Ernani - discographie/DVD

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
ermione
Messages : 47
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Re: Ernani - discographie/DVD

Message par ermione » 22 août 2017, 11:26

veniziano a écrit :
20 août 2017, 06:04
Complètement d'accord avec toi , l'INA serait bien inspiréé de sortir en vidéo le grand Echquier que jacques Chancel lui avait consacré peu de temps avant sa mort .
Effectivement, j'aimerais beaucoup voir ce document... Tu as une idée de quelle année il date ?
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11961
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Ernani - discographie / DVD

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 12:18

ermione a écrit :
17 août 2017, 12:45
Loïs a écrit :
08 août 2017, 13:00
Lucas a écrit :
08 août 2017, 07:53
Ben, non, MariodelMo est toujours aussi vulgaire (quel épouvantail celui là) et la prise de son a un demi-siècle (il s'agit d'un live des années 50).
Je ne vais pas essayer de te sortir de ton anti delmonacoisme primaire à grand renfort d'eau bénite et de gousses d'ail mais je profite sournoisement de ta phrase pour rebondir et enfoncer le clou. Je ne suis pas la vestale du tempe del Monaco loin de là mais j'ai un grand respect pou cette voix, ce timbre magnifique et surtout l'uniformité des registres dans un monde où on chante souvent Verdi avec deux voire trois voix). Del Monaco était un fougueux pur sang qui ruait dans les brancards si on lui laissait la longe trop souple mais qui s'avérait un remarquable chanteur loin de tout histrionisme quand un vrai chef le cornaquait. Même si je déplore la qualité sonore des bandes , je considère ses prestations sous la baguette de Mitropoulos à New York ou Florence comme des musts.
hé hé hé ! Plutôt d'accord avec toi à propos du beau Mario :)
Certes, il a laissé des témoignages déplorables (j'ai dans l'oreille un certain Canio histrionique de studio vraiment inécoutable), maisq quel organe et quelle technique (malgré sa longue carrière, la voix est restée intacte très longtemps) ! Et pour totu dire, je trouve son Alvaro, son Radames ou son Chénier extrêmement recommandable... surtout si on compare avec dernier Radames de Merli, honnête mais pas du tout inoubliable :mrgreen:
Meli pas Merli (qui fut un excellent ténor dramatique) ;-)
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

ermione
Messages : 47
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Re: Ernani - discographie / DVD

Message par ermione » 23 août 2017, 12:36

PlacidoCarrerotti a écrit :
22 août 2017, 12:18
ermione a écrit :
17 août 2017, 12:45
Loïs a écrit :
08 août 2017, 13:00
Lucas a écrit :
08 août 2017, 07:53
Ben, non, MariodelMo est toujours aussi vulgaire (quel épouvantail celui là) et la prise de son a un demi-siècle (il s'agit d'un live des années 50).
Je ne vais pas essayer de te sortir de ton anti delmonacoisme primaire à grand renfort d'eau bénite et de gousses d'ail mais je profite sournoisement de ta phrase pour rebondir et enfoncer le clou. Je ne suis pas la vestale du tempe del Monaco loin de là mais j'ai un grand respect pou cette voix, ce timbre magnifique et surtout l'uniformité des registres dans un monde où on chante souvent Verdi avec deux voire trois voix). Del Monaco était un fougueux pur sang qui ruait dans les brancards si on lui laissait la longe trop souple mais qui s'avérait un remarquable chanteur loin de tout histrionisme quand un vrai chef le cornaquait. Même si je déplore la qualité sonore des bandes , je considère ses prestations sous la baguette de Mitropoulos à New York ou Florence comme des musts.
hé hé hé ! Plutôt d'accord avec toi à propos du beau Mario :)
Certes, il a laissé des témoignages déplorables (j'ai dans l'oreille un certain Canio histrionique de studio vraiment inécoutable), maisq quel organe et quelle technique (malgré sa longue carrière, la voix est restée intacte très longtemps) ! Et pour totu dire, je trouve son Alvaro, son Radames ou son Chénier extrêmement recommandable... surtout si on compare avec dernier Radames de Merli, honnête mais pas du tout inoubliable :mrgreen:
Meli pas Merli (qui fut un excellent ténor dramatique) ;-)
oui j'avoue je les confonds tout le temps :blushing:
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités