Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Représentations

Après avoir vu cette Bohème à l'Opéra Bastille, vous pouvez dire que...

Le sondage s’est terminé le 31 déc. 2017, 07:36

vous avez aimé voire adoré
29
36%
vous n'avez pas aimé voire détesté
41
51%
autre réponse
10
13%
 
Nombre total de votes : 80

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par paco » 17 déc. 2017, 11:38

MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 01:39
Bref, lorsque l'on veut réinterpréter une œuvre, il faut avoir du talent et je crois, après son Rigoletto, que Claus Guth n'en a qu'un très limité.
C'est aussi ma conclusion après avoir vu ses Lohengrin, Rigoletto et Bohême. Dans le style Regie, il y a bien mieux ! (que l'on aime ou pas le Regie, là n'est pas le sujet)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7048
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par MariaStuarda » 17 déc. 2017, 11:48

paco a écrit :
17 déc. 2017, 11:38
MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 01:39
Bref, lorsque l'on veut réinterpréter une œuvre, il faut avoir du talent et je crois, après son Rigoletto, que Claus Guth n'en a qu'un très limité.
C'est aussi ma conclusion après avoir vu ses Lohengrin, Rigoletto et Bohême. Dans le style Regie, il y a bien mieux ! (que l'on aime ou pas le Regie, là n'est pas le sujet)
Absolument. Ce qui est en cause ici n’est pas le genre mais le talent !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10492
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 17 déc. 2017, 23:22

MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 11:48
paco a écrit :
17 déc. 2017, 11:38
MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 01:39
Bref, lorsque l'on veut réinterpréter une œuvre, il faut avoir du talent et je crois, après son Rigoletto, que Claus Guth n'en a qu'un très limité.
C'est aussi ma conclusion après avoir vu ses Lohengrin, Rigoletto et Bohême. Dans le style Regie, il y a bien mieux ! (que l'on aime ou pas le Regie, là n'est pas le sujet)
Absolument. Ce qui est en cause ici n’est pas le genre mais le talent !
Tu as peur qu'on ait pas compris ton appréciation de Claus Guth ? :wink: (que je ne partage pas du tout mais je l'ai déjà expliqué une fois plus haut dans le fil, cela me parait suffisant...ce qui se conçoit bien etc etc....).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7048
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par MariaStuarda » 17 déc. 2017, 23:36

Ma chère Hélène,
Je réagissais au post de Paco.
Ne sois pas primaire STP.

opera-tic
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 246
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00
Localisation : Paris

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par opera-tic » 18 déc. 2017, 00:20

HELENE ADAM a écrit :
17 déc. 2017, 23:22
MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 11:48
paco a écrit :
17 déc. 2017, 11:38
MariaStuarda a écrit :
17 déc. 2017, 01:39
Bref, lorsque l'on veut réinterpréter une œuvre, il faut avoir du talent et je crois, après son Rigoletto, que Claus Guth n'en a qu'un très limité.
C'est aussi ma conclusion après avoir vu ses Lohengrin, Rigoletto et Bohême. Dans le style Regie, il y a bien mieux ! (que l'on aime ou pas le Regie, là n'est pas le sujet)
Absolument. Ce qui est en cause ici n’est pas le genre mais le talent !
Tu as peur qu'on ait pas compris ton appréciation de Claus Guth ? :wink: (que je ne partage pas du tout mais je l'ai déjà expliqué une fois plus haut dans le fil, cela me parait suffisant...ce qui se conçoit bien etc etc....).
Helene, vous avez peur qu'on n'ait pas compris que vous appréciez ce pauvre Guth.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10492
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 18 déc. 2017, 00:23

opera-tic a écrit :
18 déc. 2017, 00:20
Helene, vous avez peur qu'on n'ait pas compris que vous appréciez ce pauvre Guth.
Je n'ai peur de rien :lol: et je ne pense pas que Guth soit "pauvre"...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9119
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par Bernard C » 18 déc. 2017, 00:50

HELENE ADAM a écrit :
18 déc. 2017, 00:23
opera-tic a écrit :
18 déc. 2017, 00:20
Helene, vous avez peur qu'on n'ait pas compris que vous appréciez ce pauvre Guth.
Je n'ai peur de rien :lol: et je ne pense pas que Guth soit "pauvre"...
Guth doit être riche , on n'en doute pas , mais pauvre de talent c'est certain .

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9119
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par Bernard C » 18 déc. 2017, 02:27

" Pauvre Guth" :

Magnifique critique , Tubeuf est en forme :

http://blogsv2.qobuz.com/andre-tubeuf/2 ... de-lopera/


Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10492
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par HELENE ADAM » 18 déc. 2017, 07:38

Ce soir c'est la Première avec Benjamin Bernheim et c'est complet (rappel : le lundi c'est moins cher).
J'y retourne jeudi pour la distribution B (j'avais eu la A complète lors de la Première), et je me ferai un plaisir de voir comment les "B" se seront adaptés à la mise en scène de Guth. :wink:
C'est encore Dudamel :Jumpy:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 7926
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini - La Bohème - Dudamel/Guth - ONP - 11-12/2017

Message par paco » 18 déc. 2017, 09:39

"Il faudrait mettre les metteurs en scène d’opéra au pain sec. Cela n’en ferait pas automatiquement des génies, du moins cela briderait le goût irrépressible qu’ils ont désormais de coûter. Chercher midi à quatorze heures est le plus court chemin d’un point à un autre qu’ils ont trouvé pour coûter, avec le beau prétexte de l’innovation". (extrait de la critique de Tubeuf).

C'est exactement la réflexion que je me suis faite en voyant les 3 NP de La Bohême cet automne (ROH, ONP, Amsterdam) : que de grandiloquence dans le décor, là où l'histoire parle de dénuement !! Et du coup, quelque chose ne fonctionne pas, on tombe trop souvent dans le contre-sens entre le texte et le visuel. Les Bohême disent qu'ils crèvent de faim et de froid, mais on a sous les yeux des décors sublimement somptueux à la place de ce qui est sensé être une mansarde pauvrette mal chauffée (sauf peut-être Londres qui était plus Ikea que décor somptueux, mais quand même bien propre sur soi...).

Les théâtres du West End londonien sont fauchés depuis environ 30 ans, du coup il n'y a quasiment plus de décors pour les pièces de théâtre (je parle ici de théâtre, pas des Musicals), souvent réduits à une table et des chaises. Eh bien cela oblige les metteurs en scène à se concentrer sur leur coeur de métier : la direction d'acteurs, l'analyse fouillée du texte, le travail sur les mots, sur les nuances, les intentions, ... Et cela donne parmi les meilleures expériences théâtrales que je connaisse. Le précurseur de cette façon de faire du théâtre "sobre" officiait il y a déjà au moins un demi-siècle : Peter Brook. Décidément, lui au moins avait du génie...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 35 invités