Adam - Le Châlet - Timpani

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3408
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Adam - Le Châlet - Timpani

Message par jean-didier » 03 janv. 2018, 11:21

Timpani publie discrètement un tube du XIXe siècle qui est aujourd'hui complètement oublié. Créé en 1834 à l'Opéra-comique, il y sera programmé jusqu'au jour terrible du 25 mai 1887 qui vit périr encore une fois la salle Favart sous un incendie meurtrier. Il y a sera joué entièrement en première partie du Mignon interrompu par le drame au bout de 20 minutes.

Cette petite bluette à trois personnages et chœur n'est pas d'un intérêt folichon sur la plan dramaturgique (même si elle remonte à Goethe ! avec son Jery und Bätely), mais l'enregistrement dirigé par le chef Guillaume Tourniaire en révèle toutes les beautés musicales. La musique d'Adam n'est pas savante, mais extrêmement efficace avec une orchestration colorée, certaines figures sont même reconnaissables dans son style. L'ouverture fouette le sang avec ses de rythmes rebondissants et son renfort de tambour comme pour la Fille du Régiment et Fra Diavolo.

Au passage, la pièce inspirera aussi Donizetti avec sa Betly, tout comme d'autres opéras-comiques français de cette époque : Il Postiglione di Longjumeau (Antonio Coppola), Il Birraio di Preston de F. Ricci (cf. le Brasseur de Preston d'Adam), Il Domino Nero (Rossi), l'Elisir d'amore (après le Philtre d'Auber), etc.

Dans le rôle de la jeune montagnarde cruelle qui repousse telle Adina (mais ici illettrée) l'amour du ballot Daniel, Jodie Devos fait merveille par la fraîcheur de sa voix, sa spontanéité. Le rôle étant vocalement très sage, elle n'hésite pas à le ponctuer de quelques acrobaties (beau contre-mi) pas forcément dans le ton du personnage mais qui s'écoutent avec délice.

Daniel, Nemorino de l'histoire (le livret est co-écrit par Scribe, on sent que les passerelles avec l'Italie sont nombreuses), désespéré d'être éconduit et qui va même jusqu'à s'enrôler dans le régiment de Max, frère de Betly, pour essayer de la conquérir est campé par Sébastien Droy. Son chant poli et son timbre agréable conviennent tout à fait au rôle, dont il n'évite pas les contre-notes chères à Adam (cf. le Postillon de Lonjumeau) qu'il émet en voix de tête pour ne pas détonner.

Max efficace d'Ugo Rabec dont l'opulence des moyens est admirable.

Les dialogues ont été modernisés et raccourcis avec goût ce qui fait que ce CD s'écoute d'une traite avec beaucoup de plaisir.

Au chapitre des carabistouilles, on notera que le rôle de Jodie Devos (qui évite le Jodie Foster) passe de Brettly à Betty en passant parfois par Bettly dans le livret et sur la pochette du CD.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1789
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Adam - Le Châlet - Timpani

Message par Polyeucte » 03 janv. 2018, 11:28

C'est en effet un très bel enregistrement...
Bien chanté, dans un français exquis, des dialogues bien fait (même si on a un ou deux petits accros dans le texte par Jodie Devos).
Et Tourniaire qui est vraiment parfait dans l'opéra français (il a dirigé Ascanio à Genève qui devrait être enregistré, mais aussi quelques disques chez Melba!).

ça fait très plaisir de retrouver Timpani dans ce répertoire et d'offrir cette rareté aussi bien chantée et jouée!


J'espère secrètement que Timpani profitera aussi des représentations pour enregistrer Philémon et Baucis à Tours... On y retrouve Droy et un ouvrage aussi léger (mais où pour le coup la soprano a de quoi démontrer toutes ses capacités!).
Et quelle distribution... (et version en trois actes avec bacchante!!)
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités