Bellini - La Sonnambula - Fogliani - Monaco 24/02/2013

Représentations
Répondre
MA
Messages : 17
Enregistré le : 01 avr. 2012, 23:00
Contact :

Bellini - La Sonnambula - Fogliani - Monaco 24/02/2013

Message par MA » 09 mars 2013, 12:17

La Sonnambula - Bellini- Fogliani- Monaco 24/02/13

Mélodrame en 2 actes
Livret de Felice Romani d’après le ballet-pantomime d’Eugène Scribe et Pierre Aumer
La Somnambule ou L’arrivée d’un nouveau seigneur

Version de concert

Directeur musical Antonino Fogliani
Chef de chœur Stefano Visconti

Le comte Rodolfo In-Sung Sim
Teresa Karine Ohanyan
Amina Annick Massis
Elvino Celso Albelo
Lisa Alessandra Marianelli
Alessio Gabriele Ribis
Un notaire Vincenzo Di Nocera

Chœurs de l’Opéra de Monte-Carlo
Orchestre philarmonique de Monte-Carlo


L’œuvre a été créé le 6 mars 1831 au Théâtre Carcano à Milan .
Et cette version de concert de La Sonnambula a constitué un superbe événement avec un orchestre et des voix magnifiques.

L’orchestre philarmonique de Monte-Carlo est apparu toujours en pleine forme, dirigé par le chef Antonino Fogliani très à l’écoute des chanteurs et parfaitement à l’aise avec la partition. Tous les instruments ont joué en plein accord avec les chanteurs, sans jamais les dominer, bien au contraire et le chef qui chantait tous les airs a impulsé une musique toute de souplesse, d’harmonie et de tendresse pour les interprètes.

On a aimé la voix claire et puissante d’Alessandra Marianelli qui dès son premier air, "Tutto è gioia", exprime parfaitement la complexité de Lisa, femme sans illusion, amoureuse sans espoir, jalouse d’Amina, mais bien ancrée dans la réalité lorsqu’elle invite Rodolfo dans son auberge et se laisse complimenter. Tous ses airs seront chantés avec la même énergie et elle sera éblouissante à l’acte 2 dans "De lieti auguri…" et dans les ensembles avec Teresa et Elvino.

Très belle interprétation de Celso Albelo, constamment encouragé par le chef. Sa voix ronde et chaude a donné à Elvino une grande présence et elle a exprimé à merveille tous les sentiments qui traversent le personnage, notamment dans les airs "Prendi l’anel ti dono " et "Perdono son geloso del zefiro" et bien entendu le duo de la scène 7 avec Amina "Timori mai più".

On a apprécié aussi la technique et le velouté de la voix de Karine Ohanyan qui campe une magnifique Teresa, attachante et forte, très à l’aise dans les tutti que ce soit avec Lisa, Elvino ou Alessio, sans jamais dominer ses partenaires en dépit de ses qualités vocales.

Belle voix de Gabriele Ribis dans le rôle d’Alessio, peut-être malgré tout celle qui manquait le plus de conviction.

Enfin que dire d’Amina/Annick Massis ? Une voix sublime, d’une légéreté inouïe, traversant cette œuvre d’un bout à l’autre avec une aisance incroyable, bissant en passant, en dépit du poids du rôle, "Ah no, non posso" et éblouissante dans l’aria final "L’anello mio…" admirablement soutenue par le violoncelle. Une simplicité extrême et comme une grande retenue dans le jeu, sans doute du fait de l’absence de mise en scène , mais une force de conviction dans la voix qui donnait une présence charnelle et une profonde crédibilité au personnage.

Enfin il faut souligner aussi les magnifiques chœurs tout au long de l’œuvre, mais tout particulièrement après l’entrée de Rodolfo à la scène 6, dans la description du fantôme.

Un très beau concert.

romance
Ténor
Ténor
Messages : 647
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Bellini - La Sonnambula - Fogliani - Monaco 24/02/2013

Message par romance » 09 mars 2013, 15:00

Bonjour,

Merci de votre C.R. Un fil a déjà été ouvert sur cette représentaiton :

viewtopic.php?f=6&t=12234

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 51 invités