Macbeth de Verdi

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre

Quelle Lady Macbeth préférez vous?

Astrid Varnay
2
3%
Maria Callas
22
30%
Leyla Gencer (version 1847 sous la direction de Gavazzeni et versiond e Paris sous la direction de Vittorio Gui)
4
5%
Leonie Rysanek
3
4%
Grace Bumbry
3
4%
Shirley Verrett
33
45%
Fiorenza Cossotto
2
3%
Maria Guleghina
1
1%
Ghena Dimitrova (aucuns lives commercialisés)
3
4%
Sylvia Sass
1
1%
 
Nombre total de votes : 74

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1652
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Macbeth de Verdi

Message par Adalbéron » 03 juil. 2016, 15:13

Je vais sans doute en choquer plus d'un, mais la Lady Macbeth que je préfère est celle de Mara Zampieri (avec Sinopoli, en CD ou en DVD).
J'aime énormément la classe aristocratique d'une Shirley Verrett dans ce rôle, la grandeur d'une Maria Callas, mais j'aime par dessus tout la rage, la sauvagerie, la crasse de Mara Zampieri. C'est AMHA la plus shakespearienne de toutes, car son chant délirant et halluciné rend mieux que quiconque l'atmosphère de la pièce originiale (que Verdi fait légèrement tendre vers le drame bourgeois, il faut l'admettre, cabalette oblige). C'est un goût très personnel j'en conviens, c'est une voix ingrate, mais j'aime justement ce type de voix, épaisse et arrachée (comme celle d'Alessandra Marc par exemple). On me dira que ce n'est pas la mieux chantante, ni celle qui possède la meilleure technique, mais il reste que je n'ai eu pas encore l'occasion d'entendre une autre chanteuse qui soit à ce point Lady Macbeth et qui m'ait autant ému dans ce rôle.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

altini
Ténor
Ténor
Messages : 748
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Macbeth de Verdi

Message par altini » 06 juil. 2016, 10:48

J'ai voté pour Verrett enregistrement studio avec Cappuccilli. Absolument superbe.
J'aime beaucoup Callas aussi (mais il faut choisir).
Mais sur scène, c'est Dimitrova à Marseille( dans les années 80) que je garde en mémoire.

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 500
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Macbeth de Verdi

Message par sopranolove » 06 juil. 2016, 12:23

J'ai voté pour Leonie Rysanek. Car je trouve cette cantatrice stupéfiante ! Je viens de l'écouter dans deux récitals, l'un consacré aux héroïnes straussiennes, et un autre aux héroïnes italiennes. Eh bien je n'ai pas honte du tout de dire que pour Verdi et le vérisme, c'est elle que je préfère, plutôt que Callas.... En tout cas, pour les non italiennes, c'est elle la plus complète. Les deux airs de LM sont vraiment suffocants et dans les autres airs, ceux de Madeleine de Coigny ou de Turandot, ou son superbe Vissi d'arte, elle n'a rien à envier à ceux chantés par Maria, elle est d'une vie intense et poignante ! Avec Magda Olivero, l'une de mes préférées chez les divas internationales.

Mais Aurèle, quel dommage que dans tes sondages, tu ne propose pas aussi un espace qui serait nommé autres choix. Cele permettrait d'élargir à d'autres chanteuses qui n'ont pas eu la chance des autres. Moi, ma LM préférée (je parle de celles que j'ai pu voir sur scène) c'est Sylvie Valayre, la belle, la grande Sylvie, cette soprano dramatique que la France s'obstine à ignorer, voire à mépriser.... Sur scène, à Nancy, elle était vraiment très très impressionnante....Quel dommage qu'elle ne chante plus !

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 500
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Macbeth de Verdi

Message par sopranolove » 06 juil. 2016, 12:40

Et j'aime aussi, comme Adalbéron, beaucoup Mara Zampieri (et pas seulement en LM !) mais aussi Sylvia Sass, Martine Surais (une autre française que j'ai vu en Lady il y a une vingtaine d'années ; stupéfiante, surtout quand elle a commencé en gardeuse de dindons dans la Mascotte !) Joséphine Barstow... Toutes ces chanteuses que l'on méprise un peu mais qui, sur scène, étaient de véritables torches vivantes. Sur YT je viens de découvrir aussi la Lady de Lisa Houben !

Ce serait amusant de créer un fil où l'on pourrait parler de ces chanteuses (ou ces chanteurs) que l'on n'a vu dans des rôles que sur scène car elles (ou ils n'ont pas eu la chance de laisser des témoignages, même brefs de leurs interprêtations.... Je ne parle pas forcément de chanteuses "discutées" mais tout simplement d'interprêtes qui vous ont marqués, séduits, touchés, bouleversés mais dont vous ne pouvez rien trouver en CD... Bref parler d'eux avant qu'on ne les oublie, et puis cela changerait des 180 pages ou plus sur Kaufmann ou Alagna ! J'ai vu par exemple une Lucia à Nancy de toute beauté, malgré la mise en scène. avec un superbe Lapointe en Enrico ! Et je trouve dommage, que personne ici n'a parlé du Nabucco de Saint Etienne ! A vos plumes, chèrs ODBiens !

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2439
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Macbeth de Verdi

Message par micaela » 06 juil. 2016, 12:44

Tu peux réactiver le fil "les chanteurs les plus tus" que j'avais créé justement à propos des chanteurs qui n'ont pas eu la carrière qu'ils méritaient, ou qui sont méconnus et/ou oubliés, ou tout simplement pas hyper-médiatisés, etc...
C'était ici http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... us#p257489
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

operakohler
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 120
Enregistré le : 21 févr. 2008, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Macbeth de Verdi

Message par operakohler » 06 juil. 2016, 23:50

Gencer pour moi est absolument sidérante dans lady Macbeth en 1960 dirigée par V Gui. C'est unique de réussir cette interprétation que cette qualité avec cette typologie de voix.
Par ailleurs la meilleure Lady que j'aientendue sur scène c'est Mme Dimitrova. J'ai eu le plaisir de l'entendre à Paris en alternance avec Verrett. Pour moi la messe est dite, la première terrassait la seconde. Ré bémol pianissimo compris.
Je ne voudrais pas également oublier Marisa Galvani (quel contre mi) et bien sûr Mme Callas.
Mais number one: Gencer

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1754
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Macbeth de Verdi

Message par aroldo » 03 sept. 2017, 16:57

J'ai écouté cet après-midi la version Gardelli, fascinante. J'ai été gêné par Pavarotti qui n'a pas un seul accent de tristesse en pleurant ses enfants (!!!) et n'a d'ailleurs aucune inflexion, en fait (malgré son italien congénital et son émission éclatante). Mais Gardelli m'a impressionné et surpris : du contraste, du contraste, encore du contraste, des silences assourdissants (final du I), des choix étonnants (somnambulisme de Lady Macbeth pris à un train d'enfer) et une atmosphère sombre, dramatique, orageuse même, pendant toute le coffret. DFD est vocalement impressionnant : il imite à la perfection le baryton italien, en rajoute en matière de legato, de nuances, de "r" roulés, c'est absolument sublime, avec en plus des couleurs boréales (à plus d'une reprise on dirait un ténor). L'air final est magnifique. Il forme un couple très jeune avec Souliotis, dont la clarté et le soutien sans vibrato s'apparient bien avec la technique de son mari.Elle n'est simplement pas (ou plus) en mesure de chanter les fioritures du brindisi (le phrasé est complétement anarchique) et les ruptures de registre interpellent, en mal, dans la scène de la folie (sons filés impeccables, néanmoins). En revanche, elle réussit formidablement bien les scènes de dialogue (particulièrement le deuxième duo) où elle l'écrase de sa hauteur et impressionne (graves souterrains, aigus gigantesques) dans le registre di forza. Son meilleur moment est "La Luce Langue" plus grand que nature, mais sans poitrinage "énaurmeuh" sur requiem. Un Macbeth masochiste face à une Lady sadique, le tout dans le donjon édifié par Gardelli. Ca fonctionne très bien.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

DieFeen
Ténor
Ténor
Messages : 509
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Macbeth de Verdi

Message par DieFeen » 03 sept. 2017, 18:13

aroldo a écrit :
03 sept. 2017, 16:57
J'ai écouté cet après-midi la version Gardelli, fascinante. J'ai été gêné par Pavarotti qui n'a pas un seul accent de tristesse en pleurant ses enfants (!!!) et n'a d'ailleurs aucune inflexion, en fait (malgré son italien congénital et son émission éclatante).
Comme dans Manon Lescaut : il donne l'impression d’éclater de rire :cry:

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2281
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Macbeth de Verdi

Message par aurele » 03 sept. 2017, 18:28

J'ai honte de l'écrire mais je n'ai toujours pas entendu le live de La Scala avec Callas en entier. Je la connais dans des passages de ce live et dans les trois airs qu'elle a enregistré en studio.

La version Gardelli est effectivement une version qui m'avait beaucoup séduit lors de mon écoute il y a quelques années. Fischer-Dieskau, je l'adore chez Verdi, pas que chez ce compositeur d'ailleurs. Ghiaurov est beaucoup plus en voix qu'avec Abbado. Souliotis est fascinante. Et le chef offre une direction intéressante.

La version Abbado est pour Cappuccilli, pour le chef et pour Verrett une de mes versions fêtiches, même si je place devant celle de Chailly grâce au film, à la direction du chef italien et à sa distribution. Verrett est plus âgée mais son portrait est beaucoup plus saisissant qu'avec Abbado, l'image aidant. Ramey est le plus somptueux Banco à mon avis de la discographie, en tout cas celui que je préfère parmi ceux que j'ai entendu dans le rôle. Nucci est remarquable, c'est une de ses grandes incarnations. Le rôle de Macduff m'a toujours moins intéressé.

Je ne connais pas encore la version avec Warren et Rysanek en entier (live ou studio), ni celle de Muti par exemple dont l'écoute n'est pas une priorité pour moi à cause de Cossotto.

Scotto que je connais dans un live du Met de 1982 (si je ne me trompe pas de mémoire avec Levine et Milnes est une des plus fascinantes Lady Macbeth que je connaisse. On a énormément d'interprètes passionnantes de ce rôle. Milnes est un Macbeth très bien appareillé à sa Lady.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2785
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Macbeth de Verdi

Message par Loïs » 03 sept. 2017, 18:28

"Toscanini cherchait une Lady Macbeth avec une "voix âpre, étouffée, sombre" pour l'opéra de Verdi qu'il n'avait jamais dirigé et voulu écouter Maria Callas. Le maître ouvrit la partition et, Maria près de lui, il commença à jouer. Je n'ai jamais oublié ce qui se passa cet après-midi là, dans la maison de Toscanini. Avec détermination, il jouait en frappant puissamment sur le clavier. Maria chantait avec un rictus, une force et un ton de voix impressionnants. Ils continuèrent ainsi pendant presque tout le premier acte. Je n'avais jamais senti une telle force, un tel magnétisme dans l'air; je restai tapi dans l'ombre presque effrayé. Tous ceux qui étaient là aussi s'étaient faits tout petits: Toscanini s'arrêta brutalemnt de jouer et dit: "vous êtes la femme que je cherche depuis si longtemps ; votre voix est celle qu'il me faut. Je ferai Macbeth avec vous"".
Meneghini.
ON connait la suite: Tebaldi empêchera Toscanini d'assurer les représentations (dirigées par de Sabata), seulement les répétitions.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités