Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2804
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par raph13 » 13 mai 2019, 17:52

J'écoute avec plaisir cet album de la délicieuse soprano américaine (même si parfois un peu légère pour les rôles abordés mais ce timbre est divin !).
Petite question : elle chante une version du "Dove sono" que je n'avais jamais entendue.
Il n'y a pas de deuxième couplet, un passage différent après le premier couplet et des vocalises différentes après "mi portasse una speranza".
C'est ravissant mais je ne sais pas d'où ça vient, si les spécialistes veulent éclairer ma lanterne (EdeB ?)
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1700
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par aroldo » 13 mai 2019, 18:28

Pas le temps de réécouter, mais dans l'intégrale Mackerras il y a en appendice une version de Dove Sono écrit pour la Cavalieri. D'après la notice, ça correspond à ta description. C'était à Vienne pour une reprise (la même où il écrit de nouveaux airs de Suzanne pour la Ferrarese).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13898
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par PlacidoCarrerotti » 13 mai 2019, 19:25

aroldo a écrit :
13 mai 2019, 18:28
Pas le temps de réécouter, mais dans l'intégrale Mackerras il y a en appendice une version de Dove Sono écrit pour la Cavalieri. D'après la notice, ça correspond à ta description. C'était à Vienne pour une reprise (la même où il écrit de nouveaux airs de Suzanne pour la Ferrarese).
Est-ce à cette occasion que Mozart a écrit la version alternative de l'air « Hai già vinta la causa » avec sa demi-douzaine de sol aigus ?
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1700
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par aroldo » 13 mai 2019, 20:16

C'est dans les appendices également et c'est aussi pour la reprise viennoise de 1789.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1700
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par aroldo » 13 mai 2019, 20:18

J'ajoute que rien que pour ce disque d'appendices la version Mackerras des Nozze est indispensable (contrairement à l'atroce version I de Barenboïm que j'ai écoutée l'autre soir en mémoire de Heather Harper).
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2804
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Sylvia McNair - Mozart : Love's sweet surrender (CD Philips 1997)

Message par raph13 » 14 mai 2019, 09:45

aroldo a écrit :
13 mai 2019, 18:28
Pas le temps de réécouter, mais dans l'intégrale Mackerras il y a en appendice une version de Dove Sono écrit pour la Cavalieri. D'après la notice, ça correspond à ta description. C'était à Vienne pour une reprise (la même où il écrit de nouveaux airs de Suzanne pour la Ferrarese).
Merci pour ta réponse, c'est bien ça ! La version Vaness/Mackerras comprend même des ornementations supplémentaires dans le 1er couplet.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités