Puccini - Tosca - vc - TCE 24/01/2012

Représentations
Répondre
claudionapo
Alto
Alto
Messages : 250
Enregistré le : 26 oct. 2010, 23:00

Puccini - Tosca - vc - TCE 24/01/2012

Message par claudionapo » 24 janv. 2012, 23:24

Tosca
Puccini

Opéra en trois actes (1900)
Livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d’après la pièce
de Victorien Sardou
Gianandrea Noseda  direction musicale
Svetla Vassileva  Tosca
Riccardo Massi  Cavaradossi
Lado Ataneli  Scarpia
Francesco Palmieri Cesare Angelotti
Matteo Peirone Le sacristain
Luca Casalin Spoletta
Federico Longhi Sciarrone
Marco Sportelli un geôlier
Esther Zaglia un berger
Orchestre du Teatro Regio de Turin
Chœur du Teatro Regio de Turin direction Claudio Fenoglio
Maîtrise de Radio France  direction Sofi Jeannin
MARDI 24 JANVIER 20 HEURES
Production Théâtre des Champs-Elysées
Le Teatro Regio de Turin remercie l'Institut culturel Italien à Paris pour le soutien apporté à la réalisation de ce concert.
Concert en italien, surtitré en français
1ère partie : environ 55 mn - Entracte : 20 mn - 2ème partie : environ 1h10
France Musique diffuse cet opéra le 9 février à 20h



Je rentre après avoir écouté cette tosca avec beaucoup de plaisir.
Je ne vais que rarement aux opéra en forme de concert mais tosca m'attirait bcp.
Que dire? je ne connaissais personne de cette production excepté Noseda.
J'ai trouvé très bon riccardo massi, un énorme Mario du point de vu physique (il doit faire 2m) et un bon Mario pour son chant.
Moins convaincante la Tosca, très puissant mais peut-être trop puissant dans les aigus qui étaient à mon avis trop forcés.
Scarpia? Je n'arrive à me faire une idée, je n'ai pas adoré ni deprecié, je trouve correct.
L'orchestre très bien amené par Noseda, peut-être il fallait jouer un peu plus légèrement car des fois ils emportaient les voix des chanteurs tous puissants qu'ils étaient.
Le publique à adoré et ça a été des long applaudissements.
Une très bonne soirée en définitive.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9361
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 25 janv. 2012, 08:54

C'était une version purement de concert ? J'ai beaucoup de mal à imaginer cet opéra sans le poignard, sans la fusillade, sans le saut...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 25 janv. 2012, 12:58

Aucun accessoire en effet, quelques gestes un peu ridicules pour les remplacer.

Direction beaucoup trop pressée de Noseda déséquilibrant les chanteurs, mais qui se rattrappait par une belle dynamique et des nuances soignées.

Seconds couteaux (c'est le cas de le dire) allant de l'assez mauvais (le geolier) au correct (Angelotti).
J'ai aussi bien aimé le ténor, un peu trop droit mais une belle voix, une découverte intéressante. Ataneli assez prudent dans les aigus (certains à l'octave inférieure) mais bien chantant, n'en faisant pas trois tonnes à la Ferrari mais pas non plus du niveau de... devinez qui :wink: Et une Tosca au final meilleure que ce qu'on aurait pu attendre de la part de Vassilieva, plutôt habituée à des rôles plus légers. La voix n'est plus très "nette" mais elle s'en sort vraiment bien.

Une bonne petite soirée largement supérieure à bien des reprises de l'oeuvre à Bastille ces derniers temps.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

paco
Basse
Basse
Messages : 8627
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 25 janv. 2012, 13:03

Ruggero a écrit :J'ai aussi bien aimé le ténor, un peu trop droit mais une belle voix, une découverte intéressante.
Riccardo Massi sera Don Alvaro à Buenos Aires en mars, et aussi, si je ne me trompe, Cavaradossi à Avignon au printemps (face à BUM)

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 25 janv. 2012, 13:50

paco a écrit :
Ruggero a écrit :J'ai aussi bien aimé le ténor, un peu trop droit mais une belle voix, une découverte intéressante.
Riccardo Massi sera Don Alvaro à Buenos Aires en mars, et aussi, si je ne me trompe, Cavaradossi à Avignon au printemps (face à BUM)
En mai 2012, Béatrice Uria-Monzon sera Tosca, Riccardo Massì sera Mario et Seng-Hyoun Ko chantera Scarpia.

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4086
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 25 janv. 2012, 14:24

Ruggero a écrit :
Une bonne petite soirée largement supérieure à bien des reprises de l'oeuvre à Bastille ces derniers temps.
+1
Et je n'ai absolument pas regretté la "sublime" mise en scène de l'ONP.

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 889
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par Piero1809 » 10 févr. 2012, 10:16

Retransmission du jeudi 9 février sur France Musique
TOSCA version de concert (24 janvier 2012).

Magnifique direction musicale de Gianandrea Noseda à la tête du choeur et de l'orchestre de l'opéra royal de Turin qui rend justice à une partition exceptionnelle de densité et de concision. Cette musique est tellement connue qu'on en oublie l'audace harmonique et la nouveauté pour 1899, l'année de sa composition. Les formidables accords dissonants du début impriment leur violence aux passages les plus dramatiques de l'oeuvre.

Remarquable Lado Atanelli (Scarpia) dont les moyens vocaux sont impressionnants. J'ai été particulièrement enchanté par Riccardo Massi (Cavaradossi) dont j'aime le timbre de voix, la clarté de la ligne de chant et la puissance dans le medium et l'aigu. C'est une révélation pour moi.
La voix de Svetla Vassileva (Tosca) m'a semblé mal assurée surtout dans les passages les plus tendus. Par contre la cantatrice a très bien tiré son épingle du jeu dans les passages plus légers ou sentimentaux du premier acte et également son air très émouvant de l'acte II qui fut très applaudi.
Une mention particulière à la scène du berger (chanteur ou chanteuse anonyme?), concession au folklore et peut-être clin d'oeil de Puccini à Giovanni Paisiello, génial précurseur, qui introduisit une scène analogue dans sa Nina (1789).
Très bonne performance également de la maîtrise de RadioFrance.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 75 invités