Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 14 mars 2018, 00:54

Dans le cadre du Festival des Arts qui a lieu chaque printemps à Hong Kong , le Welsh National Opera présente la production de David Pountney au Grand Theatre du Hong Kong Cultural Centre , les 15 et 17 mars 2018 :

Distribution :

Direction : Lothar Koenigs
Production : David Pountney
Mise en scène reprise : Caroline Chaney
Décors :Johan Engels
Costumes : Marie-Jeanne Lecca
Lumières : Mark Jonathan

Pelléas : Jacques Imbrailo
Mélisande : Jurgita Adamonytė
Golaud : Christopher Purves
Geneviève : Leah-Marian Jones
Arkel : Alfred Reiter
Yniold : Rebecca Bottone
A Doctor :Stephen Wells


Orchestre et Choeur du Welsh National Opera


quelques images :

.

Image

Image

Image

Image

Image
photos Clive Barda HK Arts Festival

CR après la représentation du 17 mars 2018

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 14 mars 2018, 17:15

Désolé de vous l'infliger , mais Debussy est mon idole , vraiment , si on m'approche et qu'on n'aime pas Debussy, alors je ne peux plus aimer..
C'est une chose très intime sûrement que je dis là :oops:

Ce portrait de Baschet est éternel

Image

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 16 mars 2018, 17:22

Je lis ce soir que cette représentation serait la première représentation en Asie de Pelleas et Melisande.
" Exclusive Asian Première"

"marks the 2018 centenary of Claude Debussy's death."

On peut saluer les chinois de Hong Kong de rendre cet hommage à Debussy pour le centenaire de sa mort.
Les deux représentations étaient largement sold out dans l'immense Grand Théâtre de la ville.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 556
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Verdiprati » 17 mars 2018, 03:57

Bernard C a écrit :
16 mars 2018, 17:22
Je lis ce soir que cette représentation serait la première représentation en Asie de Pelleas et Melisande.
" Exclusive Asian Première"
Je ne sais pas ce qu'ils veulent dire, mais par exemple la création tokyoïte de Pelléas se passait en 1958 avec Jean Fournet, Jacques Jansen qui s'occupait également de la "mise en scène" et la troupe japonaise.
Il y faisait sensation à l'époque.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 17 mars 2018, 04:02

Verdiprati a écrit :
17 mars 2018, 03:57
Bernard C a écrit :
16 mars 2018, 17:22
Je lis ce soir que cette représentation serait la première représentation en Asie de Pelleas et Melisande.
" Exclusive Asian Première"
Je ne sais pas ce qu'ils veulent dire, mais par exemple la création tokyoïte de Pelleas se passait en 1958 avec Jean Fournet, Jacques Jansen qui s'occupait également de la "mise en scène" et la troupe japonaise.
Merci de cette précision, ça m'étonnait un peu, mais cette manchette barre en rouge la première page du programme.
( J'ai prudemment utilisé le conditionnel dans mon post, n'ayant pas de documentation sur le sujet)

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 17 mars 2018, 16:51

Représentation du 17 mars 2018

Je suis bien trop enragé pour vous écrire quoique ce soit ce soir.

J'étouffe de rage.

Je crois bien que je n'irai plus jamais voir de Pelleas .
En concert, le plus souvent possible.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Helfin
Messages : 42
Enregistré le : 19 oct. 2017, 13:12

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Helfin » 17 mars 2018, 19:25

Une petite baignade avec les lamantins et, tu verras, ça ira mieux.

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Adalbéron » 17 mars 2018, 22:56

Bernard C a écrit :
17 mars 2018, 16:51
Représentation du 17 mars 2018

Je suis bien trop enragé pour vous écrire quoique ce soit ce soir.

J'étouffe de rage.

Je crois bien que je n'irai plus jamais voir de Pelleas .
En concert, le plus souvent possible.

Bernard
J'espère que tu t'en remettras quand même ;)
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 18 mars 2018, 01:13

Adalbéron a écrit :
17 mars 2018, 22:56
Bernard C a écrit :
17 mars 2018, 16:51
Représentation du 17 mars 2018

Je suis bien trop enragé pour vous écrire quoique ce soit ce soir.

J'étouffe de rage.

Je crois bien que je n'irai plus jamais voir de Pelleas .
En concert, le plus souvent possible.

Bernard
J'espère que tu t'en remettras quand même ;)
Je ferai un CR détaillé peut être dans la journée dun spectacle qui avait des moyens d'être d' exception.


Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9369
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Debussy-Pelleas et Melisande-Koenigs/Pountney - Hong Kong - 03/2018

Message par Bernard C » 28 mars 2018, 08:32

Bernard C a écrit :
18 mars 2018, 01:13

Je ferai un CR détaillé peut être dans la journée dun spectacle qui avait des moyens d'être d' exception.


Bernard
J'ai enfin travaillé le CR de cette production , notamment la question épineuse du personnage de Melisande et le finale du IV qui conduit à se poser des questions importantes sur l'oeuvre.
Tellement importantes pour moi que j'avais du mal à les creuser.

Cependant je sursois à toute publication de CR y compris en direct , concernant le Tristan II de Jonas Kaufmann à Carnegie , le Cosi du Met , la Lucia de Pratt , la Luisa Miller de Yoncheva/Domingo et la Bolena de S.Radvanovsky auxquels je vais assister prochainement.

Je prie les lecteurs d'ODB de pardonner ce retard et cette suspension pour des comptes rendus que j'avais annoncés.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fomalhaut, MariaStuarda et 73 invités