), sa fluidité et sa lumière (des cordes, des bois, des cuivres). Le "bleu argent" de Thomas Mann. On est encore loin du Ring...
C'était une très, très belle retransmission ... :wink:
Il dit aussi que ce legato très important n'existe pas dans Tristan, ce qui est tout simplement la plus grosse stupidité entendue, pour l'instant, en 2017, toutes interviews confondues ! J'en arrive à me demander si son très beau Tristan n'était pas un accident...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8784
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Bernard C » 13 févr. 2017, 00:16

dge a écrit :
12 févr. 2017, 22:41
Je n'avais pas du tout été convaincu par la performance d'E.Herlitzius le 24 janvier. Ce n'est pas la retransmission de ce soir qui me fera changer d'avis. L'investissement scénique ne peut masquer une voix bien fatiguée dans une tessiture qui ne plus ne lui convient pas.
Oui cher Gérard.
On peut être fasciné par l'actrice ( ? ) ou le corps de la femme ...que sais je , pour moi c'est un mystère.
Il faut être sourd pour ne pas entendre ce que tu entends fort bien et qui ne date pas d'hier.

Bernard
( il est vrai que je vais à l'opéra entendre d'abord des voix et de la musique ...le reste.....)
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par HELENE ADAM » 13 févr. 2017, 07:22

Franz Muzzano a écrit :
13 févr. 2017, 00:02
HELENE ADAM a écrit :
12 févr. 2017, 23:54
Lohengrin, dit Jordan, ne peut se réussir qu'avec de très grandes voix. Le rôle de Lohengrin est un rôle à l'italienne, avec un legato très important. C'est un opéra de jeunesse, une oeuvre de transition, entre Rienzi et les "drames musicaux" qui suivront, avec le premier prélude qui annonce le drame mais cela reste une oeuvre simple, qu'il ne faut pas "remplir de tempi lents et lourds", il faut lui garder sa jeunesse et sa transparence (Kaufmann avait souligné aussi la différence de direction entre Jordan et Barenboim), sa fluidité et sa lumière (des cordes, des bois, des cuivres). Le "bleu argent" de Thomas Mann. On est encore loin du Ring...
C'était une très, très belle retransmission ... :wink:
Il dit aussi que ce legato très important n'existe pas dans Tristan, ce qui est tout simplement la plus grosse stupidité entendue, pour l'instant, en 2017, toutes interviews confondues ! J'en arrive à me demander si son très beau Tristan n'était pas un accident...
Rien entendu concernant Tristan, mais, par ailleurs, quelle que soit l'opinion que l'on a de Philippe Jordan comme chef d'orchestre (et je l'apprécie diversement), pour l'avoir entendu en talk à Munich et à Paris, vu en masterclass à Paris (dans Mozart d'ailleurs :wink: ), et lu dans pas mal d'interview, je ne me permettrais pas d'être aussi méprisant à l'égard du musicien et de l'homme intelligent et cultivé qu'il est incontestablement (y compris comme pianiste).

PS : ce Lohengrin est disponible à la réécoute sur France Mu pour ceux qui l'ont raté hier soir.
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... rdan-31716
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 501
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par enrico75 » 13 févr. 2017, 08:08

quetzal a écrit :
13 févr. 2017, 00:16
dge a écrit :
12 févr. 2017, 22:41
Je n'avais pas du tout été convaincu par la performance d'E.Herlitzius le 24 janvier. Ce n'est pas la retransmission de ce soir qui me fera changer d'avis. L'investissement scénique ne peut masquer une voix bien fatiguée dans une tessiture qui ne plus ne lui convient pas.
Oui cher Gérard.
On peut être fasciné par l'actrice ( ? ) ou le corps de la femme ...que sais je , pour moi c'est un mystère.
Il faut être sourd pour ne pas entendre ce que tu entends fort bien et qui ne date pas d'hier.

Bernard
( il est vrai que je vais à l'opéra entendre d'abord des voix et de la musique ...le reste.....)
et ça recommence :lol:

Ernesto
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Ernesto » 13 févr. 2017, 09:50

Le cas Herlitzius illustre parfaitement l' ambiguïté de tout représentation d'opéra. A la différence d'une retransmission radio ou de l'écoute d'un CD, l'opéra n'est pas simplement le chant. C'est aussi le jeu scénique, le magnétisme des interprètes. Si on n'attache d'importance qu'au chant, on reste dans son salon à écouter un enregistrement.L' Isolde du beau chant, c'est Margaret Price, qui semble-t-il, ne l'a jamais pratiquée sur scène. Les Isolde vraies, ce sont Jones, Nilsson, Berhens, Meier, Leider etc. Et pourtant que de réserves n'ai- je pas lu sur les défauts vocaux, de certaines d'entre elles.... Et pour moi Herlitzius, par son jeu scénique, son magnétisme, son implication dans le personnage, son chant, a été une grande Ortrude à Bastille.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20784
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par JdeB » 13 févr. 2017, 09:56

tout à fait d'accord avec Ernesto !
si j'ai bien compris le projet de Wagner était très global et ne se réduisait pas au chant et à la musique, c'était une tentative de théâtral total, en musique.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9055
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par HELENE ADAM » 13 févr. 2017, 10:07

JdeB a écrit :
13 févr. 2017, 09:56
tout à fait d'accord avec Ernesto !
si j'ai bien compris le projet de Wagner était très global et ne se réduisait pas au chant et à la musique, c'était une tentative de théâtral total, en musique.
Absolument d'accord, c'est une des raisons pour lesquelles il écrivait le livret tout en composant la musique. Aucune dissociation pour lui dans l'art global qu'est l'opéra.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8784
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Wagner - Lohengrin - Jordan/Guth - ONP - 01-02/2017

Message par Bernard C » 13 févr. 2017, 10:13

Non ça ne " recommence" pas , pour recommencer il aurait fallu que ça cesse .
Les problèmes vocaux relevés par dge et d'autres ne font que perseverer depuis un bon bout de temps .
Ceci dit l' Ortrud de la seconde série a des problèmes pires dans le rôle depuis aussi des années.
C'est incroyable que l' ONP recrute ces voix usées...qui ont fait leur temps.
Bien sûr elles bénéficient d'une certaine réputation sur le circuit allemand et savent se montrer " méchantes " , mais il existe bien mieux.

La musique et le chant chez Wagner c'est d'abord par là qu'émerge le Gesamtkunstwerk et pas en chantant n'importe comment ni en dirigeant l'orchestre comme un goret même si la dramaturgie est " gêêniale !! "

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Epsilon, MariaStuarda, Yahoo [Bot] et 45 invités