Otello de Verdi (CD, DVD)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !

Quelle est (sont) votre (vos) Desdemona préférée(s) ?

Renée Fleming
4
5%
Mirella Freni (grandissima Desdemona)
18
23%
Barbara Frittoli
5
6%
Victoria de Los Angeles
1
1%
Margaret Price
15
19%
Leonie Rysanek
12
16%
Renata Scotto
6
8%
Kiri Te Kanawa
8
10%
Renata Tebaldi
7
9%
Gabriela Tucci
1
1%
 
Nombre total de votes : 77

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 05 juil. 2017, 14:11

Stefano P a écrit :
05 juil. 2017, 13:15
aroldo a écrit :
05 juil. 2017, 11:26
PS : j'aime bien lire Stefano et Lucas, ça me rappelle ma jeunesse, quand je pestais contre Segalini !!! ;)
Ah mais moi, j'ai toujours été un grand fan de Caballé... :wink:
Remarque, dans la haine obsessionnelle de Segalini pour Caballé, on sent l'amoureux déçu, je crois ...
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 05 juil. 2017, 14:14

Loïs a écrit :
05 juil. 2017, 13:41
aroldo a écrit :
05 juil. 2017, 11:24
Oui, son Manrico avec Karajan, par exemple, est vraiment remarquable. C'est un ténor que j'aime beaucoup, il y a quelque chose de tourmenté dans son chant qui m'émeut particulièrement. Le fait qu'il ait été fou à lier (il faut lire à ce propos ce qu'écrit Sutherland, dans son autobiographie, pour raconter les sessions d'enregistrement des Brigands pour Decca) se perçoit assez bien.
C'est pour cela que je vais écouter l'enregistrement car je peux facilement l'imaginer en Otello (et puis cela me permettra de réécouter avec plaisir la comète (je te dis pas la taille de la comète, de quoi pulvériser plusieurs planètes) Castro Alberty disparue de la mémoire lyrique.
Nurmela me dit vaguement quelquechose mais je ne sais plus si c'est en bien ou en mal!
Je n'en avais jamais entendu parler - ou bien j'ai purement et simplement oublié ce que j'ai pu lire à son propos. Mais j'aime à la fois son nom et le principe même de la comète, alors je suis titillé.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12235
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par PlacidoCarrerotti » 05 juil. 2017, 14:50

jerome a écrit :
05 juil. 2017, 13:33
PlacidoCarrerotti a écrit :
05 juil. 2017, 10:59
C'est surtout une voix qui, à la scène, n'était pas si puissante que ça. Pas beaucoup plus que JK et bien moins que Domingo.
Les aigus devaient claquer, mais ceux de Kunde aussi...
La voix de Bonisolli n'était pas aussi large que celle de Domingo, ça c'est vrai mais elle était très bien projetée et elle sonnait plus facile et naturelle. Et je suis infiniment désolé l'aigu de Kunde ne claquera jamais comme claquait celui de Bonisolli! Jamais!
J'ai entendu les 2, désolé : c'est le contraire.
Bonisolli est une de mes grandes déceptions* un rossinien avant l'heure égaré dans les rôles de spinto. Au moins, pour Kunde, c'est sur le tard et avec autrement d'intégrité musicale.

* Déçu également par Giacomini : beaucoup moins large en scène que ce que les enregistrements laissent supposer.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12235
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par PlacidoCarrerotti » 05 juil. 2017, 14:51

jerome a écrit :
05 juil. 2017, 13:48
Loïs a écrit :
05 juil. 2017, 13:28
Ah bon?!? Je ne le connais que par le disque et cela sonne tellurique
rassure-toi! ça l'était! il envoyait du bois niveau projection!
Ab-so-lu-ment pas ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par jerome » 05 juil. 2017, 15:24

Désolé, j'ai aussi entendu les 2 ...
Nous avons donc pour la première fois une vraie divergence lol

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 05 juil. 2017, 19:45

Toutes ces discussions auront au moins eu le mérite de me faire écouter à nouveau des fragments d'Otello.

Barbirolli, comme d'habitude, mais là, dans ces quelques extraits, ce qui me frappe vraiment, c'est la précision phénoménale de la caractérisation de DFD. Il fait, comme le veut sa réputation, un sort à chaque mot, pour composer un méchant à la fois sournois et extrêmement théâtral. On peut vraiment suivre la progression de sa pensée, avec un minimum d'italien, à la simple écoute. Et l'Otello franchement bestial de McCracken est l'antidote idéal à tant de poison subtil. :D
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 743
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par altini » 06 juil. 2017, 07:58

Loïs a écrit : C'est pour cela que je vais écouter l'enregistrement car je peux facilement l'imaginer en Otello (et puis cela me permettra de réécouter avec plaisir la comète (je te dis pas la taille de la comète, de quoi pulvériser plusieurs planètes) Castro Alberty disparue de la mémoire lyrique.
Nurmela me dit vaguement quelquechose mais je ne sais plus si c'est en bien ou en mal!
Nurmela a été le Iago de Vickers à Orange en 75. Ca se trouve peut-être sur Voldemor. Entendu à Avignon dans Tosca avec Caballé. Baryton solide.
Castro Alberty a eu son heure de gloire dans les années 80. Entendue plusieurs fois à Avignon (dont un récital) et à Marseille . La dernière fois dans un Trouvère catastrophique où elle a raté toutes les notes aiguës. Opéra international a essayé de la lancer comme une autre Caballé (pour les raisons qu'on connaît). Il y a même eu une couverture en son honneur . Carrière très courte.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 06 juil. 2017, 08:09

Oui, j'ai écouté Castro Alberty, qui est assez bien documentée sur youtube. Je n'ai pas été vraiment séduit, même si la voix a une rondeur, un corps, une immédiateté sympathiques, j'ai vraiment trouvé que c'était un chant en force, avec un vibrato bien large, je ne suis pas trop client de ce type de soprano.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

ermione
Messages : 47
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par ermione » 06 juil. 2017, 12:54

jerome a écrit :
05 juil. 2017, 13:36
Lucas a écrit :
05 juil. 2017, 11:05
Bonisolli n'est qu'un brailleur de service. Un musicien, jamais!
C'est totalement faux et c'est avoir écouté vraiment très très très peu de choses avec lui que de dire ça. Bonisolli a laissé à la postérité des choses absolument splendides de voix comme de musicalité.
Objectivement, j'ai toute ma vie de lyricophile été persuadé (et convaincu) que Bonisolli était un excellent ténor, qui, à la di stefano, avait gâché un matériau exceptionnel en optant pour le profil "matador" hurleur... Certains extraits disponibles sur YT sont assez évocateurs en la matière (ces pira dignes du cirque : brrrrrr....)
Et puis vl'à t-y pas qu'il y a qq mois je tombe sur un article sur lui sur le site Forum Opéra. Y'avait un extrait d'otello à écouter. Evidemment, je me régalais d'avance, comme j'allais me moquer de ce hurleur idôlatré par les gens de mauvais gout :)
Et là mes amis, c'était le plus beau et mieux chanté "dio mi potevi" que j'ai jamais entendu : nuances, piani, beauté du phrasé, puissance des aigus, y'avait tout ce qui ni domingo ni même vickers n'ont jamais produit au disque...
Alors du coup, j'ai revu mon jugement sur l'ami Boni... :eyes:
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par jerome » 06 juil. 2017, 13:28

Merci Ermione
Evidemment d'accord sur cette superbe interprétation de "dio mi potevi scagliar" :)

Sur la comparaison avec Di Stefano suis plus nuancé car ce dernier avait une voix moins grande et surtout beaucoup plus fragile faute de technique. Di Stefano, à la base, c'était vraiment le tenore di grazia idéal. Mais technique sommaire et dilletantisme ont fait beaucoup de dégâts et sa voix s'est délabrée au sens littéral du terme.
Bonisolli, lui, avait une technique d'une solidité à toute épreuve ce qui lui a fait garder une santé vocale incroyable.
Je suis d'accord pour dire que Bonisolli a parfois disjoncté stylistiquement (mais il n'a jamais hurlé! Il n'en avait pas besoin vu l'ampleur de ses facilité vocales et sa solidité technique! Les hurleurs forcent des moyens qu'ils n'ont pas!) mais il a laissé un nombre considérable de prestations admirables. Encore faut-il les écouter ...
Malheureusement, tous ne feront pas comme toi Ermione! C'est tellement plus confortable de rester sur des préjugés peu informés.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités