Simon Boccanégra discographie

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Simon Boccanégra discographie

Message par calbo » 02 sept. 2006, 19:14

Quel CD de ce grand chef d'oeuvre recommanderiez vous que ce soit pour un néophyte ou pour un amateur éclairé. J'ai entre les mains une version de 1977 avec le cast suivant :

Simon Boccanégra : Piero Cappucilli
Maria Boccanégra (Amélia) : Mirella Freni
Jacopo Fiesco : Nicolaï Ghiaurov
Gabriele Adorno : José Carrérras
Paolo Albiani : José Van Dam
Pietro : Giovanni Foiani
Capitano : Antonio Savastano

coro e orchestra alla scala, DM : Claudio Abbado

La distribution est cohérente et homogène dans l'ensemble. Cependant Van Dam en Paolo Albiani ne me convaint pas totalement; Ghiaurov en Fiesco et Cappucilli en Boccanégra sont magistraux et l'Amélia de Fréni est très belle.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 02 sept. 2006, 19:19

J'ai également cette version, c'est celle que je préfère!!

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 03 sept. 2006, 10:01

Cette version de l'oeuvre avec Nucci et Te Kanawa vient de ressortir. Qui la connait?

http://www.amazon.fr/Simon-Boccanegra-g ... F8&s=music
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Message par Dapertutto » 03 sept. 2006, 15:21

Il existe cet version enregistrée au Met' en 1960 avec Leonard Warren, Mihaly Széleky, Richard Tucker, Astrid Varnay, et Giuseppe Valdengo. Direction: Fritz Striedy.

Warren semble fatigué dans ce Simon, il me semble que c'est l'année de sa mort. La direction de Striedy n'est pas géniale. Tucker est correcte, de même que Varnay. Mais celui qui me séduit le plus là dedans c'est Valdengo.
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1126
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Message par philipppe » 03 sept. 2006, 15:30

La vercion citée par Calbo est historique car reflète les reprédentations de l'opera dans la pruduction légendaire mise en scène par Georgio Strehler : il semble que l'on a jamais rien vu de plus beau sur une scène d'opera...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 03 sept. 2006, 17:09

Sauf qu'il existe au moins un live des représentations de la production de Strehler : celui de la RCA, avec Lucchetti (remplaçant malheureusement Carreras, pour la première), Ricciarelli (au lieu de Freni :( ), Raimondi et Bruson dans le rôle-titre.

On le sait moins à cause du studio d'Abbado chez DG, mais Raimondi a été partie prenante de cette production, tout autant que Ghiaurov avec qui il alternait. Liste des reprises auxquelles participait RR au lieu de Ghiaurov :

Décembre 1973
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Milan, Scala
Abbado/Strehler, Frigerio
Freni, Cappuccilli, Cecchele, Schiavi

Mars 1976
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Londres, tournée de La Scala
Abbado/Strehler, Frigerio
Freni, Cappuccilli, Luchetti/Casellato-Lamberti, Schiavi, Foiani

Septembre 1976
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Milan, Scala
Abbado/Strehler, Frigerio
Cappuccilli, Freni, Luchetti, Schiavi, Foiani

Septembre 1976
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Washington, tournée de la Scala
Abbado/Strehler, Frigerio
Kabaivanska, Cappuccilli, Luchetti, Schiavi

Octobre 1979
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Paris, Garnier
Abbado/Strehler, Frigerio
Te Kanawa, Cappuccilli, Mauro, Schiavi, Foiani

22, 25, 28, 31 mars 1984
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Vienne
Abbado/Strehler, Frigerio
Ricciarelli, Carreras/Luchetti, Bruson, Schiavi, Sfiris, Aichberger, Gonda
CD de RCA

Octobre 1988
Verdi, Simone Boccanegra (Fiesco)
Vienne
Abbado/Strehler, Frigerio
Tokody, Lima, Bruson



J'avais cité dans le fil sur Raimondi (forum "artistes") des critiques excellentes pour son Fiesco, à l'occasion des représentations de 1984, dans la presse autrichienne.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 03 sept. 2006, 17:16

raimondi en Fiesco? Ca doit être remarquable. Malheureusement, la médiathèque ou je me fournis n'a pas ça en rayons. :cry:
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 03 sept. 2006, 17:22

calbo a écrit :raimondi en Fiesco? Ca doit être remarquable. Malheureusement, la médiathèque ou je me fournis n'a pas ça en rayons. :cry:
Il l'a enregistré aussi en 1970, chez MondoMusica et en 1973 pour RCA, déjà, mais en studio avec Gavazzeni (un disque qu'on trouve facilement). Références ici : http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... =14&page=3
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

paul
Alto
Alto
Messages : 409
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Message par paul » 04 sept. 2006, 09:47

calbo a écrit :Cette version de l'oeuvre avec Nucci et Te Kanawa vient de ressortir. Qui la connait?

http://www.amazon.fr/Simon-Boccanegra-g ... F8&s=music

C'est une belle version, sans être une référence absolue; Nucci très impliqué avec une voix dont les défauts sont ses plus grands atouts. Te Kanawa est plus problématique, le répertoire italien lui étant manifestement un peu (beaucoup) étranger, elle alourdit considérablement le rôle qui perd pas mal de son charme, mais la voix reste très belle. Aragall (je ne suis pas objectif car je l'adore dans tous ses rôles :D ) est parfait de charme et est le seul à rayonner véritablement et à mettre une touche d'humanité dans cette histoire sordide. Paolo bon, Fiesco bof. La direction est belle bien qu'assez peu verdienne et renforce le côté sombre de l'oeuvre en accord avec les interprétations de chanteurs.

La version de référence reste (mais je ne l'ai qu'en LP) pour moi Capucilli/Domingo/Riciarelli/Raimondi/dir??? enregistrement début des années 70: probablement un des meilleurs enregistrements de Riciarelli, Capucilli encore plus exitant que dans ses autres versions et Domingo au sommet de sa fougue... (c'est l'enregistrement dont parle RR et que je citait de mémoire et avant d'avoir lu la réponse de RR à Calbo)

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 04 sept. 2006, 13:07

RuggeroRaimondi a écrit :
calbo a écrit :raimondi en Fiesco? Ca doit être remarquable. Malheureusement, la médiathèque ou je me fournis n'a pas ça en rayons. :cry:
Il l'a enregistré aussi en 1970, chez MondoMusica et en 1973 pour RCA, déjà, mais en studio avec Gavazzeni (un disque qu'on trouve facilement). Références ici : http://site.operadatabase.com.site.hmt- ... =14&page=3
Donc deux versions de références : celle que j'ai citée au départ du fil et celle de 1973 avec Raimondi. Et parmi des enregistrements plus récents y en a-t-il qui se détachent du lot?
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités