Otello de Verdi (CD, DVD)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !

Quelle est (sont) votre (vos) Desdemona préférée(s) ?

Renée Fleming
4
5%
Mirella Freni (grandissima Desdemona)
18
23%
Barbara Frittoli
5
6%
Victoria de Los Angeles
1
1%
Margaret Price
15
19%
Leonie Rysanek
12
16%
Renata Scotto
6
8%
Kiri Te Kanawa
8
10%
Renata Tebaldi
7
9%
Gabriela Tucci
1
1%
 
Nombre total de votes : 77

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par jerome » 22 juil. 2017, 02:06

je suis souvent sévère avec Scotto pour tout un tas de raisons totalement fondées mais j'avoue qu'elle réussit merveilleusement sa Desdémone surtout en live en DVD où elle vient chercher émotionnellement le spectateur au fond de son fauteuil. C'est juste hallucinant ce qu'elle fait là et c'est mille fois mieux que dans l'intégrale CD et comme c'est avec l'un des 3 grands Otello de la deuxième moitié du XXème siècle et un magnifique et troublant baryton-Verdi sous la direction puissante de Levine dans une production très classique mais très incarnée, on a là une soirée de référence.

Image

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 22 juil. 2017, 09:26

"et un magnifique et troublant baryton-Verdi", c'est rare qu'on lise ça de McNeil ("troublant" surtout, ça m'interpelle).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1569
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par Adalbéron » 22 juil. 2017, 10:21

jerome a écrit :
22 juil. 2017, 02:06
je suis souvent sévère avec Scotto pour tout un tas de raisons totalement fondées mais j'avoue qu'elle réussit merveilleusement sa Desdémone surtout en live en DVD où elle vient chercher émotionnellement le spectateur au fond de son fauteuil. C'est juste hallucinant ce qu'elle fait là et c'est mille fois mieux que dans l'intégrale CD et comme c'est avec l'un des 3 grands Otello de la deuxième moitié du XXème siècle et un magnifique et troublant baryton-Verdi sous la direction puissante de Levine dans une production très classique mais très incarnée, on a là une soirée de référence.

Image
J'achète ! :D
Merci ;)

Je pourrais aussi être sévère avec Scotto pour tout un tas de raisons totalement fondées, comme tu le dis, des raisons objectives, mais elle me fait toujours tellement d'effet, même en lançant un aigu affreux... Je lui pardonne tout toujours.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par jerome » 22 juil. 2017, 12:43

aroldo a écrit :
22 juil. 2017, 09:26
"et un magnifique et troublant baryton-Verdi", c'est rare qu'on lise ça de McNeil ("troublant" surtout, ça m'interpelle).
Je m'explique: je considère Cornell MacNeil comme un authentique baryton-Verdi (il a toutes les caractéristiques que voulait Verdi pour ce type de voix). Je trouve que le timbre est superbement cuivrée. Et cet art du chant dans la conduite du souffle et cette facilité insolente à monter dans l'aigu. C'est, à mes yeux, le meilleur Rigoletto qu'on ait jamais eu (suivi de près par Milnes et Bastianini).
Troublant parce qu'il sait trouver des accents incroyables comme je n'en entends chez aucun autre baryton et ce Iago pourtant un peu tardif pour lui ne fait pas exception.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 22 juil. 2017, 13:15

Edit : Il faudrait que je l'écoute plus attentivement. Paradoxalement, il chante [dans un des deux] Rigoletto que j'écoute le plus volontiers (Del Monaco et Güden chez Decca, avec Protti, merci Aurèle / Gedda et Grist chez EMI) et finalement, je suis toujours tellement enchanté par les voix aigües (sans parler de Simionato en Maddalena pour la version Decca) que je passe un peu à côté des deux barytons qui me semblent toujours assurer mais ne m'éblouissent pas.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2266
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aurele » 22 juil. 2017, 13:18

C'est Protti et non MacNeil dans la version DECCA que tu cites.
MacNeil l'a enregistré en 1961 sous la direction de Nino Sanzogno avec la jeune Joan Sutherland, Renato Cioni et Cesare Siepi notamment (DECCA).

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1753
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par aroldo » 22 juil. 2017, 13:28

Oui, pardon, je dis n'importe quoi ... merci d'avoir rectifié. Je corrige et j'édite.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Macbetto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 154
Enregistré le : 14 juil. 2006, 23:00
Contact :

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par Macbetto » 23 juil. 2017, 02:12

Adalbéron a écrit :
22 juil. 2017, 10:21


J'achète ! :D
Merci ;)

Je pourrais aussi être sévère avec Scotto pour tout un tas de raisons totalement fondées, comme tu le dis, des raisons objectives, mais elle me fait toujours tellement d'effet, même en lançant un aigu affreux... Je lui pardonne tout toujours.
Exceptionnel cet Otello!

Quant à Scotto, écoute son Macbeth (Ponto éditeur) et si ce n'est déjà fait, tu pourras t'exercer au pardon à donf , une vocation en quelque sorte :mrgreen: :Jumpy:

altini
Ténor
Ténor
Messages : 743
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par altini » 23 juil. 2017, 06:54

jerome a écrit :
22 juil. 2017, 12:43
aroldo a écrit :
22 juil. 2017, 09:26
"et un magnifique et troublant baryton-Verdi", c'est rare qu'on lise ça de McNeil ("troublant" surtout, ça m'interpelle).
Je m'explique: je considère Cornell MacNeil comme un authentique baryton-Verdi (il a toutes les caractéristiques que voulait Verdi pour ce type de voix). Je trouve que le timbre est superbement cuivrée. Et cet art du chant dans la conduite du souffle et cette facilité insolente à monter dans l'aigu. C'est, à mes yeux, le meilleur Rigoletto qu'on ait jamais eu (suivi de près par Milnes et Bastianini).
Troublant parce qu'il sait trouver des accents incroyables comme je n'en entends chez aucun autre baryton et ce Iago pourtant un peu tardif pour lui ne fait pas exception.
C'est marrant car McNeil a été mon premier Rigoletto en disque (avec Gedda et le jeune Raimondi). J'ai toujours eu un petit faible pour lui et le croyais un peu méprisé par la critique. Cela me fait très plaisir de lire ton jugement. J'ai eu la chance de le voir à Vérone dans Aida avec Bonisolli et Jones au milieu des années 80. Représentation oubliable!
(On peut voir des extraits de cet Otello avec Vickers sur Voldemor).
Quant à Scotto, je ne suis pas fan mais j'avoue qu'elle est une remarquable Desdemona, peut-être la meilleure en intensité.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8024
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello de Verdi (CD, DVD)

Message par jerome » 23 juil. 2017, 11:27

Macbetto a écrit :
23 juil. 2017, 02:12
Quant à Scotto, écoute son Macbeth (Ponto éditeur) et si ce n'est déjà fait, tu pourras t'exercer au pardon à donf
La Lady Macbeth de Scotto est d'une pertinence totale puisqu'elle correspond à absolument tous les critères (y compris les plus négatifs) voulus par Verdi! C'est le meilleur rôle verdien de Scotto!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités