Mosuc, Florez...et accessoirement Les Puritains

Représentations
valery
Ténor
Ténor
Messages : 801
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Mosuc, Florez...et accessoirement Les Puritains

Message par valery » 31 mars 2005, 17:00

Je suis retourné voir Les Puritains hier. Placido a écrit une remarquable critique fouillée; je n'y reviens pas.

Déjà ce n'est pas si souvent donné. Les ténors capables de chanter Arturo se comptent sur les doigts d'une (ou deux?) mains.
D'ailleurs le très grand Alfredo Kraus avait abandonné le rôle malgré sa technique et ses aigus, car il ne s'agit pas de balancer un seul contre-ut...
J.D.Florez prend souvent son temps et sa respiration avant de balancer ces aigus inhumains; on peut le comprendre.

Mosuc est un enchantement vocal. Quelle technique! Enfin une soprano pour laquelle on ne tremble pas en se disant "ouf, elle l'a réussi"! Elle balance les aigus avec une facilité qui fait qu'à aucun moment cela ne sent l'effort. Et Dieu sait qu'elle en balance et qu'elle les tient! Car c'est aussi une régulation du souffle parfaite (avec piani ou crescendi rendus possibles par la même occasion). Tout ceci avec un bon volume que n'ont pas souvent les soprani à aigus. C'est vrai que pour le jeu, on peut ne pas aimer. J'avais préféré la jeune Anderson de 87. Mais on ne peut vivre dans le passé (qui risque de s'enjoliver avec le temps d'ailleurs)

Quant au final, Placido a tout dit: quel ridicule qu'un metteur en scène se permette de supprimer les choeurs (qui chantent leur joie-dixit le livret), se permette de faire assassiner Arturo entre les 2 couplets guillerets d'Elvira, et se permette donc le non-sens d'une cabalette sautillante, avec paroles d'allégresse devant le cadavre dudit Arturo! Cherchez l'erreur...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 31 mars 2005, 17:04

Ce finale est catastrophique. Ce sera pareil à Berlin en juin ?

Je sais que je suis chiant avec ça mais : il semblerait que JDF s'arrête au contre-ré dans les Puritains alors qu'il est censé faire un contre-fa. Donc si on considère qu'il fait partie des quelques ténors capables de chanter Arturo, c'est peut-être exagéré.
Nous sommes tous capables de faire un contre-fa. Pourquoi ne le fait-il pas ?

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 31 mars 2005, 17:17

tuano a écrit :Nous sommes tous capables de faire un contre-fa. Pourquoi ne le fait-il pas ?
8O J'imagine que là, il y a un smiley hilare qui a sauté, c'est ça ? :wink:

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 31 mars 2005, 17:20

Non, le contre-fa est censé se faire en voix de tête.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 31 mars 2005, 17:25

tuano a écrit :Ce finale est catastrophique. Ce sera pareil à Berlin en juin ?

Je sais que je suis chiant avec ça mais : il semblerait que JDF s'arrête au contre-ré dans les Puritains alors qu'il est censé faire un contre-fa. Donc si on considère qu'il fait partie des quelques ténors capables de chanter Arturo, c'est peut-être exagéré.
Nous sommes tous capables de faire un contre-fa. Pourquoi ne le fait-il pas ?
Ben voyons ! Si je te suis bien Corelli n'avait pas la voix de Manrico puisqu'il baissait systématiquement Di quella pira d'un demi-ton. Idem pour les 4/5ième des autres tenanciers de ce rôle (en gros, à peu près tous à part Lauri-Volpi, Bonisolli et Lotric...).

Idem pour Arturo. A ma connaisance, n'ont fait un contre-fa sur scène (et encore, faut voir comment !) que Matteuzzi, Kunde, Groves, Terranova et Di Giuseppe, Morino peut-être ? Que les plus grandes stars !!!

Exit donc les Arturo de Big Lulu, Gedda (ces deux derniers ayant fait une espèce de truc assimilé à un fa en studio), Kraus, Fisichella ou Giordani, sans parler de Di Stefano !

A mon sens, il faut déjà se féliciter d'avoir un ténor à même d'assumer Un thé aux carottes, Vieni fra questa in braccia et une des deux contre-notes de Credea si misera ! Je ne sais pas si Alvarez, quand il a chanté ce rôle il y a peu, n'a pas transposé à qui mieux mieux. Qui sait même si Calleja, que j'ai pourtant entendu faire de splendides ré bémol sur scène, n'en fera pas autant en juin à Berlin ?

Soit dit en passant, dans le même genre, à part Matteuzzi et Morino, personne a ma connaissance n'a chanté le rôle d'Elvino de la Somnambule et surtout Ah perche non poss'odiarti. A bien y réflechir, Florez l'a peut-être fait d'ailleurs... Sont-ce pour autant les trois seuls à avoir pu chanter le rôle ?

Dans le genre, je trouve que Sutherland n'assume pas vraiment le rôle d'Esclarmonde parce qu'au sein de ce rôle assassin dont elle se joue des difficultés, elle ne fait pas le contre-sol ! (2nd°inside)

X

PS : c'est la mise en scène de John Dew à Berlin ? arrrrrghhhhh ! Non, pitié !!!

muriel
Basse
Basse
Messages : 2876
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Mosuc, Florez...et accessoirement Les Puritains

Message par muriel » 31 mars 2005, 17:30

valery a écrit :Je suis retourné voir Les Puritains hier. Placido a écrit une remarquable critique fouillée; je n'y reviens pas.
Oulàlà...je suis larguée, moi.
C'était où, c'était quand ?
Où est la critique de Placido ?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 31 mars 2005, 17:37

sur un site concurrent !

Xavier a écrit : Ben voyons ! Si je te suis bien Corelli n'avait pas la voix de Manrico puisqu'il baissait systématiquement Di quella pira d'un demi-ton. Idem pour les 4/5ième des autres tenanciers de ce rôle (en gros, à peu près tous à part Lauri-Volpi, Bonisolli et Lotric...).
Non, tu ne me suis pas bien. J'adorerais voir JDF en Arturo, je sais très bien que j'ai très peu de chances de voir un jour un Arturo qui fait le contre-fa donc je peux tout à fait me contenter d'un contre-ré. A Münich, j'ai eu droit à José Bros qui s'est étranglé dans l'aigu, j'aurais préféré JDF ! Et de toute façon, même avec Bros, j'ai été très indulgent, le rôle est impossible à chanter, je suis toujours admiratif des ténors (depuis que je chante moi-même et que je rate le fa, pas le contre-fa, le fa !).

C'est juste que je ne suis pas d'accord pour qu'on dise à chaque fois que JDF est l'un des seuls ténors à avoir la voix du rôle. Je suis sûr que si on se fonde sur des critères qui font qu'il a la voix du rôle, il y en a pas mal d'autres qui l'ont aussi.

Xavier a écrit :c'est la mise en scène de John Dew à Berlin ? arrrrrghhhhh ! Non, pitié !!!
Mes condoléances.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 31 mars 2005, 17:42

Je suis un peu perdue : d'après toi, tout le monde peut faire le contre-fa parce que c'est en voix de tête, mais tu reconnais toi-même que c'est très difficile et que peu de monde y arrive ? Alors pourquoi s'étonner que JDF ne prenne pas tous les risques ? :roll:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14112
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mosuc, Florez...et accessoirement Les Puritains

Message par PlacidoCarrerotti » 31 mars 2005, 17:48

muriel a écrit : Oulàlà...je suis larguée, moi.
C'était où, c'était quand ?
Où est la critique de Placido ?
Sans citer de site, tu peux taper "placido carrerotti puritani" sur Google ... mais je n'ai rien dit :wink:

Avatar du membre
Stolzing
Soprano
Soprano
Messages : 57
Enregistré le : 16 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Stolzing » 31 mars 2005, 17:49

Pour suivre la remarque de Placido sur les innombrables pains dans l'orchestre de l'opéra de Vienne, je crois effectivement que c'est le genre de répertoire dont ils n'ont absolument rien à foutre. Chaslin n'étant pas une star pouvant leur en imposer, contrairement à Karajan, ils se laissent aller, en se disant, sans doute pas totalement à tort, que la plupart des gens sont là pour les chanteurs et ne remarqueront rien. Sauf que Placido avait l'oreille à tout...

Les viennois sont un orchestre notoirement capricieux et ils jouent bien le répertoire qui leur plaît vraiment (on n'imagine pas ce que ça peut être beau quand ils jouent le Freischütz, par exemple, ou Tristan avec Thielemann).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 65 invités