Discographie de Parsifal

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
Windgassen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Message par Windgassen » 12 févr. 2006, 16:05

dge a écrit :Je suis surpris que personne ne cite l'enregistrement de Boulez. Certes les chanteurs ne sont pas les meilleurs (ou au sommet de leurs possibilités) mais le tempo choisi par le chef amène une autre vision de l'ouvrage. L'oeuvre dure 1heure de moins qu'avec Kna. 51 C'est considérable. Les lenteurs de Kna sont elles toujours "habitées" ?
De quel parsifal par Boulez veux-tu parler?

Personnellement avec tout le respect dû à M. Boulez, je ne le trouve pas "habité" comme ppeut l'être Kna ...

On ne peut pas parler de lenteur pour Kna, on peut parler d'envoûtement, de messe, de ommunion... mais, non merci, le cliché de la lenteur, à d'autres chefs...

De Kna on peut citer aussi le Holländer de 1959: oui, peut être le plus long enregistrement que je connaisse, mais orchestralement, lumineux... on y entend la partition d'une manière détaillée comme jamais... Pas lent, inspiré KNA !!
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2358
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Message par dge » 12 févr. 2006, 20:41

Je parle de l'enregistrement de DG de 1970.

J'aime beaucoup les enregistrements de Kna et bien sûr celui de 51. Parler de lenteur n'était pas dans mon propos un jugement de valeur.Disons que ses tempos sont plus lents. Kna rend parfaitement la dimension mystique de l'oeuvre, mieux que Boulez 70. Le côté profane est très bien rendu par Boulez (cf 2eme acte). Pour moi l'approfondissement de l'oeuvre passe par la connaissance de ces versions.

Avatar du membre
gabriel
Messages : 5
Enregistré le : 07 oct. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par gabriel » 13 févr. 2006, 13:54

Bonjour,

Je rejoins plutôt l'avis de Jean-Louis. Karajan 80 n'a peut-être pas la dimension théâtrale, l'intensité dramatique, mais l'orchestre est superbe, la direction, à mon sens supérieure à celle de Knappertsbusch 51, pénible, quant à elle, par moment (j'ai les deux versions, la première depuis près de vingt ans (c'est celle par laquelle j'ai découvert l'oeuvre), la seconde est une acquisition récente, remontant à deux ou trois ans). En revanche, du point de vue des voix, la version de Karajan est faible. Et Hoffmann est tout simplement insupportable. D'un autre côté, je n'aime pas Weber et on ne peut pas dire que Windgassen soit transcendant (il est même un peu essouflé au troisième acte, si ma mémoire est bonne).

En résumé, je n'ai pas trouvé de version définitive (et intégrale) de l'oeuvre qui me satisfasse pleinement. Mais peut-être est-ce de n'avoir suffisamment cherché (je ne peux pas non plus me permettre d'acquérir quarante-six versions :wink: ). Je pense que la discographie est pauvre et souffre du monopole exercé par Knappertsbusch sur le sujet (lequel Knappertsbusch est à un grand chef d'orchestre, ce qu'un Bruckner est à un Beethoven, pour forcer un peu le trait... je sens que je vais me faire des amis :lol:)

Bonne journée à tous!

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 07 août 2008, 21:11

telramund a écrit :Hors Bayreuth, la version du Met de 54 avec la Kundry de Varnay (jeune), excellente, Svanholm un peu raide et Hotter fabuleux en Gurnemanz.
Je souhaite relancer ce fil pour avoir plus de commentaires sur la Kundry de Varnay dont il existe deux témoignages, celui du Met du 17 avril 1954 dirigé par Frietz Stiedry indiqué par Telmarund avec la distribution suivante :
b]Set Svanholm[/b] (Parsifal)
Astrid Varnay (Kundry)
Hans Hotter (Gurnemanz)
George London (Amfortas)
Lawrence Davidon (Klingsor)
Lubomir Vichegonov (Titurel)

Cette distribution me semble intéressante pour les interprètes des quatre rôles principaux. Svanholm si je ne me trompe pas est un des grands ténors wagnériens de la première moitié du XXe avec Max Lorenz, Lauritz Melchior et Tortsen Ralf.

Il existe un live à Bayreuth de 1966 sous la direction de Pierre Boulez avec la distribution suivante :
Set Svanholm (Parsifal)
Astrid Varnay (Kundry)
Hans Hotter (Gurnemanz)
George London (Amfortas)
Lawrence Davidon (Klingsor)
Lubomir Vichegonov (Titurel)

Si quelqu'un connait l'un ou l'autre de ces lives, peut il en parler? Merci. Je n'ai vu qu'un extrait du IIe acte (assez long tout de même) de la version en DVD de Baden Baden sur internet avec Christopher Ventris en Parsifal et Waltraud Meier en Kundry. Meier est géniale dans cette scène malgré qu'elle force pour faire des aigus qu'elle ne possède pas. Sur le plan de l'investissement dramatique, elle est superbe. J'avais entendu sur Radio Classique un extrait de la Kundry de Régine Crespin lors d'une soirée "Tout l'opéra" qui lui était consacrée. J'avais enregistré l'émission, il faut que je réécoute cet extrait.

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 07 août 2008, 21:20

Ah non, certainement pas. Svanholm est un artiste de bien moindre envergure que les autres, surtout Lorenz et Melchior.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 07 août 2008, 21:27

abaris a écrit :Ah non, certainement pas. Svanholm est un artiste de bien moindre envergure que les autres, surtout Lorenz et Melchior.
Merci pour cette réponse Abaris.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 10 nov. 2008, 13:39

Je ne connaissais l'oeuvre que par extraits et j'ai décidé de me lancer dans une écoute intégrale. Je me suis procuré un live du Met de 2003 dirigé par Gergiev avec Violeta Urmana, Placido Domingo, René Pape, Falk Struckmann et Nikolai Putilin dans les 5 rôles principaux. J'ai fait ce choix car j'aime beaucoup Placido même si je sais que Wagner n'est pas sa spécialité mais aussi pour avoir le Gurnemanz de Pape qui est une basse que j'apprécie beaucoup et qui a une adéquation particulière avec ce répertoire. Je ne suis pas du tout un spécialiste de Wagner comme vous le savez mais voici mon ressenti :
Cela m'a beaucoup plu et je commence à beaucoup aimer Wagner. Pour la direction de Gergiev, je l'ai trouvé très belle même si cela manque parfois de dramatisme comme dans la confrontation Parsifal-Kundry du 2e acte. Le tempo choisi convient bien il me semble.
Pape domine largement cette distribution de sa stature : il y a un vrai investissement sur le plan dramatique, la diction est excellente, il y a une maîtrise parfaite du souffle, c'est un vrai diseur. Il a à la fois l'autorité et l'émotion nécessaire et n'en fait jamais trop. Ses monologues sont divinements interprétés et très émouvants. Le timbre est sublime. Il domine l'Acte I et l'Acte III dans lesquels il est une figure centrale, son interprétation de "O Gnade" par exemple est magnifique.
Placido Domingo lors de cette captation montre malgré son âge qu'il a encore de la voix et de beaux restes. Le timbre est comme toujours superbe, il rend bien le côté enfant sauvage du personnage au 1er acte mais il est tout de même assez extérierur au drame. Sa prononciation de l'allemand est très exotique (tout le monde le sait), il est endurant.
Violeta Urmana a le timbre sombre qui convient bien au rôle mais elle n'a aucune sensualité, c'est quelque chose d'important dans l'Acte II, son chant manque de nuances. Néanmoins la tessiture du rôle ne lui pose pas de problèmes et elle fait quelques aigus très beaux. Les graves sont plus laids, certains cris ne sont pas réussis. Cependant, elle est engagée mais moins que d'autres chanteuses je pense, elle fait simplement son boulot. Son interprétation de "Ich sah das kind" est jolie mais il y a mieux (Ludwig, Meier, Crespin pour les 3 interprétations que je connais). L'attaque sur "Grausamer" est néanmoins bien négocié. Les gémissements au 3e acte sont bien rendus malgré un grave pas beau.
Falk Struckmann a une bonne projection, est un Amfortas touchant, il a une voix puissante et pas désagréable du tout, il est investi sur le plan dramatique.
Le Klingsor de Putilin ne fait pas peur du tout, la voix n'est pas toujours très belle à certains endroit et est un peu engorgée.
J'adore Parsifal également à cause de toute l'orchestration : prélude du Ier acte qui est de toute beauté et qui donne une ambaince de merveilleux. Fin du Ier acte qui donne une spiritualité et qui est sublime. La musique de l'enchantement du Vendredi saint est également merveilleuse, c'est un passage bouleversant.
J'aime tout le 1er acte (notamment les longs monologues de Gurnemanz chantés par Pape, c'est génial). Dans le deuxième acte, j'aime beaucoup la confrontation Kundry-Parsifal, par contre je trouve le passage des filles fleurs longuet et la cacophonie ne me plaît pas. Le 3e acte est une merveille.
Je vais écouter d'autres versions de cet opéra pour confirmer mon impression

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 10 févr. 2009, 15:04

J'ai visionné le DVD du Met avec Meier, Jerusalem, Moll et Weikl notamment. Cette fois-ci, j'avais le livret et l'image pour mieux comprendre l'oeuvre + mon Guide des opéras de Wagner à portée de mains. J'aime de plus en plus cet opéra plein de richesses sur le plan orchestral avec de magnifiques moments : préludes du 1er et du 3e acte notamment, enchantement du vendredi saint.

La direction de Levine est superbe et je la préfère à celle de Gergiev. Bien entendu, il me reste à découvrir celle de chefs comme Kna, Barenboim, Solti, Karajan et Boulez. La direction de Levine n'est ni trop lente ni trop rapide mais l'atsmosphère est très bien créée.
Meier domine la distribution, elle est Kundry! La voix est superbe sur toute la tessiture dans ces années là. Elle est très engagée sur le plan dramatique. Elle est à la fois vénéneuse (2e acte), attendrissante, touchante, sensuelle, etc... Ses feulements et cris au début du 3e acte sont extraordinaires tout comme ceux au début du 2e acte. Son cri sur "lache" dans "Grausamer!" au deuxième acte est phénoménal. Dans le troisième acte, elle impose une sacrée présence même sans chanter car Kundry n'a qu'une petite réplique et quelques gémissements.
Jerusalem est fatigué mais il fait une très bonne prestation tout de même, la voix est superbe, il s'investit et est très touchant dans le rôle.
Moll est en grande forme, c'est un rôle qui lui convient parfaitement. Son talent de diseur est incontestable. La voix est superbe, c'est un timbre que j'aime beaucoup. Il est bouleversant dans son incarnation et a dans le premier acte l'autorité nécessaire.
Weikl est très satisfaisant même s'il se concentre uniquement sur le chant. Il n'arrive pas à me toucher dans le rôle.
Franz Mazura est un Klingsor diabolique, très bon sur le plan vocal mais son incarnation est caricaturale.
Rootering est convaicant en Titurel. Le rôle n'est pas très expansif vocalement même si le personnage est évoqué à plusieurs reprises.
La mise en scène de Schenk respecte le livret mais est vraiment ringarde : paquerettes en papier au troisième acte, prairie. Le seul décor qui est bien à mon sens est celui de la grande salle. Les couleurs sont caractéristiques de Schenk et de ses collaborateurs : marron, gris, vert caca d'oie. C'est très kitsch : fleurs dans les cheveux de Meier au 2e acte, les filles-fleur, etc...
La qualité de l'image n'est pas top.

Ce DVD vaut surtout pour les chanteurs.

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 10 févr. 2009, 15:43

Les méfaits de la culture Avant-Scène Opéra... :twisted:
"Le monde appartient à ceux qui aiment le neuf"
Marc Bloch

Ciro
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 149
Enregistré le : 21 mai 2008, 23:00

Message par Ciro » 10 févr. 2009, 15:56

Rameau a écrit :Les méfaits de la culture Avant-Scène Opéra... :twisted:

:D :D :D :D :D
bien dit!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 20 invités