Lucrezia Borgia : discographie

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 14 juin 2007, 20:48

Merci quand même. :)
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

paco
Basse
Basse
Messages : 7927
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 14 juin 2007, 21:40

le DVD de la Scala est remarquable en tous points, avec un Alvarez en très très grande forme, une Devia magique, des décors somptueux, bref c'est un régal de la première à la dernière note.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 14 juin 2007, 22:03

paco a écrit :le DVD de la Scala est remarquable en tous points, avec un Alvarez en très très grande forme, une Devia magique, des décors somptueux, bref c'est un régal de la première à la dernière note.
Un de mes correspondants m'a dit que cette production n'était toujours pas sortie en DVD. 8O
Ou peut on le trouver?
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

valery
Ténor
Ténor
Messages : 747
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 15 juin 2007, 05:41

J'ai un faible pour le live d'avril 1975 à Houston avec Sutherland. Mais pour le trouver, ce n'est pas facile.

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 844
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Message par Peleo » 15 juin 2007, 06:39

Je possède plusieurs versions audio et vidéo. Je place en première position, et de loin, Gencer et Carreras dans la première catégorie et Devia dans la deuxième.

Avatar du membre
Batone
Alto
Alto
Messages : 285
Enregistré le : 26 sept. 2006, 23:00
Contact :

Message par Batone » 15 juin 2007, 08:19

Personnellement, j'adore également la version avec Caballe, Kraus et Verrett. Rien que pour le final du premier acte où Caballe est absolument sublime. Et cerise sur le gâteau entendre une vraie basse comme Ezio Flagello terminer sa cabalette sur un la bémol aigu, c'est aussi quelque chose.
Ora tocca a me il sorbetto...

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Message par jean-didier » 15 juin 2007, 08:47

La version de studio avec Caballé nous offre la cabalette qui suit l'air d'entrée Com'e bello et qui n'est jamais chantée d'habitude, elle est très virtuose (un peu dans le style de celle de Mina dans Aroldo de Verdi).

Elle ne comporte par ailleurs pas de coupure contrairement à celle de Sutherland où il manque des petits bouts (strette raccourcies par exemple) mais qui offre un air supplémentaire pour Gennaro.

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 19 juin 2007, 17:57

paco a écrit :le DVD de la Scala est remarquable en tous points, avec un Alvarez en très très grande forme
Alvarez chante un rôle qui est dans ses cordes, il est, par conséquent, moins obligé que d'habitude à forcer sa voix. Il se maintient ainsi, tout au long de sa prestation à un niveau décent, même si dans son air "di pescatore ignobile" on perçoit la fibre et on se rend compte que la voix n'est pas parfaitement sur le souffle. Mais c'est dans le final, dans la scène de la mort, là où il faut savoir moduler, et recourir à la mezzavoce, que ses lacunes techniques se révèlent davantage, car Alvarez au lieu de moduler correctement il détimbre et s'engorge.

Devia chante très bien mais, à mon avis, elle ne possède ni l'empleur ni les couleurs qui sont nécessaires pour rendre la dimension tragique du personnage, elle est, d'un point de vue interprétatif, un peu faible dans les moments les plus dramatiques; néanmoins la performance purement vocale est quasiment impeccable.
Pertusi chante avec une bonne technique, un phrasé noble et convaincant : pour une fois que l'on a une basse (basse chantante) qui ne vomit pas au lieu de chanter il faut en profiter.
La mezzo dans le rôle d'Orsino est pâle et plate dans les vocalises, l'aigu est bien fibreux et le grave bien trop tubé, car son émission est trop basse, sa voix n'est pas correctement placée, elle "chante" plus sur la fibre que sur la résonnance.

Nicolesco11

Message par Nicolesco11 » 19 juin 2007, 18:27

Semolino a écrit :
paco a écrit :le DVD de la Scala est remarquable en tous points, avec un Alvarez en très très grande forme
Alvarez chante un rôle qui est dans ses cordes, il est, par conséquent, moins obligé que d'habitude à forcer sa voix. Il se maintient ainsi, tout au long de sa prestation à un niveau décent, même si dans son air "di pescatore ignobile" on perçoit la fibre et on se rend compte que la voix n'est pas parfaitement sur le souffle. Mais c'est dans le final, dans la scène de la mort, là où il faut savoir moduler, et recourir à la mezzavoce, que ses lacunes techniques se révèlent davantage, car Alvarez au lieu de moduler correctement il détimbre et s'engorge.

Devia chante très bien mais, à mon avis, elle ne possède ni l'empleur ni les couleurs qui sont nécessaires pour rendre la dimension tragique du personnage, elle est, d'un point de vue interprétatif, un peu faible dans les moments les plus dramatiques; néanmoins la performance purement vocale est quasiment impeccable.
Pertusi chante avec une bonne technique, un phrasé noble et convaincant : pour une fois que l'on a une basse (basse chantante) qui ne vomit pas au lieu de chanter il faut en profiter.
La mezzo dans le rôle d'Orsino est pâle et plate dans les vocalises, l'aigu est bien fibreux et le grave bien trop tubé, car son émission est trop basse, sa voix n'est pas correctement placée, elle "chante" plus sur la fibre que sur la résonnance.
Bref, elle nous file un mauvais coton .... :lol:

paco
Basse
Basse
Messages : 7927
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 19 juin 2007, 23:07

calbo a écrit :
paco a écrit :le DVD de la Scala est remarquable en tous points, avec un Alvarez en très très grande forme, une Devia magique, des décors somptueux, bref c'est un régal de la première à la dernière note.
Un de mes correspondants m'a dit que cette production n'était toujours pas sortie en DVD. 8O
Ou peut on le trouver?
j'avais capté la retransmission sur Mezzo, mais il me semble également avoir vu le DVD à la Fnac... de Barcelone... :?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 26 invités