Barbier de Séville à Madrid

Représentations
Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 01 févr. 2005, 22:02

vraiment désolé pour tous. Je voulais dire que Bruno Pratico faisait Bartolo et non Figaro, j'ai fait une confusion
je m'en excuse

Avatar du membre
Fiordiligi
Alto
Alto
Messages : 287
Enregistré le : 10 nov. 2004, 00:00

Message par Fiordiligi » 01 févr. 2005, 22:05

tu es tout excusé Josquin, ça arrive à tout le monde... :D

Avatar du membre
richie3774
Ténor
Ténor
Messages : 515
Enregistré le : 06 avr. 2004, 23:00
Localisation : Quaregnon Belgique
Contact :

Message par richie3774 » 01 févr. 2005, 22:10

Mes impressions sur ce Barbier:

- Figaro: Pietro Spagnoli, pas mal, beau timbre, jolie couleur, chante bien, mais très prudent et manque d'éclat

- Rosina: Maria Bayo, une horreur! Elle a chanté faux du début à la fin, sa voix est très abimée, il ne lui reste plus que quelques jolies notes dans le haut médium, le reste est rauque, on dirait du papier de verre.

- Basilio: Ruggero Raimondi, il aboie avec encore beaucoup de conviction, et le timbre a encore quelques couleurs intéressantes. Il avait l'air très peu concerné par ce qui se passait sur scène.

- Bartolo: Bruno Pratico, pas brillant!

Heureusement que JDF a illuminé la soirée avec son superbe Almaviva, du timbre, de la classe, de la technique, il m'a juste semblé très fatigué sur la fin.

Direction très brutale de Gelmetti, aux prises avec un orchestre aux sonorités pas très jolies ( les cordes :evil: ) et à la discipline aléatoire.

La mise en scène ne casse pas des barreaux de chaise, les décors sont jolis mais froids et pas très logiques. A quoi sert une échelle alors qu'on n'a qu'un muret à escalader? Est-ce qu'un Bartolo, adepte du secret, et qui veut cacher sa pupille aux yeux de la population est homme à habiter dans un hall de gare pareil, ouvert à tous les vents?
Quant aux costumes! :cry: Quelle horreur! Bartolo me fait penser à un mousse avec son gilet à rayures Evitons de parler des robes à pois de Maria Bayo! :evil:

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 01 févr. 2005, 22:57

richie3774 a écrit :Quant aux costumes! :cry: Quelle horreur! Bartolo me fait penser à un mousse avec son gilet à rayures Evitons de parler des robes à pois de Maria Bayo! :evil:
Eh bien moi qui pensais avoir fait des progrès pour apprécier les mises en scène modernes ... Je trouvais que le noir/blanc tous différents mais avec une unité qui avait de l'allure au premier acte était quand même mieux que les jeans ou les costumes/cravates avec lunettes, cigarettes, pieds nus bien sûr... sans compter le nombre d'artistes qui se couchent sur les tables à plat ventre ou à plas dos peu importe (cf Le Couronnement), au moins-là ils se tenaient debout :lol: Tu me diras que je compare au pire, mais on voit bien souvent du pire depuis un grand moment ... D'accord au 2° acte c'était exagéré, surtout le costume rouge à côté du rose :roll: la nausée rapidement ...

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 02 févr. 2005, 08:20

Bon, je n'ai encore regardé que la première partie, car il fallait impérativement que je me lève très tôt le lendemain :roll: : donc je n'ai pas encore entendu le morceau de bravoure de J. D. Florez et ni vu les magnifiques(?) costumes roses...
Evidemment le grand triomphateur de la soirée est J. D. Florez qui a un timbre absolument magnifique et une technique superbe. J'ai bien aimé Figaro (Spagnoli , alors ?) : sobre, peut-être trop en retr :D ait par rapport à Florez alors que c'est quand même lui qui mène la danse. Il avait aussi quelques petits soucis à la fin de son air... Je n'ai jamais été une fervente admiratrice de M. Bayo : elle m'a toujours laissé des impressions mitigées (par exemple en Cleopatra du Giulio Cesare à Garnier il y a déjà quelques années). La voix n'a jamais été terriblement belle, mais ce qui me gêne le plus ce sont ses minauderies.
Bartolo : bien chantant mais trop "bonhomme" pour le rôle, je l'imagine toujours comme quelqu'un de méchant mais bête, donc ridicule.
Raimondi : je n'ai pas été convaincue, principalement parce qu'il ne peut plus semble-t-il chanter autrement que forte :( . Or, la Calumnia c'est justement l'alternance de passages piano, pianissimo et de forte.
Mise en scène : pour ce que j'en ai vu, elle se regarde bien, pas dérangeante, un peu terne quand même avec tous ces noirs et blancs. Mais j'attends avec impatience de voir la seconde partie, plus colorée !
Bonne journée à tous,
Kat.

Marc
Soprano
Soprano
Messages : 63
Enregistré le : 21 déc. 2004, 00:00

Message par Marc » 02 févr. 2005, 08:41

Une remarque au sujet de Pratico. Je l'ai entendu chanté Bartolo dans une mise en scène "classique". Il était fascinant et vraiment très méchant avec une forte présence (murmure dans la salle à son entrée en scène).
Il est vrai qu'à Madrid on faisait surtout resortir le ridicule.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 02 févr. 2005, 10:47

j'ai trouvé la direction inexistante, fadasse comme la mise en scène.
pietro Spagnoli a une belle voix, mais il était peu expressif, lui aussi un peu fade. Pratico à l'aise avec la diction dans "un dottor della mia sorte" mais c'est bien parce que le chef prenait son temps...
Florez excellent, idéal, mais je préfère le timbre de Vargas pour Almaviva, et je trouve qu'il n'a pas assez joué la déformation du son dans l'épisode "don alonso".
Bayo catastrophique
Raimondi décevant : 3 erreurs de texte dans la Calunnia, pas très à l'aise dans les passsages les plus physiques, je préfère sa version live de Vérone avec Scimone. mais je ne trouve pas qu'il surjoue le comique.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2860
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 02 févr. 2005, 11:26

Josquin a écrit : Les amateurs, du Barbier, si vous voulez voir une magnifique mise en scène de cette production, regardez la version de Dario Fo.
j'ai retrouvé la cassette , spectacle enregistré à Amsterdam en 1992 ?
direction Alberto Zedda
avec Jennifer Larmore, Richard Croft, David Malis, Renato Capecchi et Simone Alaimo.
la mise en scène était magnifique !!!!

Avatar du membre
Lonty
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 130
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Lonty » 02 févr. 2005, 11:35

Une amie (complètement fan de JDF qu'elle suit un peu partout), m'a dit qu'il s'arrangeait toujours avec le metteur en scène pour se retrouver à l'avant-scène pour chanter ses airs et même parfois ses duos (aux dépens de ses partenaires, semble-t-il) et c'est vrai qu'en voyant ce barbier, cela se vérifie. Du coup, je ne cesse de penser que la voix est, malgré tout le bien que je peux en penser, un peu petite !

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 02 févr. 2005, 11:36

Je me souviens que FR3 avait diffusé à presque une semaine d'intervalle de ce spectacle un autre Barbier, mis en scène par Ruggero Raimondi. C'était pas terrible, comparé au spectacle délirant de Dario Fo (qui a été présenté au Palais Garnier).

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 80 invités