Discographie I Masnadieri

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !

Entre ces 2 versions, laquelle préférez-vous ?

Le sondage s’est terminé le 14 mars 2009, 00:24

Gardelli / Caballé - Bergonzi
10
71%
Bonynge / Sutherland - Bonisolli
4
29%
 
Nombre total de votes : 14

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aroldo » 23 juil. 2017, 11:50

Aïe, je crains un peu l'écoute de cette version pour te convaincre des mérites de l’œuvre : Gardelli, ça peut être très ennuyeux, ces années là, et Caballé dans cet emploi, je suis dubitatif. Et Cappucilli ... (cela dit, il chante très bien le beau monologue de Don Carlo dans l'Ernani que je viens d'écouter avec Zampieri). Dans le sondage, ça reste la version plébiscitée (par 10 personnes, ça n'est pas non plus énrome). Mais, avec mes préjugés, j'imagine un studio un peu plat, malgré Bergonzi.

Cela dit, n'oublie pas Schiller à l'écoute, ça permettra de passer harmonieusement de Mendelssohn à ce Verdi là (le choc pourrait être rude, sinon !)
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par DieFeen » 23 juil. 2017, 12:08

aroldo a écrit :
23 juil. 2017, 11:50
Aïe, je crains un peu l'écoute de cette version pour te convaincre des mérites de l’œuvre : Gardelli, ça peut être très ennuyeux, ces années là, et Caballé dans cet emploi, je suis dubitatif. Et Cappucilli ... (cela dit, il chante très bien le beau monologue de Don Carlo dans l'Ernani que je viens d'écouter avec Zampieri). Dans le sondage, ça reste la version plébiscitée (par 10 personnes, ça n'est pas non plus énrome). Mais, avec mes préjugés, j'imagine un studio un peu plat, malgré Bergonzi.
Je n'ai que cela à disposition ; l’œuvre ne suscite pas plus d'intérêt pour ce qui me concerne et je saurai m'en contenter :)
Sans provocation aucune, n'est-ce pas un peu surfait de renvoyer toujours Gardelli à ces critiques-là ?
Sinon, je me souviens que Caballé ne m'emballait pas du tout : je n'ai pas été fidèle à cet amour de jeunesse :oops:

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7929
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie I Masnadieri

Message par jerome » 23 juil. 2017, 12:17

Suis d'accord avec Aroldo! La version Gardelli est assez fade. Gardelli lui-même est très monotone dans sa direction (alors qu'il était capable de choses formidables quelques années auparavant). C'est bien chanté dans l'ensemble mais ça ne décolle jamais non plus vraiment sur ce plan là parce que Caballé n'est pas très à l'aise dans ce rôle trop technique pour elle, Bergonzi est divin sauf qu'on entend un Alfredo ou un Don Carlo (il lui manque la vaillance indispensable), Cappuccilli très bien mais neutre, ...
En studio, c'est Bonynge qu'il faut écouter parce qu'avec lui à la baguette il y a une vraie dynamique et que le cast est autrement pertinent avec une réelle plus-value concernant soprano et ténor.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2231
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aurele » 23 juil. 2017, 12:26

La version de Bonynge n'a pas été rééditée depuis très longtemps à ma connaissance malheureusement.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1392
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 23 juil. 2017, 13:51

jerome a écrit :
23 juil. 2017, 11:21
Adalbéron a écrit :
23 juil. 2017, 09:03
Tant que tu ne citeras pas de sources précises, je continuerai à croire que ce sont tes goûts et tes fantasmes personnels que tu élèves en vérité objective.
Que les choses soient bien claires: tu crois bien ce que tu as envie de croire et je n'ai absolument aucune vocation à te convaincre car je m'en carre grave dans l'absolu.
Mes sources, elles sont claires et précises et en général accessibles à qui veut bien s'en donner les moyens (ben bougez-vous le cul!) et je les ai plusieurs fois citées: les partitions, les biographies, les mémoires, les correspondances (compositeurs, chanteurs, ...), la presse de l'époque, les traités, ... moi ça fait des années et des années que je fais ça parce que c'est ma passion! Je n'interdis à personne d'en faire autant.
MAIS
Je ne vais pas, à chaque fois que je dis un truc, re-préciser tout cela! Non mais sérieux! J'ai autre chose à foutre de ma vie que de devoir justifier en long, en large et en travers, le moindre de mes propos. D'ailleurs je n'ai pas à justifier quoi que ce soit! Et puis pour qui ? Pour des personnes qui de toutes façons ont des a priori à mon endroit et n'ont pas du tout l'intention d'en changer? Parce que quelque part, ça les arrange bien de croire que ce que je raconte, je l'invente à des fins personnelles! Ben non désolé, je n'ai aucun fantasme personnel en la matière.

Mais y a des jours où je me dis que ça n'a aucun intérêt de partager quoi que ce soit avec qui que ce soit quand c'est pour avoir ce genre de réactions (ou d'autres encore pires!) ... c'est énergivore et terriblement chronophage ... :(
Rien ne sert de s'énerver ainsi Jérôme. Je lis toujours avec une grande attention ce que tu écris, crois-le bien, sincèrement.
C'est que ce que tu affirmes par moment semble entrer en contradiction avec ce que je peux lire ailleurs, et dans des ouvrages qu'on peut considérer sérieux. Mais je n'ai évidemment pas lu autant de textes que toi.
Quand je parle de choses que je n'ai pas connues, j'en parle avec réserve puisque les sources peuvent être variées et sont toujours produite par des hommes différents et différents de moi. Tu adoptes souvent un ton péremptoire qui peut sembler autoritaire. Mais je sais bien aussi que tu sais nuancer et que tu n'as pas peur de revendiquer des goûts personnels qui pourraient entrer en contradiction avec certaines thèses que tu as énoncées ailleurs. ;)
Mais donc je me bougerai le cul moi-même les prochaines fois pour essayer de justifier ce que tu avances (je ne disais pas ça parce que j'aurais la flemme de chercher mais parce que j'aimerais savoir où tu trouves certaines informations).
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aroldo » 23 juil. 2017, 14:59

DieFeen a écrit :
23 juil. 2017, 12:08
aroldo a écrit :
23 juil. 2017, 11:50
Aïe, je crains un peu l'écoute de cette version pour te convaincre des mérites de l’œuvre : Gardelli, ça peut être très ennuyeux, ces années là, et Caballé dans cet emploi, je suis dubitatif. Et Cappucilli ... (cela dit, il chante très bien le beau monologue de Don Carlo dans l'Ernani que je viens d'écouter avec Zampieri). Dans le sondage, ça reste la version plébiscitée (par 10 personnes, ça n'est pas non plus énrome). Mais, avec mes préjugés, j'imagine un studio un peu plat, malgré Bergonzi.
Je n'ai que cela à disposition ; l’œuvre ne suscite pas plus d'intérêt pour ce qui me concerne et je saurai m'en contenter :)
Sans provocation aucune, n'est-ce pas un peu surfait de renvoyer toujours Gardelli à ces critiques-là ?
Sinon, je me souviens que Caballé ne m'emballait pas du tout : je n'ai pas été fidèle à cet amour de jeunesse :oops:
Si, si, c'est du préjugé (c'est une version de l'oeuvre que je n'ai jamais entendue) qui vient de mon ennui souvent devant cette série chez Philips, qui me rendait curieux sur papier et qui presque toujours s'est révélée décevante. Mais peut-être que celui-ci n'est pas si mal, même si Jérôme n'a pas l'air emballé non plus.

Ce que je veux dire, c'est qu'on a beau faire (en tout cas moi, qui n'ai pas de formations musicales), si la version n'est pas emballante (et en particulier si elle n'est pas bien dirigée) la beauté de la musique peut vraiment ne pas apparaître.

Idem pour Caballé, sinon (sauf dans Strauss, la musique espagnole et quelques trucs épars).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7929
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie I Masnadieri

Message par jerome » 23 juil. 2017, 17:03

Adalbéron a écrit :
23 juil. 2017, 13:51
Rien ne sert de s'énerver ainsi Jérôme.
Mais c'est pas que je veuille m'énerver, bien au contraire! Suis un garçon très pacifiste! Seulement voilà moi je suis fatigué et parfois blessé par certaines attaques persos qui n'ont rien à faire ici et qui sont d'autant plus gratuites qu'elles viennent de personnes qui ne me connaissent pas. Et la dernière saloperie en date qui vient de Peleo, là elle ne passe pas!
Moi quand j'argumente, je ne suis que sur le musical et en face très souvent, faute d'arguments solides et étayés pour m'apporter la contradiction (ce qui amènerait un vrai débat même si chacun est amené in fine à rester sur ses positions, ça c'est pas grave!), eh ben on verse dans l'attaque perso en contestant, de manière plus ou moins insultante, non plus les arguments mais l'émetteur des dits-arguments! Ben non désolé, c'est pas ça un vrai débat, un vrai échange même passionné, on ne s'en prend pas aux personnes!
Et moi tout ça, ça me fatigue.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1392
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 24 juil. 2017, 17:20

jerome a écrit :
23 juil. 2017, 17:03
Adalbéron a écrit :
23 juil. 2017, 13:51
Rien ne sert de s'énerver ainsi Jérôme.
Mais c'est pas que je veuille m'énerver, bien au contraire! Suis un garçon très pacifiste! Seulement voilà moi je suis fatigué et parfois blessé par certaines attaques persos qui n'ont rien à faire ici et qui sont d'autant plus gratuites qu'elles viennent de personnes qui ne me connaissent pas. Et la dernière saloperie en date qui vient de Peleo, là elle ne passe pas!
Moi quand j'argumente, je ne suis que sur le musical et en face très souvent, faute d'arguments solides et étayés pour m'apporter la contradiction (ce qui amènerait un vrai débat même si chacun est amené in fine à rester sur ses positions, ça c'est pas grave!), eh ben on verse dans l'attaque perso en contestant, de manière plus ou moins insultante, non plus les arguments mais l'émetteur des dits-arguments! Ben non désolé, c'est pas ça un vrai débat, un vrai échange même passionné, on ne s'en prend pas aux personnes!
Et moi tout ça, ça me fatigue.
Il ne me semblait pas avoir cédé à ce type de pratique, mais j'entends.
Je suis aussi très pacifique.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par DieFeen » 25 juil. 2017, 09:33

aroldo a écrit :
23 juil. 2017, 11:50
Aïe, je crains un peu l'écoute de cette version pour te convaincre des mérites de l’œuvre : Gardelli, ça peut être très ennuyeux, ces années là, et Caballé dans cet emploi, je suis dubitatif. Et Cappucilli ... (cela dit, il chante très bien le beau monologue de Don Carlo dans l'Ernani que je viens d'écouter avec Zampieri). Dans le sondage, ça reste la version plébiscitée (par 10 personnes, ça n'est pas non plus énrome). Mais, avec mes préjugés, j'imagine un studio un peu plat, malgré Bergonzi.
Cela dit, n'oublie pas Schiller à l'écoute, ça permettra de passer harmonieusement de Mendelssohn à ce Verdi là (le choc pourrait être rude, sinon !)
Gardelli ou pas -je ne connais aucune autre version de cet opéra- I Masnadieri ne m'ennuie plus : j'ai simplement dû aussi mettre de côté certains a priori inhérents aux considérations généralement admises pour quelques "Verdi de jeunesse" (j'exclue d'emblée Un giorno di Regno, Ernani, MacBeth et Luisa Miller)... Cela étant écrit, qu'est-ce que cette écriture -ou cette écoute ?...- me semble par moment... routinière ! J'y retrouve toutes les recettes et de l'époque et du compositeur, comme la scène qui précède la cavatine d'Amelia au I ou l'intervention du chœur dans la scène introductive du II ; rien de vraiment original qui suscite la prise de pouvoir de l'émotion sur la raison :lol:
Quand à la cabalette et à son final de cette même Amelia au II <<Carlo vive>>, que de souffrances vocales pour l'interprète : nous sommes plusieurs à signaler les difficultés du rôle pour Caballe...
J'avais justement acquis cet enregistrement, comme quelques autres de la première partie de carrière de Verdi, sur l'assurance supposée de distributions alléchantes et d'abord sur le nom de l'Espagnole que je croyais apprécier voici une vingtaine d'années, à l'image de sa Tosca par Davis. Le temps est passé et je ne supporte plus guère entendre son timbre...
Ainsi, comme lors des 10 ou 15 dernières écoutes de cet enregistrement, il ne me reste pas grand chose une fois l'écoute achevée ; en revanche, et malgré un certain manque d'originalité -mais comme tant de Donizetti aussi, pour la plupart des profanes que nous sommes ; Yonel, arrête de taper !- un certain plaisir commence à se dégager assuré par des enchaînements bien ficelés et de bien jolis ensembles. Il doit vraiment falloir goûter à cette musique directement au théâtre pour en être plus durablement marqué.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1748
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aroldo » 25 juil. 2017, 09:44

"(j'exclue d'emblée Un giorno di Regno, Ernani, MacBeth et Luisa Miller)"

Je suis curieux : en général on dit du mal de Un Giorno di Regno (je ne crois pas l'avoir entendu) et, en ce qui me concerne, je trouve plus réussi Masnadieri qu'Ernani (oeuvre qui décidément me laisse sur le côté de la route).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités