Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Représentations
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 15:13

paco a écrit :
21 avr. 2017, 14:50
Moui enfin pour une fois je rejoins David ;-)
En effet, malgré mes réserves quelques pages plus haut, je trouve que la mes de Tcherniakov est pleine de qualités, en tous cas elle n'est pas le problème principal.
Pour moi le gros handicap de cette production c'est la distribution, qui n'est absolument pas à la hauteur, en termes de gabarit vocal et de carrures d'interprètes, des exigences des opéras de Korsakov. Tout à fait d'accord avec Lucas sur ce point : un Cosi chanté "proprement" sera chiantissime, c'est pareil pour les opéras de Rimsky. Et le Prologue avec Manistina, estimable chanteuse mais qui passe difficilement la rampe dans un vaisseau comme Bastille, ça casse tout de suite l'élan...
Si je faisais un parallèle : j'ai adoré le Prince Igor de Tcherniakov à Amsterdam, mais la distribution était 5 étoiles. Aurais-je autant aimé ce spectacle sans ce niveau vocal ??
Je suis assez d'accord aussi (décidément c'est mon jour de consensus) mais autant j'ai été enthousiasmé par Prince Igor (aussi grâce à la musique et certes dans une très grande distribution (au MET)), autant, je n'ai pas l'impression qu'on joue là dans la même cour avec cette fille des neiges qui est , certes, une belle partition mais sans plus.
J'ai écouté les extraits de Lucas, c'est effectivement beau et de qualité superieure à ce que j'ai entendu hier à Bastille mais ça ne change pas mon avis sur l'oeuvre.

paco
Basse
Basse
Messages : 7586
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par paco » 21 avr. 2017, 15:20

Oui comme toi je pense que la Fille des neiges et le Prince Igor ne jouent pas dans la même cour.
Tout comme d'ailleurs la Fille des neiges comparée à Sadko ou d'autres opéras de Rimsky. C'est une oeuvre mineure au sein de son opus.

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 170
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par kirby » 21 avr. 2017, 15:37

Je suis d'accord avec beaucoup de ce qui a été dit ici.

Moi, ce qui m'a gêné, c'est aussi la construction dramatique.
Cet opéra est un enchaînement de numéros sur un livret assez simple au final, ce qui donne une impression d'étirement...
Heureusement la beauté d’une majorité des séquences musicales fait de l'oeuvre une suite de jolis moments pour l'oreille et une jolie séquence finit par relancer l'attention d'une autre moins bien faite musicalement, mais je suis sortie en me disant aussi que j'avais assisté à une oeuvre intéressante, mais mineure.

Enfin, j'ai eu du mal avec l'histoire...elle tombe amoureuse du méchant qui dans la mise en scène veut l'acheter puis la viole presque...dés qu'elle a un coeur, elle chante ses louanges...le "gentil" Lel qui préfère la pimbêche...il doit y avoir une morale qui m'échappe...ça doit être un truc russe....

Dernier commentaire...personne n'a signalé la ressemblance entre Lel et Brice de Nice !!!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par HELENE ADAM » 21 avr. 2017, 16:23

kirby a écrit :
21 avr. 2017, 15:37
Enfin, j'ai eu du mal avec l'histoire...elle tombe amoureuse du méchant qui dans la mise en scène veut l'acheter puis la viole presque...dés qu'elle a un coeur, elle chante ses louanges...le "gentil" Lel qui préfère la pimbêche...il doit y avoir une morale qui m'échappe...ça doit être un truc russe....
:lol:
Je n'ai pas vu encore la Fille de neige dans cette mise en scène donc je ne sais pas comment Tcherniakov a éclairé (ou obscurci) l'histoire mais c'est un conte cruel puisqu'il ne peut pas, par définition, avoir de fin heureuse. Pour que l'hiver, qui a duré 15 ans, le plus long jamais connu, qui a été rude et impitoyable, laisse sa place au printemps, il faut que le soleil triomphe. Le soleil triomphe parce que la Fille de neige est enfin tombée amoureuse ce qui a réchauffé son coeur. Automatiquement, elle fond et en meurt. Les villageois de cette improbable communauté appelée Berendeïs fêtent le retour du printemps, chantent l'hymne au soleil sous la houlette du tsar pour un final gai, la tragédie qui a frappé l'héroïne étant le passage obligé pour le bonheur de tous. Je ne sais pas si c'est spécifiquement Russe, mais c'est un vrai conte, au sens où il puise dans le folklore des histoires racontées à la veillée, pour conjurer les difficultés de vivre quand la nature était hostile. Il symbolise tout autant la nécessaire petite mort de l'enfance pour le passage à l'âge adulte comme la plupart des contes.
RK, à son habitude, illustre particulièrement bien au travers des différents personnages (qui ne sont jamais tout blanc ou tout noirs d'ailleurs), la richesse de ce folklore tant par les thèmes qu'il attribue à chacun que par les couleurs de l'orchestration qui varie selon les sentiments exprimés. Mais j'imagine qu'il faut un peu se familiariser avant avec son style musical. :wink:
(la suite après le 25, quand j'aurais vu cette mise en scène, ce qui m'inquiète le plus dans les commentaires lus, ce sont les réserves assez unanimes quant à la faiblesse de la distribution. Ca c'est vraiment un loupé de la part de Lissner. Des chanteurs Russes à tomber par terre, il y en a des dizaines en Russie qui rêveraient de faire un petit ou un grand rôle à l'ONP.)

kirby a écrit :
21 avr. 2017, 15:37
Dernier commentaire...personne n'a signalé la ressemblance entre Lel et Brice de Nice !!!
Si je l'ai lu dans un commentaire plus haut. :wink:
Leb wohl! Mir zürnt der Gral, wenn ich noch bleib!
Leb wohl, leb wohl!


Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 16:43

HELENE ADAM a écrit :
21 avr. 2017, 16:23
kirby a écrit :
21 avr. 2017, 15:37
Dernier commentaire...personne n'a signalé la ressemblance entre Lel et Brice de Nice !!!
Si je l'ai lu dans un commentaire plus haut. :wink:
un Braïsse de Naïsse un peu efféminé quand même, non ?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2165
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par micaela » 21 avr. 2017, 17:04

Efféminé ? Mais non... Voix masculine très haute ne signifie pas forcément manque de virilité...Quant à son look (du moins au début, avant de revêtir une tenue plus ou moins traditionnelle), ça faisait plutôt hard-rocker en vadrouille que Brice de Nice...(et comme j'aime le rock à guitares, ça ne m'a pas embêtée).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 17:21

micaela a écrit :
21 avr. 2017, 17:04
Efféminé ? Mais non... Voix masculine très haute ne signifie pas forcément manque de virilité...Quant à son look (du moins au début, avant de revêtir une tenue plus ou moins traditionnelle), ça faisait plutôt hard-rocker en vadrouille que Brice de Nice...(et comme j'aime le rock à guitares, ça ne m'a pas embêtée).
Je parlais du look en effet.
t'as pas trouvé ????

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2165
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par micaela » 21 avr. 2017, 17:38

Absolument pas. Ca ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou à un look coloré, et pas vraiment à la hauteur de la voix (Néron dans le Couronnement de Poppée n'est pas un personnage efféminé). C'est une question culturelle. Ce que nous trouvons efféminé ne le sera pas pour d'autres.
Sinon, on peut trouver les gars en kilt qui se livrent au lancer de troncs d'arbre efféminés parce qu'ils portent une jupe.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par MariaStuarda » 21 avr. 2017, 17:41

micaela a écrit :
21 avr. 2017, 17:38
Absolument pas. Ca ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou à un look coloré, et pas vraiment à la hauteur de la voix (Néron dans le Couronnement de Poppée n'est pas un personnage efféminé). C'est une question culturelle. Ce que nous trouvons efféminé ne le sera pas pour d'autres.
Sinon, on peut trouver les gars en kilt qui se livrent au lancer de troncs d'arbre efféminés parce qu'ils portent une jupe.
Je me suis mal exprimé. ça n'était pas lié aux cheveux longs mais quand même aux attitudes.
Bon disons que Lel est un peu metrosexuel LOL

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Rimski-Korsakov - La Fille de Neige - Tatarnikov/Tcherniakov - ONP - 04-05/2017

Message par Lucas » 22 avr. 2017, 11:25

MariaStuarda a écrit :
21 avr. 2017, 15:13
Autant j'ai été enthousiasmé par Prince Igor (aussi grâce à la musique et certes dans une très grande distribution (au MET)), autant, je n'ai pas l'impression qu'on joue là dans la même cour avec cette fille des neiges qui est , certes, une belle partition mais sans plus.
J'ai écouté les extraits de Lucas, c'est effectivement beau et de qualité superieure à ce que j'ai entendu hier à Bastille mais ça ne change pas mon avis sur l'oeuvre.
Don Giovanni avec des chanteurs de série B et une mise en scène de série Z apparaîtrait aussi comme une œuvre secondaire dans le corpus mozartien.

De surcroît, j'ai donné, en page 6, un guide d'écoute musicale avec une vingtaine d'extraits chantés par les plus grands chanteurs russes (Arkhipova, Vichnevskaïa, Lemeshev, Kozlovsky, Netrebko, Vedernikov ...). Or manifestement personne n'a fait l'effort de cliquer dessus un peu comme si, sans le support de l'image ou du sacro-saint spectacle vivant, certains amateurs d'opéras étaient incapables d'apprécier une musique à sa juste valeur.

Bref, un peu de modestie devrait conduire à dire "je n'aime pas cette œuvre" au lieu d'écrire "cette œuvre est secondaire". Et surtout, quand on est conscient que l'interprétation n'était pas à la hauteur de l'enjeu, on se garde de donner ainsi un jugement péremptoire surtout si c'est pour porter aux nues n'importe quelle bouse belcantiste.
quetzal a écrit :
01 avr. 2017, 21:34

Aujourd'hui j'étudie ( et j'écoute ) à chaque moment libre que j'ai Snegourotchka qu'on va avoir la chance à Paris d'avoir très bientôt à l'Opéra .

J'ai entendu il y a fort longtemps Kondrachine qui m'avait marqué, et je connais surtout bien Fedosseiev avec Arkhipova qui me renvoie à ma jeunesse .

Et puis sur Deezer je suis tombé il y a quelques mois sur la version (radio) française incroyable de Bruck .
Je suis fasciné , j'écoute et je réécoute , dans les avions , dans les trains et dans les métro ... j'entends à travers Rimski , Borodine et Manon et Debussy et une chose indéfinissable qui en fait une chose unique , avec un texte incroyablement poétique ...
Tout est dit et bien dit. Cet opéra est un chef d'œuvre absolu. Encore faudrait-il que les spectateurs soient capables de faire voguer leur imagination en fonction de la musique qui doit, à elle seule, susciter de l'émotion.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 34 invités