Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10904
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par HELENE ADAM » 09 janv. 2018, 15:24

PlacidoCarrerotti a écrit :
09 janv. 2018, 15:15
HELENE ADAM a écrit :
09 janv. 2018, 14:45
Il restera l'un des plus grands ténors de ces 15 dernières années
Tu ne confondrais pas avec un autre Rigoletto, Placido Domingo ?
:lol:

Il fallait lire : l'un des plus grands barytons :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3560
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par micaela » 09 janv. 2018, 16:09

Ét je dirais même plus : de ces 25 dernières années...Tu dois être influencée par les fils "prix des 15 ans"...Pour le reste 100 % d'accord avec ce que tu as mis dans ton précédent message.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10904
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par HELENE ADAM » 09 janv. 2018, 16:45

micaela a écrit :
09 janv. 2018, 16:09
Ét je dirais même plus : de ces 25 dernières années...Tu dois être influencée par les fils "prix des 15 ans...Pour le reste 100 % d'accord avec ce que tu as mis dans ton précédent message.
J'ajouterai qu'il avait ce qu'on appelle du "charisme" à revendre sur scène ce qui, pour moi, restera toujours un critère incontournable. Autrement dit l'on se focalisait rapidement sur lui dès qu'il arrivait sur scène, même de manière discrète du fait de la mise en scène. Les quelques artistes capables d'incarner un personnage avant même d'avoir ouvert la bouche, sont ceux qui s'impriment longtemps dans ma mémoire. Surtout si, lorsqu'ils ouvrent la bouche, c'est génial... c'est mon critère. :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3560
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par micaela » 09 janv. 2018, 16:58

D'accord aussi pour ça. Un vrai charisme, et pas seulement un physique avantageux. Même en vidéo, ça se sent , alors en live...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

abfab
Alto
Alto
Messages : 373
Enregistré le : 09 janv. 2008, 00:00

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par abfab » 09 janv. 2018, 18:40

Lucas a écrit :
09 janv. 2018, 13:27
Enfin, personne ne l'a dit mais c'est important à souligner, il me semble que, contrairement à Gergiev et Netrebko, il a su garder ses distances à l'égard du régime russe en se gardant de faire l'apologie de Poutine en dépit de pressions qu'on devine assez fortes. Ce qui montre une grande force de caractère et un certain courage.
Il te semble mal.
Il suffit de chercher sur Voldemort "Hvorostovsky Putin"...
Et on tombe directement là-dessus : Dmitri Hvorostovsky Meeting Vladimir Putin
https://www.youtube.com/watch?v=qXSZRxOIjMA

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3560
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par micaela » 09 janv. 2018, 18:49

C'était une rencontre quasi-obligée compte tenu de son statut de star en Russie. Il semble que la rencontre ait eu lieu à l'initiative de Poutine et non l'inverse. Après il est possible que Poutine ait été fan, que les deux hommes aient sympathisé, ou même que Hvorostovsky n'ait pas été totalement opposé à la politique de Poutine, mais il n'y a jamais eu de la part de Hvorostovsky de soutien officiel au régime et à sa politique.
PS Qu'il s'agisse de ça, de son charisme ou de tout autre sujet le concernant (à part ce CD), on pourrait peut-être continuer dans son fil...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8445
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par jerome » 09 janv. 2018, 19:21

oui enfin c'est très secondaire (pour ne pas dire insignifiant) tout ça en termes d'évaluation musicale d'une prestation vocale!

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8445
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par jerome » 09 janv. 2018, 19:28

PlacidoCarrerotti a écrit :
09 janv. 2018, 12:01
jerome a écrit :
09 janv. 2018, 08:05
opera-tic a écrit :
09 janv. 2018, 00:34
En revanche quel supplice avec la direction de Giulini et l'interprétation de Paskalis !
pardon ?? supplice ?
Un peu vériste, peut-être ?

Gilda ? Gi-gilda ??? GILDA !!! GIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
oui enfin ça, la plupart des grands Rigoletto du siècle dernier l'ont souvent fait à la scène et aussi parfois au disque: Warren, Milnes, McNeil, Merrill, Cappuccilli et plus près de nous Chernov

opera-tic
Alto
Alto
Messages : 291
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00
Localisation : Paris

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par opera-tic » 09 janv. 2018, 22:05

jerome a écrit :
09 janv. 2018, 08:05
opera-tic a écrit :
09 janv. 2018, 00:34
En revanche quel supplice avec la direction de Giulini et l'interprétation de Paskalis !
pardon ?? supplice ?
Tout d'abord, merci Jérome de m'avoir orienté sur ce disque car je n'aurais sinon jamais connu Pavarotti et Scotto dans cette version.
En parlant de "supplice", j'ai évité d'utiliser un terme qu'un de mes amis - à qui je voulais faire découvrir les 2 suscités - dans un élan de spontanéité a dit dès l'ouverture : "c'est qui cette direction de bourrin" (sic), ce qu'il a renchérit à plusieurs reprises par la suite.
Quant à Paskalis que je ne juge pas sur sa carrière mais sur cette écoute, il en fait vraiment trop... (points d'orgue et tout le toutim). En plus, les aigus sont arrachés et souvent faux.
Mais je n'ai pas votre science lyrique (que j'admire au plus haut point) et ma réaction n'est que celle de mes oreilles, pas de ma raison.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12792
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Rigoletto Hvorotovsky (Delos)

Message par PlacidoCarrerotti » 10 janv. 2018, 01:17

jerome a écrit :
09 janv. 2018, 19:28
PlacidoCarrerotti a écrit :
09 janv. 2018, 12:01
jerome a écrit :
09 janv. 2018, 08:05
opera-tic a écrit :
09 janv. 2018, 00:34
En revanche quel supplice avec la direction de Giulini et l'interprétation de Paskalis !
pardon ?? supplice ?
Un peu vériste, peut-être ?

Gilda ? Gi-gilda ??? GILDA !!! GIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
oui enfin ça, la plupart des grands Rigoletto du siècle dernier l'ont souvent fait à la scène et aussi parfois au disque: Warren, Milnes, McNeil, Merrill, Cappuccilli et plus près de nous Chernov
C'est faux. Warren, Milnes, McNeil ou Merrill chantent:
Dgilda ? Dgilda ??? DGILDA !!! DGIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! Ay meuurtoa: Aoh ! La meuleudaytchio-OOOOOOOOOO-nay !!!
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 31 invités