Discographie I Masnadieri

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre

Entre ces 2 versions, laquelle préférez-vous ?

Le sondage s’est terminé le 14 mars 2009, 00:24

Gardelli / Caballé - Bergonzi
10
71%
Bonynge / Sutherland - Bonisolli
4
29%
 
Nombre total de votes : 14

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1568
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 21 juil. 2017, 22:54

jerome a écrit :
21 juil. 2017, 13:13
je connais toutes ces versions par coeur et j'adore! :D

Ceci dit:
Extrait n'°1: phrasé magnifique, superbes aigus, mais la vocalisation est incomplète et ce n'est pas un vrai trille (en tout cas techniquement un vrai trille ça n'est pas comme ça!). Par ailleurs où est la cabalette dont on sait très bien qu'elle est son talon d'Achille dans 2 de ses 3 intégrales studio ... ?? :wink:

Extrait n°2: ça, c'est respectueux du style et de l'écriture sauf que malheureusement pas de cabalette non plus. Or couper des morceaux entiers c'est trahir le compositeur. Leonora, c'est toute cette scène, cabalette comprise!

Ni ici ni ailleurs de toutes façons personne ne renvoie la plus grande belcantiste du siècle dernier à ses études! :roll:

Après, que toi par goût personnel tu sois pleinement comblé par Price, je le comprends parfaitement et je ne t'en ferai jamais le reproche. Il y a des choses magnifiques dans sa Leonora, je l'admets bien volontiers.
Moi aussi j'adore.

Ceci dit, les compositeurs devaient aussi à l'époque arranger parfois leurs compostions pour se plier aux exigences et aux faiblesses des chanteurs. Si Verdi avait eu Price et sa voix phénoménale sous la main, il aurait peut-être consenti à cette coupure ou lui aurait composé quelque chose de plus flatteur ;)
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie I Masnadieri

Message par jerome » 22 juil. 2017, 01:51

La musicologie c'est du sérieux lol
C'est dire autant qu'il est possible ce qu'a été une oeuvre telle qu'elle a été voulue par son compositeur avec et pour les chanteurs de l'époque.
Ce n'est pas s'imaginer ce que le compositeur aurait fait avec des voix que nous connaissons aujourd'hui! C'est de la science-fiction ça lol
Par ailleurs quel serait l'intérêt vu que le XIXème siècle est réputé pour avoir concentré les gosiers les plus fabuleux de l'histoire du chant ?? Et Mme Price n'a pas été intrinsèquement plus phénoménale. Elle nous le paraît parce que nous avons des témoignages audio (mais pas que d'elle non plus en même temps ... des chanteuses absolument phénoménales au moins autant que Price si ce n'est plus, y en a eu un sacré paquet et dont nous avons une quantité impressionnante de témoignages audio ...) mais au regard de l'histoire du chant, elle occupera une place certes importante mais pas plus importante que les grandes voix de l'époque de Verdi.
Enfin, si Verdi a composé toutes ces cabalettes virtuoses, ce n'était pas seulement pour faire plaisir à telle ou telle chanteuse ni seulement pour sacrifier à la mode! C'était aussi et avant tout pour la garantie que ses oeuvres seraient défendues par des chanteuses techniquement éprouvées et donc justement pour éviter des techniques de vocalisation "approximatives" alla Price ... :lol:
En revanche, là où la voix de Price chez Verdi est pleinement flattée, ce sont dans ces oeuvres: Ballo in maschera, Forza del destino et Aida où là elle est au sommet!

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1797
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Lucas » 22 juil. 2017, 08:23

jerome a écrit :
22 juil. 2017, 01:51
La musicologie c'est du sérieux lol
C'est dire autant qu'il est possible ce qu'a été une oeuvre telle qu'elle a été voulue par son compositeur avec et pour les chanteurs de l'époque.
Ce n'est pas s'imaginer ce que le compositeur aurait fait avec des voix que nous connaissons aujourd'hui! C'est de la science-fiction ça lol
Ce qui est de la science fiction, c'est d'avoir une idée précise sur la typologie vocale des chanteurs de la création des opéras de Bellini à Verdi ... que tu n'as jamais entendus.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aroldo » 22 juil. 2017, 09:19

C'est incroyable. Je suis victime d'une de ces fameuses sensations de "déjà vu" dont on parle parfois. J'ai l'impression d'avoir déjà lu cette conversation. Je perds décidément la tête :( .
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1568
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 22 juil. 2017, 10:40

aroldo a écrit :
22 juil. 2017, 09:19
C'est incroyable. Je suis victime d'une de ces fameuses sensations de "déjà vu" dont on parle parfois. J'ai l'impression d'avoir déjà lu cette conversation. Je perds décidément la tête :( .
Parce qu'on a sans doute déjà eu cet échange des dizaines de fois :lol:

PS : aroldo, je fais tout pour que ceci ne soit plus aussi terrifiant et "déjà vu", je ne tiens pas à ce qu'on ouvre sur toi un fil "Fatigue" ;)
Capture d’écran 2017-07-22 à 11.27.01.png
Capture d’écran 2017-07-22 à 11.27.01.png (46.05 Kio) Vu 339 fois
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie I Masnadieri

Message par aroldo » 22 juil. 2017, 11:14

Merci, tu es bon et indulgent.

Ceci dit, ça n'est pas de ma faute si je suis comme un canard sans tête à m'agiter tout seul sur la partie discographie du forum. :lol:

D'ailleurs, il suffit de regarder les dates sur ta capture d'écran : ça n'est pas comme si je postais sur 10 nouveaux fils par jour. C'est simplement qu'on répond rarement à propos des sujets qui m'intéressent.

Je risque de faire remonter un fil Tosca, aussi, aujourd'hui ou demain, préparez-vous.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1568
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 22 juil. 2017, 11:17

aroldo a écrit :
22 juil. 2017, 11:14
Je risque de faire remonter un fil Tosca, aussi, aujourd'hui ou demain, préparez-vous.
Alors là je ne pourrai rien faire pour toi :lol:
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

altini
Ténor
Ténor
Messages : 743
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Discographie I Masnadieri

Message par altini » 22 juil. 2017, 12:06

aroldo a écrit :
22 juil. 2017, 09:19
C'est incroyable. Je suis victime d'une de ces fameuses sensations de "déjà vu" dont on parle parfois. J'ai l'impression d'avoir déjà lu cette conversation. Je perds décidément la tête :( .
"Un jour sans fin"...nouvelle version. :mrgreen:

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie I Masnadieri

Message par jerome » 22 juil. 2017, 12:31

Lucas a écrit :
22 juil. 2017, 08:23
Ce qui est de la science fiction, c'est d'avoir une idée précise sur la typologie vocale des chanteurs de la création des opéras de Bellini à Verdi ... que tu n'as jamais entendus.
non ce n'est pas de la science-fiction, c'est ça la musicologie! Parce qu'on a une multitude de documents très précis de l'époque et que je ne vais pas re-lister une énième fois, qui sont mis en corrélation avec les partitions, oui la musicologie, a pu se faire une idée la plus précise possible du style de ces ouvrages et des moyens vocaux nécessaires qui avaient été ceux des créateurs, sans les avoir pourtant entendus. Moi je défends ces travaux là qui sont beaucoup plus sérieux que le fait de distribuer n'importe comment au petit bonheur la chance tel ou tel ouvrage à n'importe quel chanteur. Parce que mine de rien ça a été quand même beaucoup ça pendant les premières décennies du XXème siècle et également depuis quelques années sous des formes diverses ...

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1568
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Discographie I Masnadieri

Message par Adalbéron » 22 juil. 2017, 13:45

jerome a écrit :
22 juil. 2017, 12:31
Lucas a écrit :
22 juil. 2017, 08:23
Ce qui est de la science fiction, c'est d'avoir une idée précise sur la typologie vocale des chanteurs de la création des opéras de Bellini à Verdi ... que tu n'as jamais entendus.
non ce n'est pas de la science-fiction, c'est ça la musicologie! Parce qu'on a une multitude de documents très précis de l'époque et que je ne vais pas re-lister une énième fois, qui sont mis en corrélation avec les partitions, oui la musicologie, a pu se faire une idée la plus précise possible du style de ces ouvrages et des moyens vocaux nécessaires qui avaient été ceux des créateurs, sans les avoir pourtant entendus. Moi je défends ces travaux là qui sont beaucoup plus sérieux que le fait de distribuer n'importe comment au petit bonheur la chance tel ou tel ouvrage à n'importe quel chanteur. Parce que mine de rien ça a été quand même beaucoup ça pendant les premières décennies du XXème siècle et également depuis quelques années sous des formes diverses ...
Mais a-t-on moyen de comparer les voix des chanteurs du XIXe et ceux du XXe ?
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités