Les moments historiques captés par des micros

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 16 juil. 2018, 22:53

Attaché aux enregistrements "sur le vif" parce qu'ils ne se compromettent pas avec les bidouillages du studio pour des oeuvres qui de toute façon ont été composées pour être jouées et non enregistrées, je suis toujours à la recherche de ces "moments historiques " ou de vérité. Ces moments où
par la magie de la représentation, l'émulation des partenaires, un artiste réalise une performance "outstanding" et unique qu'il ne retrouvera pas, pour une note sublime, un air en apesanteur, une représentation électrique.

A star is born, 20 avril 1965 : Caballé remplace Horne et se révèle dans Lucrezia Borgia à Carnegie Hall. Elle débute presque timidement puis portée par un public progressivement hystérique, elle lache les vannes jusqu'à cette incroyable note finale (en remplacement de la caballette):
https://www.youtube.com/watch?v=Cxbk5fwADok

Déjà discuté lors d'un fil précédent: cet extraordinaire Rigoletto avecGiulini, Pavarotti & Paskalis en 1966 et ce moment inouï de Scotto (53'10):
https://www.youtube.com/watch?v=1_bkt_P4_jI
En réalité la note insurpassable sera à Rome la même année avec la même distribution (mais pas trouvé sur Voldemort). Je tiens à dispo.

Déjà cité aussi (dans les trésors à emporter sur une île déserte): cette Favorita du Met où Verrett et Kraus surenchérissent dans les rubati et notes rajoutées (excellent Alfonso tôt disparu):
https://www.youtube.com/watch?v=_p__l9fc84c

Des Pecheurs où l'on Edda Pierre & Gedda (et Bruson) nous envoient dans l'Ether avec un public qui salue le trio final (1:53, ici coupé) comme un concert de rock:
https://www.youtube.com/watch?v=sSCRenwcXhc

Bien sur les incroyables notes de Caballe dans Don Carlo (où Corelli un soir comme toujours malade de stress se servit d'elle comme punching ball juste avant son entrée pour "Tu che la vanita"; pliée en deux sous l'upercut elle redevient une machine à vents immédiatement):
https://www.youtube.com/watch?v=EcEsuRFvfyw
Et bien sur la prière de MariaStuarda (1:55):
https://www.youtube.com/watch?v=V-EMZa6ohHQ
Et ce Norma d'Orange (son plus grand , hypnotisant Vickers lors du duo final en lui tournant autour):
https://www.youtube.com/watch?v=dNsgywuMqHI

Enfin mon plus grand souvenir scénique : Elektra aux Chorégies où le hurlement du public fut tel après l'explosion finale du thème d'Agamemnon, que Jones recula avant de comprendre qu'elle recevait l'ovation de sa carrière:
https://www.youtube.com/watch?v=ML5KqyB6cx4

Le cycle des représentations va bientôt s'éteindre alors retrouvons notre rendez-vous estival de discussions sur les enregistrements et à votre tour, d'exhiber les joyaux de votre discothèque.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12430
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par PlacidoCarrerotti » 16 juil. 2018, 23:22

Merci pour ces beaux rappels. La Favorita vient de Carnegie Hall, pas du Met : https://www.nytimes.com/1975/02/28/arch ... opera.html

Rediffusion à Madrid en 92 pour les adieux de Verrett (17 ans plus tard !) :

Morceaux choisis :
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=5884
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=4587
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=1909
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=8368
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=608
https://youtu.be/ToUigvRR2ZQ?t=6734
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 15 août 2018, 18:27

Je réactive le fil du début des vacances avec bien sur la plus grande contributrice aux prestations "outstanding". 4 exemples auxquels il faudrait rajouter un Pirata (mais il faut que je retrouve la version exceptionnelle):

La Vestale, : version insurpassable de Milan mise en scène par Visconti et cette incroyable note à 10:10 , non écrite et qu'elle ne rééditera pas . Si je me souviens bien c'est à l'issue de cette représentation qu'un admirateur tenta de s'immoler sur les marches de la Scala car c'était la seule manière de répondre à une si sublime prestation.
https://www.youtube.com/watch?v=AxxwsqJ3whEViscontini

Medea : à la Scala en 1961. Son retour avec une voix déjà en déclin mais l'adresse à Jason se transforma en adresse au public scaligère : "Cruel, je t'ai tout donné, pitié reviens moi", les bras tendus vers la salle. Je redis pas sa meilleure version mais quelle émotion! (8:50)
https://www.youtube.com/watch?v=Uye503Di5N4

la Sonnambula: pour cet hallucinant final dirigé par Bernstein en 1955 à la Scala et toujours Visconti à la mise en scène
https://www.youtube.com/watch?v=H-5hNDBU6w8
Mais on peut être encore plus impressioné à Cologne deux ans plus tard (1:53:30):
https://www.youtube.com/watch?v=CDQdQvHl304

Et ce Mib à Londres dans Traviata: après la folle croisière:
https://www.youtube.com/watch?v=R7Rv98MGahc

et pour l'histoire à jamais celui d'Aida à Mexico en 1951 ou elle remporta le duel face à del Monaco:
https://www.youtube.com/watch?v=xTjUi_tSzjk

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8222
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par jerome » 16 août 2018, 11:26

+ les contre-notes qu'elle rajoute dans Le 1er air de Leonora du Trovatore et le contre-mi bémol de la fin de l'acte 2 de Traviata.

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 878
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par philopera » 16 août 2018, 18:28

Loïs a écrit :
15 août 2018, 18:27


Et ce Mib à Londres dans Traviata: après la folle croisière:
https://www.youtube.com/watch?v=R7Rv98MGahc

Tu veux dire AVANT la folle croisière je pense
Petit détail sans importance mais on est callasomaniaque ou pas...
Loïs a écrit :
15 août 2018, 18:27


La Vestale, : version insurpassable de Milan mise en scène par Visconti et cette incroyable note à 10:10 , non écrite et qu'elle ne rééditera pas . Si je me souviens bien c'est à l'issue de cette représentation qu'un admirateur tenta de s'immoler sur les marches de la Scala car c'était la seule manière de répondre à une si sublime prestation.
Je connaissais cette anecdote mais il me semblait que c'était après la Traviata de 1955 ..

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 16 août 2018, 21:59

philopera a écrit :
16 août 2018, 18:28
Loïs a écrit :
15 août 2018, 18:27


Et ce Mib à Londres dans Traviata: après la folle croisière:
https://www.youtube.com/watch?v=R7Rv98MGahc

Tu veux dire AVANT la folle croisière je pense
Petit détail sans importance mais on est callasomaniaque ou pas...
Bien sur! Londres fut le soir de l'invitation pour la croisière alors qu'il avait décoré Covent Garden de fleurs

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 16 août 2018, 22:08

philopera a écrit :
16 août 2018, 18:28
Loïs a écrit :
15 août 2018, 18:27
La Vestale, : version insurpassable de Milan mise en scène par Visconti et cette incroyable note à 10:10 , non écrite et qu'elle ne rééditera pas . Si je me souviens bien c'est à l'issue de cette représentation qu'un admirateur tenta de s'immoler sur les marches de la Scala car c'était la seule manière de répondre à une si sublime prestation.
Je connaissais cette anecdote mais il me semblait que c'était après la Traviata de 1955 ..
je pourrai te confirmer à mon retour mais il me semble bien que c'était la Vestale

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 16 août 2018, 22:21

tant que nous sommes dans les anecdotes mais aussi et surtout dans ces soirées "historiques", le "Giudicci ad Anna" qu'elle chante sur un tempo hallucinant le doigt pointé vers les logionnistes tébaldistes qui l'avaient sifflée;
https://www.youtube.com/watch?v=VXempYLKoM0

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 16 août 2018, 22:36

jerome a écrit :
16 août 2018, 11:26
+ les contre-notes qu'elle rajoute dans Le 1er air de Leonora du Trovatore et le contre-mi bémol de la fin de l'acte 2 de Traviata.
Oh que oui
https://www.youtube.com/watch?v=nSb1QR5Q1Pg
et celles de Nabucco (je crois que Vittorio Gui avait moyennement apprécié les rajouts):
https://www.youtube.com/watch?v=o1w2fhYZ_qg
https://www.youtube.com/watch?v=mOxX5RJOg6I
et sans compter cette ahurissante descente chromatique après point d'orgue des Vespri (2:07:30):
https://www.youtube.com/watch?v=Da9zjxGYhEE

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3430
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments historiques captés par des micros

Message par Loïs » 21 août 2018, 08:27

Concurrençant Aroldo dans la persévérance en solitaire, je rajoute un autre exemple et de taille: Di Stefano à la Scala en 1955 avec Callas et Giulini (noms déjà précédemment illustrés), incomparable dans le lancer de billets à la gueule. Pour autant Callas gagnant (et pour cause) à l'applaudimètre , il ira bouder dans son coin set sera remplacé par Raimondi:
https://www.youtube.com/watch?v=OApOwr0SiAM

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités